Partagez | .
 

 Amour et coups de poing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Amour et coups de poing.   
Mar 10 Juin - 22:21


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra



Amour


Et coups de poing.




Le mariage du Sultan s'était très bien passé. Pour Imran, ça avait été l'une des plus belles fêtes qu'il avait connu durant toute sa vie. Les décorations, les éléphants, les multiples cortèges des différentes nations féeriques, le nombre incalculable d'activité proposés pour tous, pendant la  semaine qui s'était déroulé avait émerveillé plus d'un faerie. En particulier, Imran.

A plusieurs reprises, on l'avait vu assis devant l'autel où le Sultan et Shanaya s'étaient unis, le surprenant entrain de rêvasser à Lorelei, s'imaginant alors à côté d'elle à la place de M'hamed et de sa Reine. Il chantonnait divers chants, la façonnant avec sa lumière avant de la faire disparaître d'un coup de la main pour aller rejoindre Jinan, ou Roshan qui l'appelait derrière lui.

Malgré qu'il est passé une excellente semaine, Imran se languissait de partir pour rejoindre Lorelei. Elle lui manquait, et il ne passait pas une minute où il sentait ses mains le démangeaient tant il voulait lui prendre les siennes. Alors, lorsqu'il partit avec Jinan et Moony, il n'avait pensé qu'à une chose, c'était la rejoindre le plus vite possible.

Il ne tarda pas, d'ailleurs, à la localiser. L'instant d'après, il s'était téléporté.


[...]

Imran poussa la porte des toilettes et sortit au même moment où une sonnerie retentissait un peu partout. Intrigué, Imran leva plusieurs fois la tête comme pour en trouver la source, avant de s'immobiliser devant une porte qui s'ouvrait devant lui. Des élèves sortirent, mais Imran se mettait déjà sur la pointe des pieds pour mieux la voir apparaître.

Alors lorsqu'elle apparut, son visage se fendit d'un sourire étincelant. Il la laissa venir à lui, puis, il lui prit les mains avant de l'embrasser avec tendresse. Conservant son sourire, il lui proposa avec enthousiasme : « Tu veux boire un café ? Ou un thé ? Ou peut-être un chocolat ? » Il avait beaucoup de choses à lui dire, mais d'abord, il préférait prendre le temps de la contempler, et de la sentir près de lui.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Mer 11 Juin - 9:10


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Le départ d'Imran était plutôt bien tombé. Lorelei n'avait pas vraiment eu à se sentir coupable ni à s'expliquer pour cette semaine dont elle avait besoin pour mettre un peu d'ordre dans sa vie. Il avait eu plus de mal à la quitter qu'elle à le laisser partir. Pour autant, il ne lui avait pas fallu longtemps à elle pour se rendre compte qu'il manquait quelque chose dans son quotidien.

La bibliothèque était fermée. Quand elle rentrait le soir dans son nouvel appartement - une bonne affaire que Varun lui avait trouvée sur le chemin de traverse - elle était seule. Pas d'ivrogne à enjamber pour se rendre à la salle de bain. Pas de squatteur alcoolisé sur le canapé. Et surtout, ça sentait bon le propre et le neuf. Mais pour tout dire, ce calme était pesant à la longue et en fin de compte. Elle avait passé autant de temps dehors que lorsqu'elle vivait encore chez Frank.

Ce soir-là, elle sortait de son cours de théorie photographique, son sac négligemment jeté sur le dos tout en discutant avec un type de sa promotion. Sans qu'elle s'en rende compte, son regard s'arrêta sur une silhouette plantée au milieu du couloir. Un large sourire éclaira son visage tandis que la distance qui les séparait se réduisait à peau de chagrin. Elle glissa ses mains dans les siennes, se sentant tout de suite bien. Comme si le toucher suffisait à son bien-être. Un baiser échanger et à nouveau la voix d'Imran se faisait entendre, comme s'il avait eu peur qu'elle ait déjà pu l'oublier :

« Tu veux boire un café ? Ou un thé ? Ou peut-être un chocolat ? »

Elle éclata de rire, posant encore un baiser sur ses lèvres :

« Il t'as fallu moins de trente secondes pour me parler de chocolat . », se moqua-t-elle en posant sa tête sur son épaule, « Je m'en fous du moment qu'on le boit ensemble. C'était bien ton mariage alors ? »


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Mer 11 Juin - 16:24


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« Il t'as fallu moins de trente secondes pour me parler de chocolat . » Le sourire d'Imran s'intensifia. Il baissa timidement le regard, comme s'il venait d'être pris en faute.ed]« Je m'en fous du moment qu'on le boit ensemble. C'était bien ton mariage alors ? » Imran fronça les sourcils. Mon mariage ? pensa-t-il. Puis, il secoua la tête avant de comprendre qu'il s'agissait de celui de Sultan.

« Oui, oui, c'était vraiment génial ! Mais ne t'inquiète pas, je n'ai couché avec personne, maintenant que j'ai trouvé ma lumière ! » Il lui fit un clin d'oeil, avant de l'enlacer dans ses bras pour disparaître dans un halo de lumières, causant une surprise générale dans le couloir de la faculté.


Lorsqu'ils réapparurent, ils se trouvaient dans une petite ruelle londonienne. Des voitures circulaient au fond, mais il n'y avait pas un chat dans la ruelle. Imran se recula de Lorelei avant de lui voler un baiser pour ensuite glisser une de ses mains dans celle de Lorelei pour la guider à l'aveuglette vers le premier café du coin.

« Le Café Parrrriizian ? » Lut Imran en fronçant les sourcils. Il se tourna vers Lorelei, et il lui demanda : « Tu crois qu'il fait des bons cafés ? J'ai pas envie de boire un de ces mauvais cafés qu'il y a à côté de la Bibliothèque. Puis c'est quoi comme pays ce drapeau bleu blanc rouge ? »


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Jeu 12 Juin - 8:53


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Pendant une petite seconde, Imran affichait un air perplexe. Elle n'avait pourtant pas utilisé d'expression... enfin... non ? Elle n'en avait pas utilisée.

« Oui, oui, c'était vraiment génial ! Mais ne t'inquiète pas, je n'ai couché avec personne, maintenant que j'ai trouvé ma lumière ! »

Mais qu'est-ce que c'était que cette remarque ?!!! Lorelei crut qu'elle allait s'étouffer. Ce n'était pas qu'elle avait l'habitude de sortir avec des mecs spécialement fidèles mais généralement on ne vous demandez pas votre avis avant d'aller se coucher avec une autre non ?

« Pourquoi tu me "précise" ça ? », questionna-t-elle tout en continuant de marcher.

L'instant d'après, il passait son bras autour d'elle et transplanait à sa façon jusqu'à un café.

« Le Café Parrrriizian ? »
« Je crois que ça se dit parisienne », suggéra-t-elle.

C'était un café qu'elle ne connaissait ou du moins, qu'elle n'avait jamais fréquenté.

« Tu crois qu'il fait des bons cafés ? J'ai pas envie de boire un de ces mauvais cafés qu'il y a à côté de la Bibliothèque. Puis c'est quoi comme pays ce drapeau bleu blanc rouge ? »
« La France : capitale de la mode et de l'amour. Enfin Paris... je sais pas si ça compte mais on m'a toujours dit que les français faisaient de la bonne cuisine. Ca inclut peut-être le café. Tu viens ? », fit-elle en poussant la porte pour inviter Imran à la suivre à l'intérieur.

A l'intérieur, il faisait chaud et ça sentait bon le sucre et le chocolat. Quantité de pâtisseries colorées et soigneusement montées s'étalaient dans le frais du frigo qui faisait le prolongement du comptoir. Dehors, la fraîcheur de l'automne était déjà là.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Jeu 12 Juin - 20:07


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« La France : capitale de la mode et de l'amour. Enfin Paris... je sais pas si ça compte mais on m'a toujours dit que les français faisaient de la bonne cuisine. Ça inclut peut-être le café. Tu viens ? » Imran fit un sourire en haussant les épaules. Autant y aller, puis, bon, c'était la capitale de l'Amour, alors il avait sa place dans pareil endroit avec Lorelei à ses côtés. Ses lèvres s'étirèrent, et il la suivit dans le lieu, passant après elle, laissant la porte de se refermait toute seule.

Le visage d'Imran s'était comme figé, alors qu'il balayait la pièce de son regard, la bouche légèrement entre-ouverte. Qu'est-ce que c'était tout ça ? Il lâcha la main de Lorelei, s'approchant rapidement des vitrines et des présentoirs où d’innombrables gâteaux de toutes couleurs et de toutes beautés étaient entreposés. Il y avait du chocolat de partout, mais pas seulement. Il y avait des fruits dans des espèces de crèmes, des longs gâteaux recouverts d'une fine couleur (allant du rouge au marron), il y avait aussi des pains aux chocolats, puis des croâssants, et...

Imran semblait comme ailleurs, comme un enfant qui se retrouve devant une vitrine de Noël. Il se retourna vers Lorelei, se rapprochant d'elle avec des étoiles plein les yeux. Il se pencha vers elle pour lui murmurer : « Je veux faire des trucs comme ça, moi aussi ! J'ai envie de tous les goûter ! » Il sortit une liasse de billets moldus comme s'il avait déjà pris sa décision. Il en avait l'eau à la bouche. Il était comme déconnecté, incapable de lui répondre, et lorsque vint leur tour pour commander, Imran était perdu, parvenant difficilement à prononcer ses mots comme si ses pensées tentaient de sortir de ses lèvres telles quelles.

Finalement, il commanda un grand café liégeois (contre toute attente), mais il prit aussi une éclair aux chocolats, une tartelette aux fraises d'une beauté remarquable, un cup cake à la carotte et une madeleine avec un coeur de chocolat en forme de choux fleur. Il paya bien évidemment pour lui, mais aussi pour Lorelei qu'il fusilla du regard lorsqu'il la vit sortir son porte-monnaie. Le pâtissier écarquilla les yeux en voyant son gros billet, et dut aller dans l'arrière-boutique pour revenir avec suffisamment de monnaie à lui rendre. Imran s'assit en terrasse à côté de Lorelei, et quelques minutes après, on vint leur porter leur commande.

« Je te précise ça, car quand on fête des événements de grandes importances, liés à la vie, le plus souvent, on a tendance à aller dans tous les excès comme vous dites. Disons qu'on aime beaucoup faire ça, mais que dans ces fêtes là, ça a une signification particulière, bienveillante. Ça symbolise la vie, et le mariage est quelque chose qui promouvoit en quelques sortes la vie vu que d'une union, il y a souvent des enfants ! » Fit-il, comme si tout à coup, il était devenu un spécialiste faerie lors d'une de ses conférences anthropologiques.

On leur disposa la commande devant eux, et aussitôt, les yeux d'Imran se remirent à briller. Il prit sa cuillère, et dit : « J'ai envie de faire des trucs comme ça, c'est tellement beau ! » Il releva son regard vers Lorelei, attendant difficilement qu'elle ne prenne à son tour sa cuillère et qu'elle ne commence. Uniquement retenu par la galanterie, Imran se serait déjà jeté dessus.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Ven 13 Juin - 8:53


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
« Je veux faire des trucs comme ça, moi aussi ! J'ai envie de tous les goûter ! »
« Oh gosh ! Du sucre, du chocolat et des couleurs... nous sommes perdus ! », se moqua Lorelei. C'était prévisible cela dit quand on connaissait l'énergumène. « Tu vas pas tout acheter rassure moi ? ... Euh pour moi un café viennois. Merci. »

Fort heureusement il ne dévalisa pas tout l'étal. Mais il en prit quand même pour quatre et Lorelei ne se sentait pas suffisamment en appétit pour se goinfrer de pâtisseries avec lui.

« Je te précise ça, car quand on fête des événements de grandes importances, liés à la vie, le plus souvent, on a tendance à aller dans tous les excès comme vous dites. Disons qu'on aime beaucoup faire ça, mais que dans ces fêtes là, ça a une signification particulière, bienveillante. Ça symbolise la vie, et le mariage est quelque chose qui promouvoit en quelques sortes la vie vu que d'une union, il y a souvent des enfants ! »

Le mariage, l'union, les enfants... il n'en fallait pas plus à Lorelei pour le laisser changer de sujet même si elle aurait beaucoup de choses à dire sur les "orgies féériques" qu'elle s'imaginait.

« J'ai envie de faire des trucs comme ça, c'est tellement beau ! »
« Mh. Je te vois bien pâtissier. Avec la toque et tout... mais ça veut dire que je pourrais plus reluquer tes petites fesses pendant que je fais mes dissertations. »


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Sam 14 Juin - 20:13


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« Mh. Je te vois bien pâtissier. Avec la toque et tout... mais ça veut dire que je pourrais plus reluquer tes petites fesses pendant que je fais mes dissertations. » Imran fronça les sourcils, s'imaginant derrière, sûrement avec du feu et autres choses et matériels pour pouvoir faire à manger. Autant se le dire : Il n'avait jamais rien fait de tel. Imran, de part sa condition de frère du Sadrazam, n'avait vu, des cuisines que le strict minimum. La plupart du temps, lorsqu'il avait faim, soit il envoyait un serviteur lui chercher de quoi, soit il allait dans les vergers du Palais pour y prendre un ou deux fruits.

Il esquissa un sourire. Il imaginait bien Lorelei s'adossait à la porte pour le regarder faire. Elle le trouverait probablement sexy, et même que s'il était bon, elle serait fière de lui. Des choses qu'il adorerait voir sur son visage lorsqu'elle le regarderait. Mais Ils ne se verraient probablement plus aussi souvent vu qu'il ne serait plus à la Bibliothèque de Muadhnait. Il soupira, avant de porter à la bouche la première cuillère.

Déjà, lorsqu'il avait coupé un bout du gâteau qu'ils appelaient : Eclair aux chocolats, les pupilles d'Imran s'étaient élargis comme si la seule vue du chocolat qui dégueulait dans le reste de l'assiette était la plus belle chose qu'il n'est jamais vu de toute sa vie. Il se passa la langue sur les lèvres avant de porter la cuillère à ses lèvres. Une fois en bouche, il en ferma les yeux de plaisir.

« Vous savez vraiment cuisiné le chocolat comme personne, ici. » Il ne finit même pas ce qu'il voulait lui dire et enfourna une seconde cuillère entre ses lèvres. Chez les Faeries, on ne cuisinait pas le chocolat, tout simplement parce qu'en plus de les rendre gaga, à fortes consommations, ça pouvait les empoisonner. Le chocolat était, pour les Faeries, ce que l'Alcool et la Drogue sont pour les humains. Par chance, le fait qu'il y ait Lorelei ici, lui empêcherait probablement d'aller en racheter jusqu'à en crever pour la simple et bonne raison qu'il ne voulait pas la voir s'énerver après lui. Mais ce n'était pas l'envie qui lui en manquer.

Rapidement, il finit ses trois desserts comme s'il n'avait pas manger depuis trois semaines. Il esquissa un sourire, s'essuyant les lèvres avec sa serviette, et il lui demanda, après avoir rincer sa bouche avec un peu d'eau. « Tu as fais quoi alors pendant que j'étais pas là ? J'imagine que tu as du pouvoir faire tes devoirs cette fois ! » Fit-il, en rigolant. Il ne pouvait s'empêcher d'aller la voir quand elle était à la Bibliothèque. Lorelei était tout pour Imran. Il n'avait pas mis longtemps pour s'en rendre compte, Dieu merci. Elle l'avait toujours intrigué, elle l'avait toujours attiré, comme si, dans son sourire, il y avait des mystères qui ne cherchaient qu'à être résolu.

Imran leva doucement sa main vers la sienne pour la lui prendre délicatement. Avec son pouce, il lui caressa le dos de sa main, et une fine lumière s'éleva à nouveau. Cela faisait une semaine qu'il ne l'avait pas vu, mais lorsqu'il la vit de nouveau, il sentit son coeur s'envolait vers les royaumes célestes. Il esquissa un sourire amoureux, avant de relever le regard vers Lorelei, la regardant comme s'il s'agissait d'une des sept merveilles du monde, comme si elle était son centre de son univers. Le "si" était en trop, pensant Imran. Elle était son centre de l'univers. SON centre, et il n'aurait pas peur de lui dire si un jour, elle le lui demandait.

Quand il la voyait, il avait envie de danser, de chanter, de rigoler, de jouer avec elle. Il avait aussi envie de s'allonger à côté d'elle, de regarder les étoiles, ou à imaginer ce que les formes des nuages représentaient... De se balader un peu partout, main dans la main, montrant son amour pour elle au monde entier. Il posa son visage dans sa main libre, coude sur la table, avec un sourire amoureux sur ses lèvres.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Lun 16 Juin - 8:47


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Elle le regardait s'émerveiller devant ses sucreries tout en se demandant s'il y avait pas tout ça chez lui.

« Tu as fais quoi alors pendant que j'étais pas là ? J'imagine que tu as du pouvoir faire tes devoirs cette fois ! »

Lorelei éclata de rire.

« Oui, d'ailleurs j'avais presque oublié ce que ça faisait de ne pas finir une disserte une heure avant de la rendre. »

Et pourtant elle continuait à venir faire ses devoirs à la bibliothèque même en sachant qu'Imran allait ruiner toutes ses chances d'avancer comme elle l'avait prévu. C'était toujours pareil. Elle commençait pleine de bonne volonté, puis, Imran venait s'asseoir à sa table et là elle était sûre qu'elle n'allait pas finir.

« Et euh... j'ai aussi fait ce que je t'avais dit. Tu sais mettre de l'ordre, tout ça... », elle avait toujours aussi peu envie de mettre Frank & co sur le tapis même en ayant fait le grand ménage dans sa vie pendant cette petite semaine.

Elle sourit, envisageant les choses à venir plus sereinement sans plus penser à la poussière qu'elle avait cacher sous le tapis. Imran, lui, lui prenait la main et la regardait avec ses grands yeux amoureux, le visage posé dans le creux de sa main. Lorelei haussa un sourcil, se demandant d'abord s'il se moquait d'elle, puis elle comprit que non et éclata de rire.

« On va chez moi après ? », proposa-t-elle spontanément, comme si de rien n'était.

Mais ça n'était pas rien. Ce serait la première fois qu'elle l'acceptait chez elle. Bien sûr, maintenant qu'elle avait un chez elle bien propre où on ne risquait pas de trébucher sur un ivrogne en sortant des toilettes, ça faciliter les choses. Elle le laissa finir ses sucreries puis ils prirent la direction de son appartement. Elle s'effaça pour le laisser passer, la porte d'entrée dévoilant un petit nid cosy ou tout sentait bon le neuf...


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Lun 16 Juin - 18:04


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« On va chez moi après ? » Les yeux d'Imran s'intensifièrent, comme si une flamme venait de s'y allumer. Son regard balaya le visage de Lorelei avant de s'attarder quelques instants sur ses lèvres. Il finit par baisser son regard et de poser sa main sur la table. Elle le faisait entrer dans son monde, alors qu'il avait toujours pensé qu'il serait le premier à le faire (C'est dire le temps que cela aurait prit étant donné qu'elle était encore qu'une simple sorcière). Imran se leva doucement, avant de lui prendre la main.

L'instant d'après, ils s'éclipsèrent dans une ruelle pour apparaître quelque part dans Londres, sur le palier d'un immeuble devant une porte sombre. Elle n'avait aucun autre détail particulier, si ce n'est un nombre. Imran ne comprit pas de suite de quoi il s'agissait avant de se rappeler qu'à Byzance, les maisons avaient ce même genre de numéros.

Lorelei ouvrit la porte de son appartement, dévoilant alors son intérieur, son petit nid. Il se rappela rapidement ses étranges pensées qu'elle avait eut un peu plus tôt dans la journée quant à l'ordre qu'elle avait mit dans sa vie, avant de finalement entrer derrière elle. Il tendit son cou à plusieurs reprises, plongeant son regard dans toutes les pièces avant de revenir au salon.

« Ça a l'air douillet ! » Il ferma doucement les yeux, retirant son tee-shirt qu'il laissa tomber par terre. Il serra ses poings, rabattant ses bras en croix sur sa poitrine. Sa tête légèrement penchée en avant, les yeux toujours clos, une fine poussière s'éleva de sa peau brune. Ses tatouages s’illuminaient doucement, tandis qu'une lumière de plus en plus intense floutaient peu à peu sa silhouette.

D'un coup, il ouvrit ses yeux dorés, il redressa sa tête, ouvrant ses bras et la lumière sembla éclater pour se répandre dans tous l'appartement tel un halo de bonheur.

Ses yeux redevinrent noirs. Imran se pencha vers son tee-shirt qu'il enfila rapidement, tout en s'expliquant : « J'ai béni ton appartement, Qalbi. Le mal et la douleur ne pourront pas y entrer sauf si je suis triste ou en colère. » Il eut un petit rire. « Ce qui arrive très rarement... »

Imran continuait de rire avant de s'approcher de Lorelei. Il saisit ses mains avec les siennes, avant de l'attirer contre lui pour l'embrasser. De ses bras, il l'enlaça contre lui, puis il posa sa tête contre son épaule, humant l'odeur de son parfum comme s'il s'agissait d'une drogue dont il était impossible, pour lui, d'y résister.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Mer 18 Juin - 9:04


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
L'emmener dans son appartement ça n'était pas anodin pour elle. Frank mis à part, Lorelei était quelqu'un d'étonnamment réservé sur tout ce qui la touchait d'un peu trop près. Mais avec Imran, il y avait quelque chose qu'elle ne pouvait pas s'expliquer. Elle luttait sans cesse contre mais il y avait ce petit je ne sais quoi qui la poussait à vouloir l'avoir toujours plus proche d'elle. Elle le suivait du regard en lui faisant faire le tour du propriétaire tout en se demandant qu'est-ce qui l'empêchait de lui demander de rester pour de bon. Ca ne lui ressemblait pas de demander à un mec de venir vivre avec elle au bout de deux semaines dont dix jours passés loin de l'autre. Qu'est-ce qui ne tournait pas rond chez elle tout à coup ?

Elle s'abstint de tout commentaire, suivant Imran au salon.

« Ça a l'air douillet ! », conclut-il en retirant son t-shirt sous le regard effaré de Lorelei qui pensait quelque chose du genre "Mais qu'est-ce qu'il me fait ?!!!!!" Avec Imran il fallait s'attendre à tout.

Elle l'observait tandis qu'il faisait... elle ne savait pas trop quoi en fait. Une espèce de prière ? Un malaise ? Non quand même pas. Ce n'est que lorsque la lumière sembla exploser - quoique avec une infinie douceur - qu'elle eut un mouvement de recul et se protégea le visage de son bras par réflexe. Mais il ne lui fallut que dix secondes pour voir qu'il y avait eu plus de peur que de mal.

« J'ai béni ton appartement, Qalbi. Le mal et la douleur ne pourront pas y entrer sauf si je suis triste ou en colère. Ce qui arrive très rarement... »

Qalbi. Contrairement au début de leur relation, Lorelei aimait ce mot. C'était son mot. Pour elle. Ca la faisait se sentir aimée et protégée mais ça, elle ne le dirait jamais. Elle se contenterait de sourire tendrement mais pas trop quand même.

« Ca c'est sûr, un vrai rayon de soleil... »

La fin de la journée leur fila entre les doigts sans qu'ils ne se rendent compte de rien. C'était comme s'ils avaient pu parler sans jamais s'arrêter et ne s'apercevoir de rien jusqu'à ce que vers onze heure, leurs estomacs ne crient famine.

« Tu restes ? », demanda Lorelei après une copieuse soupe miso. Il était plus de deux heures du matin, ça lui donnait une bonne excuse pour lui proposer de dormir-là.

Finalement Lorelei n'avait jamais vécu seule. Franck et Jo ne lui manquaient pas, loin de là, mais pendant la petite semaine qu'elle avait passé dans son nouvel appart, Imran, lui avait manqué.

Cette petite combine fonctionna encore quatre ou cinq fois. A la fin, elle n'avait même plus besoin de faire la moindre suggestion. Ils s'endormaient sur le canapé l'un contre l'autre, ou au lit après un câlin, pour ne refaire surface qu'au haro du réveil. Petit à petit, un t-shirt restait là, au cas ou. Un jean. Une deuxième brosse à dent. Un gel douche pour homme. Deux assiettes dans l'évier. Le double de la clé désespérément absent du petit portant que Lorelei avait mis près de l'entrée... et un peu de bordel aussi. Juste pour donner quelque chose de vivant à l'appartement.



RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Jeu 19 Juin - 20:27


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
Rapidement, cela devint une habitude. Lorsqu'il quittait la Bibliothèque le soir, Imran rejoignait Lorelei après avoir bu un café avec Jinan et ou Moony. Puis, il s’éclipsait en leur disant de ne pas l'attendre pour manger, qu'il rentrerait probablement tard. Mais au fils de jours, Imran semblait comme avoir trouvé une nouvelle maison. Cela se faisait tout simplement sans que l'un, ni l'autre, n'est quelque chose à dire. Au final, Imran vivait quasiment avec Lorelei depuis presque une semaine.

Imran adorait ça. Il adorait parler avec elle pendant des heures, ou regarder la télévision, ou bien aller manger un bout dehors. Il aimait bien lui caresser la main, ou la joue, lui effleurer ses lèvres des siennes, ou passer sa main dans ses cheveux, la regarder s'activer pour la moindre des petites choses. Avoir découvert sa lumière, pouvoir vivre de son amour et qu'il soit partagé, bien qu'elle n'en disait rien là-dessus, était quelque chose qu'Imran savourait. C'était une chose dont il était sûr : Il ne s'en lasserait jamais.

Ce soir-là, c'était pareil. Il avait vu Jinan, il l'avait serré dans ses bras, puis était repassé à la bibliothèque pour souhaiter la bonne soirée à Moony, avant de se diriger chez son nouveau chez lui. Il esquissa un sourire en passant la porte d'entrée du bâtiment, grimpant les marches quatre à quatre, avant d'ouvrir la porte.

Il esquissa un sourire en voyant Lorelei avant de s'approcher d'elle pour déposer un baiser sur ses lèvres. Il se recula pour se laisser tomber dans le fauteuil, laissant son regard divagué quelques instants dans le vide. Puis, au bout d'une dizaine de minutes, il lui dit : « Tu veux pas me le dire, mais en faites, tu veux que je vive avec toi, c'est ça ? » Il lui lança un regard avec un sourire plein d'amour.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Ven 20 Juin - 8:48


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
« Tu veux pas me le dire, mais en faites, tu veux que je vive avec toi, c'est ça ? »

Le petit pinceau du vernis à ongle ripa sur son petit orteil. Grrrrr, pensa Lorelei en posant le petit flacon sur la table basse avant de se lever pour aller chercher du dissolvant et du coton dans la salle de bain.
Au passage, la mine rayonnante d'Imran intercepta son regard. Lorelei leva les yeux au ciel :

« Tu peux pas juste profiter de l'instant présent ? », maugréa-t-elle en allant chercher ce dont elle avait besoin pour rattraper son petit ongle. Elle revint sur le canapé avec la ferme intention d'enterrer la conversation. Mais elle sentait le regard appuyer d'Imran sur elle. Son regard glissa sur le côté, l'air de dire "tu vas pas me lâcher hein ?", « Ça me dérangerait pas. », finit-elle par concéder sans le regarder.

Elle détestait quand il jouait à ça. Monsieur l'expressif aimait la mettre au pied du mur. Derrière tout ça, il y avait aussi le reproche silencieux de ces trois petits mots qu'elle n'avait pas dit et qu'elle ne se sentait toujours pas prête à dire. Ça n'était que des mots tout ça. Ça ne comptait pas, essayait-elle de se convaincre.

Une petite ride du lion était apparu sur son front tandis qu'elle reprenait son vernis avec application malgré sa contrariété. Elle finit par se détendre (un peu) voyant qu'il ne la lâcherait pas tant qu'elle n'aurait pas mis un peu d'eau dans son vin. Elle se laissa tomber au fond du canapé, l'observant longuement avant de dire d'une voix plus douce :

« T'en as envie ? »

Ce n'était toujours pas ce qu'il attendait qu'elle dise mais elle ne disait pas non après tout...


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Ven 20 Juin - 23:02


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
Le sourire d'Imran se réduit quelque peu lorsqu'il vit sa réaction. Lorelei était réellement un chat sauvage. Elle n'aimait pas que l'on parle de ce qui l'a touché émotionnellement, et prenait chaque tentative d'Imran comme une attaque personnelle. Enfin, c'était ce qu'il ressentait. Mais pour Imran, le fait qu'elle lui dise ce genre de chose, bien qu'ici elle n'est encore jamais rien dit, était quelque chose de très important pour le jeune (tout est relatif) turc. Il baissa la tête, ne préférant pas se perdre dans la contemplation du mal être de sa douce mais forte lumière. Rebelle. Ce serait ce mot-là qu'il utiliserait si jamais il devait la décrire en un mot.

Elle finit par se détendre, relevant la tête vers lui, pour lui demander alors s'il en avait envie. Le visage d'Imran s'illumina réellement, comme si un rayon de Soleil sortit dont ne sait où était apparu sur son visage pour le sublimer sous cette émotion qui l'envahit de part et d'autres de son corps. Il esquissa un sourire timide, baissant le regard furtivement, avant de plonger ses yeux dans la pistache de ses iris. « Oui, Lorelei. Oui, j'aimerais. Mais j'aimerais aussi que ce soit toi qui me le dise sans que je n'ai à te le demander. J'aimerais l'entendre, mais j'aimerais aussi que tu me surprennes... Ça fait du bien au cœur d'entendre ça. Le savoir est une chose, l'entendre dire en est une autre. »

Il eut un petit soupir amusé, avant de se pencher vers elle pour lui embrasser la joue. A cet instant précis, il remarqua une petite trace sous l’œil de Lorelei. Il fronça les sourcils, et portant instantanément sa main vers sa joue pour la lui retirer en frottant un peu. La lumière s'éleva, mais ce n'était pas ça qu'il lui fit perdre toute couleur sur son visage. Sur son doigt, il y avait une étrange poudre, et sur la joue de Lorelei, la tâche s'était comme agrandit. Il se recula de quelques centimètres, la toisant du regard, la suspicion brillant dans ses yeux. « Qu'est-ce que c'est, ça, Lorelei ? »


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Ven 20 Juin - 23:19


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Lorsqu'il était question de sentiment, Lorelei était un puits, Imran une fontaine. L'un et l'autre savait à quel point ils pouvaient être différents là dessus.

« Oui, Lorelei. Oui, j'aimerais. Mais j'aimerais aussi que ce soit toi qui me le dise sans que je n'ai à te le demander. J'aimerais l'entendre, mais j'aimerais aussi que tu me surprennes... Ça fait du bien au cœur d'entendre ça. Le savoir est une chose, l'entendre dire en est une autre. »

Lorelei acquiesça, baissant le regard sur son vernis. Elle se sentait toujours pris en défaut quand il exprimait son besoin de s'entendre dire qu'elle l'aimait, même indirectement. Ca n'était pas qu'elle ne le pensait pas mais pour elle c'était beaucoup trop tôt, et surtout, ce n'était pas quelque chose qu'elle avait souvent dit. Ca n'empêchait pas Imran de l'embrasser malgré tout.

« Je comprends... c'est juste... Je voulais que les choses se fassent toutes seules. C'est vrai, on vit presque déjà ensemble. Tu as mon double de clé. On commence à prendre des habitudes tous les deux et... mh... ça me plait. C'est ju- »
« Qu'est-ce que c'est, ça, Lorelei ? »

Elle fronça les sourcils ne voyant pas tout de suite à quoi il faisait allusion... Il fallut qu'elle le voit tirer la gueule tout à coup pour se rappeler de la petite visite de Joe...

« Han, ça... Me fais pas la morale. Je me suis battue, c'est trois fois rien. Un peu de make-up et on n'y voit que du feu. », répondit-elle en essayant d'avoir l'air le plus naturel possible.

Elle savait d'avance qu'il n'allait pas apprécier qu'elle se bagarre comme un mec, lui qui la regardait comme le trésor qu'elle était si loin d'être.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Dim 22 Juin - 12:04


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« Han, ça... Me fais pas la morale. Je me suis battue, c'est trois fois rien. Un peu de make-up et on n'y voit que du feu. » « C'est qui, Joe ? » Lui répliqua-t-il, instantanément, après avoir entendu ses pensées avant qu'elle ne se lance dans une explication qu'à moitié vrai. Imran n'était plus celui qu'elle connaissait. Il s'était tout simplement fermé. Plus aucune expression dans son visage pourtant si expressif. Il n'y avait que son regard qui flamboyait d'une vilaine colère qu'il ne parvenait à cacher aux yeux de sa douce lumière.

Peu lui importait. Il se fichait bien, en réalité, des explications, ou des tentatives, qu'elle lui ferait, car il n'avait qu'une envie, c'était de tuer la personne qui lui avait fait ça. Les Djinns, comme les Faeries, ne tuaient jamais, sauf lorsqu'il s'agissait de préserver les leurs, ou lorsque leur amour éternel était/avait été en danger. Il était obligé, il ne trouverait pas le sommeil sans qu'il ne l'ait vengé.

Si habituellement, il lisait ses pensées de la manière la plus naturelle sans même s'en rendre compte, cette fois, c'était beaucoup plus sauvage, plus intense, comme s'il essayait, avec son esprit de ne faire plus qu'un avec le sien, pour tout savoir, pour qu'elle ne camoufle pas la vérité d'aucune façon que ce soit. Imran sentait son sang s'échauffait plus vite qu'il ne l'aurait voulu. Paradoxalement, il n'avait jamais été aussi froid, aussi glacial qu'il l'était actuellement.

« Où il se trouve, ce Joe, Lorelei ? » On avait l'impression qu'il n'avait rien écouté de ce qu'elle lui avait dit, comme s'il était aveuglé par ce "Joe". Si Rohan avait été présent, même lui aurait tenté de le dissuader de faire ce qu'il comptait faire. Il n'avait plus rien de féerique, mais s'approchait un peu trop du mauvais pan de la magie dont ils étaient issus.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Dim 22 Juin - 12:28


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
« C'est qui, Joe ? »

Si Imran avait changé tout à coup, Lorelei ne manqua pas de faire de même à la seule évocation du prénom "Joe". Elle n'avait jamais mentionné son ex devant Imran. Aucun de ces ex d'ailleurs mais encore moins celui-ci.

« Arrête ça. Tu sais très bien que je déteste que tu mettes ton nez dans ma tête. », répliqua-t-elle, se refermant elle aussi.

Elle finit malgré tout pour lui expliquer en deux mots qui était Joe et comment la situation s'était envenimée quand il était venue lui réclamer dix gallions qu'il lui avait prêtés quelques trois ans auparavant. Il fallait dire que lui ayant assuré le gîte et le couvert sur quasiment les six dernières années, la piquante demoiselle s'était un peu enflammée et que la négociation avait vite tourné au pugilat.

« Où il se trouve, ce Joe, Lorelei ? »
« C'que tu peux être borné quand tu t'y mets... », souffla-t-elle en se passant la main sur le visage comme pour se débarrasser de l'agacement qu'elle sentait sourdre en elle. « Allez s'il te plait... on va pas passer la soirée là-dessus à parler de Joe. J'ai pas envie. J'ai envie de profiter du temps qu'on passe ensemble. Me fais pas cette tête de lard. », supplia-t-elle en venant voler un baiser sur ses lèvres, puis quelques autres.

Tout à coup, elle semblait disposée à se montrer câline autant qu'il le voudrait pour lui faire oublier Joe.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Dim 22 Juin - 14:12


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
Les informations circulaient rapidement dans sa tête. Imran ne tarda pas à comprendre qui il était, où il vivait, et ce qu'il y avait réellement eut entre ce Joe et Lorelei. Son visage se tordit dans une vilaine grimace haineuse, avant de lâcher prise. Elle venait de l'embrasser. Il s'apprêtait à la repousser pour qu'il lui dise ce qu'il avait à dire, mais elle revint à l'assaut, et au final, il ne dit rien. Une autre idée avait germé dans son esprit. Si elle voulait l'endormir comme ça, il n'aurait qu'à feindre de fermer les yeux. Il finit par se calmer, et même à se détendre. Il l'attira contre lui, après avoir allumé la télévision.

Le nez contre les cheveux de Lorelei, une pointe se fit ressentir dans son ventre, signalant la faim qui le rongeait. Il se décala d'elle, l'embrassant avant de se lever pour se diriger vers la cuisine.
« Je vais faire des pop-corns, t'en veux ? » Il n'attendit pas vraiment la réponse, et sortit un saladier en plastique qu'il remplit de maïs. Puis, il le recouvrit d'un film bizarre en plastique que Lorelei avait acheté, avant de le poser sur la table. Enfin, il effleura de son index le saladier qui se mit aussitôt à luire, usant de sa lumière pour chauffer les grains de maïs qui se mirent aussitôt à sautiller dans le saladier pour se transformer en pop-corn.

Tandis que des Pop retentissaient dans la cuisine, Imran se remettait à cogiter leur courte dispute. Aussitôt une colère sans nom jaillit en lui comme on ouvre une vanne d'eau. Il ferma les yeux, tentant de se calmer, en vain. L'instant d'après, repensant à son idée, il disparaissait dans un halo de lumière, sous les Pop des maïs.


[...]

La porte de l'ancien appartement de Lorelei s'ouvrit à la volée, la poignet s'arrachant du bois tant le coup de pieds qu'il mit dedans fut violent. Il entra sans réfléchir, la colère habitant ses traits. Deux têtes dans la pièce, deux hommes sur le canapé. L'un d'eux était entrain de ronfler tout ce qu'il savait, tandis que l'autre se leva pour lui demander ce qu'il avait. Imran lui hurla dessus avant de le tirer avec ses deux bras pour l'envoyer contre le mur. L'instant d'après, il était déjà sur lui, lui bloquant les bras avec ses genoux, le frappant au visage sans relâche avec une force de demi-géant.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Dim 22 Juin - 17:54


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Pendant une seconde, Lorelei pensa vraiment que la méthode douce n'allait pas marcher. L'ennui était qu'elle n'avait pas d'autre carte dans la manche pour éviter la guerre nucléaire entre Imran et elle. Mais finalement, Imran sembla se radoucir sous les baisers qu'elle lui volait et la laissa se blottir contre lui pour regarder la télé. C'était important pour elle de savoir que, si elle le lui demandait, il pouvait fermer les yeux sur son passé à elle et l'accepter pour ce qu'il était et rien de plus : du passé. C'était la seconde chance dont elle avait besoin dans sa vie et à laquelle elle avait encore du mal à croire. Mais Imran s'employait quotidiennement à grignoter son scepticisme et à construire cette atmosphère douillette dans laquelle elle se sentirait toujours bien et en confiance.

« Je vais faire des pop-corns, t'en veux ? »
« Mh... Oui! Avec du miel ? »

C'était comme ça qu'elle les adorait. Elle tendit le front pour avoir un bisou qu'elle échangea contre un sourire et se laissa aller contre le moelleux du coussin en attendant qu'il revienne en regardant les réclames de la télévision magique. Toutes plus idiotes et colorées les unes que les autres. Même celle dans laquelle elle jouait d'ailleurs. « Y a ta pub ! », signala-t-elle. Mais Imran n'arriva pas assez vite pour la voir sortir nue de son bain de chocolat. D'ailleurs, Wizzard VS Wild reprenait et il ne revenait toujours pas.

« Imran ? »

Lorelei finit par se lever du canapé pour aller voir dans la cuisine où le bol de pop-corn attendait et refroidissait. La jeune femme fronça les sourcils, faisant le tour de l'appartement avant de comprendre. Immédiatement elle sentit la colère monter. Elle transplana devant chez Frank ne doutant pas que c'était ce qu'il avait lui aussi fait. Et les bruits de bagarre, la porte à moitié sortie de ses gonds et les injures qui fusaient depuis l'intérieur ne la détrompèrent pas.

Lorelei ne perdit pas une seconde pour entrer. Imran était là, Jo sous ses poings s'épanchait en rouge sang contre le mur. Frank égal à lui même faisait en sorte de s'esquiver pour qu'on ne puisse rien lui reprocher, mais il n'était pas assez irresponsable pour laisser sa précieuse bouteille de pur feu derrière lui. Pauvre petite. Elle une seconde, Lorelei avait écarté Frank de son chemin pour venir se palcer entre Imran et son ex :

« Dégages ! Sors d'ici !! », rugit-elle sans autre forme de procès.

Il savait très bien qu'elle ne voulait pas qu'il vienne ici et maintenant il comprendrait pourquoi. Mais si elle avait hurlé c'était d'avantage parce qu'elle ne savait pas que faire d'autre pour qu'il s'arrête, avant d'avoir commis l'irréparable. Derrière elle, Joe s'accrochait désespérément à l'épaule de Lorelei pour se tenir debout.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Dim 22 Juin - 19:49


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
Imran frappait, jurait, frappait et jurait encore. Il ne s'arrêtait plus. Toucher Lorelei, c'était quelque chose qu'il ne pouvait laisser passer. Il aurait fait la même chose s'il avait s'agit de Jinan, de Rohan, ou encore de Moony depuis peu. Lorelei était sa lumière, elle était prédestinée à être sa femme. Il trouvait cela inconcevable qu'on frappe sa femme sans qu'il n'est rien à dire là-dessus. Pour lui, c'était tout à fait normal d'aller tuer l'homme qui l'avait déshonoré. C'était sa vision des choses. Une vision que Rohan avait très certainement dû lui enseigner sans qu'il ne s'en souvienne directement.

D'ailleurs, il ne souvint pas non plus du nombre de coups de poings qu'il mit, ni du temps qui s'était écoulé entre sa fuite en douce de l'appartement de Lorelei, et son apparition ici. Il n'aurait su le dire. La seule chose qui le fit revenir au présent, c'était le cri de Lorelei. Imran s'était relevé, tandis qu'elle se mettait entre lui et Joe. Il fronça les sourcils, la questionnant du regard sur sa présence. Mais lorsqu'elle lui dit de sortir d'ici, et qu'il vit ce qu'il restait du visage de Joe derrière son épaule, que celui-ci posait sa main sur l'épaule de Lorelei, son visage devint mauvais, et la seconde d'après, il avait disparu pour réapparaître derrière Joe qu'il envoya valdinguer à l'autre bout du salon pour s'écraser sur la table basse. Sous le poids et le choc, la table basse se déroba sous lui.

Imran se retourna vers Lorelei, et il lui dit :
« Comment ? Tu veux que je sorte, c'est ça ? Tu les préfères eux ? Un alcoolique et un lâche ? Tu les préfères eux à moi qui t'aimes ? T'as pas honte ? » De son regard, il y avait tout à coup du dédain, du mépris, quelque chose de pas vraiment agréable à voir dans le visage d'une personne que l'on aime.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Dim 22 Juin - 20:01


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
« Comment ? Tu veux que je sorte, c'est ça ? Tu les préfères eux ? Un alcoolique et un lâche ? Tu les préfères eux à moi qui t'aimes ? T'as pas honte ? »

Si Lorelei n'avait pas vu le visage d'Imrant ransfiguré à ce moment-là, elle l'aurait très probablement giflé de toutes ses forces. Est-ce qu'elle n'avait pas honte ? Bien sûr que si et c'était la raison pour laquelle elle avait fait tout ce qu'elle pouvait pour que ce moment n'arrive jamais.

Mais au fond d'elle avait toujours su que tôt ou tard, Imran finirait par la regarder de cette manière. Avec dégoût. Elle l'avait su dès le départ, lui, n'avait simplement pas voulu écouter comme toujours. Le prince allait s'en retourner à ses soieries et elle retrouverait les factures qui s'accumulaient et les cadavres de bouteille qui jonchaient le sol. Chacun retournait à ce qu'il était au plus profond de lui et leurs routes, après avoir fait un court bout de chemin ensemble, reprenaient des directions opposées.

Lorelei serra les dents comme elle sentit les larmes lui monter. Mais elle ne lâcherait rien. Elle avait fait la bêtise de bien vouloir croire au conte de fées qu'Imran s'était inventé, lui qui n'avait jamais rien vu de laid de toute sa vie. Les yeux noirs et frondeurs, elle soutenait son regard méprisant, trop fière pour en plus se mettre à pleurer pour le retenir au risque de ne gagner que de la pitié pour couronner le dégoût qu'elle semblait lui inspirer.

« Va-t-en. Tu es trop bête, va-t-en. », répondit-elle d'un ton désabusé mais sans plus de véhémence.

Ses yeux vert s'étaient détachés du visage d'Imran. Il n'y avait plus rien pour elle sur ce visage.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Dim 22 Juin - 20:22


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« Va-t-en. Tu es trop bête, va-t-en. » Imran baissa la tête, le visage tout à coup triste. Il entendait ses pensées, et il n'aimait pas ce qu'elle pensait de leur relation. Il n'aimait pas qu'elle se rabaisse comme ça, et il n'aimait toujours pas le fait qu'elle pense que leur amour soit impossible.

Il ragea intérieurement car il ne voulait pas ressentir toutes ses émotions. Pour lui, c'était normal d'être en colère. C'était une bonne raison que d'être en colère, que de démonter la gueule à l'autre qui était entrain de lutter pour rester conscient s'il n'avait pas déjà succombé à un potentiel coma, tant il avait frappé comme une brute.

Mais il s'en fichait. Il s'apprêtait à lui passer à côté, à partir, à retourner chez lui, à trouver la présence rassurante de son frère. Mais il ne pouvait partir comme ça. Imran s'était battu pour l'avoir. Il ne pouvait pas abdiquer comme ça. Il leva sa main, avant de la rabaisser lorsqu'il vit qu'elle était ensanglantée.

Imran leva l'autre pour lui lever le menton afin qu'elle le regarde droit dans les yeux. Dans les yeux d'Imran, il y avait beaucoup de douleur, une réelle souffrance, un amour douloureux, mais aussi une colère qu'il ne parvenait pas non plus à mettre totalement de côté. Il était frustré tout à coup.

« Lorelei... Notre amour est possible, mais je crois qu'il va nous falloir beaucoup de temps... » Il voulait la supplier de penser autrement, de voir les choses comme il les voyait, mais elle n'était pas prête. Il finit par continuer son chemin vers la sortie et une fois qu'il lui tournait le dos, une larme coula, puis une seconde, puis encore une, jusqu'à ce qu'il ne disparaisse dans un halo de lumière froide, comme si la vie, la gaieté elle-même s'était échappé d'Imran.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   
Dim 22 Juin - 20:33


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
« Lorelei... Notre amour est possible, mais je crois qu'il va nous falloir beaucoup de temps... »

Lorelei secoua la tête, mordant sa lèvre inférieure pour ne pas se mettre à pleurer. Il s'obstinait mais elle voyait bien que tout était fini. C'était sans doute sa nature fée qui l'empêchait, lui, d'accepter une fin malheureuse.

« Il n'y a que dans les contes de fées Imran... », contredit-elle d'une voix un peu étranglée, « Ici, rien n'est bien qui finit bien. », conclut-elle avec un sourire désolé tandis qu'il tournait les talons.

Pour que les choses marchent entre eux, il aurait fallu qu'elle change. Qu'une marraine la bonne fée se penche sur son oreiller et ne la change en quelque chose qui n'inspirerait pas à Imran le genre de regard qu'il avait posé sur elle juste avant. Et ça, ça n'existait pas même chez Imran.

Elle aurait pu rester des heures à regarder l'endroit où il avait disparu n'eut été des gémissements de Joe qui essayait de dire quelque chose. Lorelei s'essuya le visage dans sa manche avant d'aller ramasser le pauvre diable et de l'abandonner à Ste Mangouste. Après quoi, elle retrouva l'immense vide de l'appartement dans lequel les affaires d'Imran étaient encore là. Elle termina la nuit devant lovée dans le canapé, le visage blottit dans le sweet noir qu'Imran lui avait si fièrement présenté une fois pour lui plaire, à manger les pop corns qu'il avait pour eux avant d'envoyer leur relation dans le mur.

Quelle relation aurait pu fonctionner en partant d'une omission de toute façon ?


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: Amour et coups de poing.   



Contenu sponsorisé
 
 

Amour et coups de poing.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Poing De l'amour ( terminer )
» En amour comme à la guerre, tous les coups sont permis (With Marie de Guise
» En amour comme à la guerre, tous les coups sont permis [Ando] (abandonné)
» Mathilda De Cologne ♠ « Écrase d'un poing rageur ton œil humide Le temps ronge l'amour comme l'acide. »
» Instruction Technique Armes de Poing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AD NOX : THE AURORS. :: L'Angleterre :: London City.-