Partagez | .
 

 That don't impress me much (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Lun 19 Mai - 19:18


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
Bien sûr qu'il allait géré. Enfin, son expression d'illuminé sur son visage laissait sous-entendre le contraire, mais il ne dit rien. Imran était bien trop content, et le chocolat aurait très certainement un effet différent sur sa personne. Le chocolat était un remède contre l'anxiété, le stress ou la douleur morale. Peut-être qu'elle rendrait ce moment encore plus magique qu'il ne l'était déjà. Imran eut un sourire, repensant au baiser qu'elle lui avait donné alors que lui cherchait la joue. Cette pensée lui envahit le corps d'une intense chaleur, lui rendant le cœur beaucoup plus léger qu'il ne l'était déjà. Comme s'il était désormais un surhomme - ce qu'il était déjà d'après pas mal de Djinns, du fait de sa condition féerique.

« Mais - on va pas à Hyde Park ? » « Non ! » Lui répondit-il, avec un grand sourire. Son idée, elle lui était venue y a longtemps, se jurant alors qu'ils iraient lorsqu'ils seraient ensemble. Imran était un grand romantique. Il aimait l'amour, et il aimait toutes les petites attentions que l'on pouvait avoir en se rappelant certains détails, certains moments qui pouvaient être futile au premier abord mais qui revêtaient d'une importance capitale lorsque l'on y réfléchissait. Pour Imran, ce qu'il s'apprêtait à faire, était plein de signification. D'une part, pour Lorelei qui l'y avait déjà mené, et qui lui avait expliqué la signification du lieu. D'autre part, parce qu'il se l'était juré, et qu'il voulait à tout prix faire ça avec elle, maintenant qu'il était avec elle. Elle ne semblait pas avoir l'habitude que l'on soit plein de petites attentions du genre, alors il allait l'en couvrir aussi souvent qu'il en serait capable.

Rapidement, ils arrivèrent devant la Tamise. Lorsqu'ils franchirent la rue, et qu'ils bifurquèrent sur la droite, ils furent soudainement éclairer par l'Energy London Eye. Imran s'arrêta, lui montrant la tour du bout de son index, avant de la regarder pour lui dire : « Tu te souviens lorsque tu m'as mené ici ? Tu m'as dis que quand tu serais grande, tu prendrais la capsule de Cupidon avec ton amoureux. Alors, nous allons la prendre. » Il esquissa un sourire assuré. Mais son ventre se tordait dans tous les sens, et son coeur battait la chamade. Il baissa timidement le regard, avant de reprendre la marche tout en la tirant vers cette magnifique roue qui dominait l'intégralité de la Tamise de par sa taille, offrant l'un des plus beaux panoramas du fleuve et de Londres, tant elle dominait la capitale.

Imran ne dit rien de plus, jusqu'à ce qu'ils ne soient rentrés, et que la roue se soit bloqué à son zénith. Il se tourna alors vers Lorelei, baissant le regard vers ses chaussures comme pour se donner du courage, puis, il redressa la tête. Il pencha doucement sa tête, levant sa main pour la poser sur sa joue et sous son oreille, et il l'embrassa avec douceur. C'était à se demander qui faisait le plus de lumière : L'EDF ou la poussière dorée qui s'élevaient d'eux à mesure qu'ils échangeaient leur premier véritable baiser.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Lun 19 Mai - 22:39


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Évidemment, c'était de la Tamise qu'il parlait, pas de la Serpentine. Elle le suivit sans poser de question, voyant qu'il avait comme toujours son air ravi de tout et content de lui. Elle aimait bien ce petit air qu'il était le seul au monde à pouvoir faire rayonner de la sorte. Ce n'est qu'en se retrouvant au pied du London Eye qu'elle commença à comprendre.

« Tu te souviens lorsque tu m'as mené ici ? Tu m'as dis que quand tu serais grande, tu prendrais la capsule de Cupidon avec ton amoureux. Alors, nous allons la prendre. »

Quelques minutes plus tard, ils partageaient la fameuse capsule de Cupidon dans laquelle Lorelei avait toujours été persuadée qu'elle ne mettrait jamais les pieds. Comment est-ce qu'il pouvait se rappeler de ça... Elle sentit son coeur se serrer, incapable de s'exprimer correctement. Elle ouvrit la bouche mais ne dit rien. Elle leva la main mais celle-ci retomba. Finalement, elle ne se sentit à l'aise qu'en portant son regard dans la même direction que celui d'Imran, sur le panorama du Londres nocturne. Mais ça ne dura qu'un temps. Il fallut un baiser pour les réunir. Ce qu'elle ne pouvait pas dire en mot, elle le disait bien dans le geste, dans sa façon de l'embrasser. Ses doigts caressant tendrement les contours de son visage. Rapidement, le baiser aurait pris un peu plus de fougue n'eût été d'un petit cliquetis suspect. Ils rompirent leur baiser, sauf dans le regard. Celui de Lorelei disait je t'aime, même si elle-même ne le dirait pas avant longtemps.

« Mille excuses, on vous apporte le champagne... »

Lorelei interrogeait Imran du regard, se demandant où le serveur avait bien pu s'escamoter tout ce temps. Il posa sur la table un seau de glace dans lequel trônait une bouteille de Pommery Brut et une boîte en forme de coeur.  L'homme s'éclipsa dans une révérence. Lorelei fronça les sourcils.

« J'aurais jamais cru qu'il y avait des sorciers dans le personnel du London Eye... », fit-elle en s'écartant d'Imran pour aller vers la boîte en forme de coeur, « T'es fou. T'aurais jamais dû, ça a dû te coûter une blinde Imran... », elle releva les yeux vers lui, « Et puis, comment tu as su ? »

Comme il avait toujours su que ce baiser finirait par arriver probablement. Encore une fois, tout ceci était très déstabilisant pour elle.

« Tiens, je crois que c'est mieux qu'une glace au chocolat ça... », fit-elle en lui tendant une petite truffe rose au coeur de chocolat fondant.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Mar 20 Mai - 19:58


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« Comment j'ai su ? » Imran esquissa un sourire tendre, avant d'avouer : « Et bien, je me souviens de ce genre de détails lorsque je fais attention à quelqu'un. » Il avait chaud, et ses joues étaient très certainement rouges. Il baissa la tête lorsqu'il vit le sorcier apparaître pour leur servir une coupe de champagne ainsi que de leur déposer une boîte de chocolats à la truffe. Le regard d'Imran s'intensifia d'un coup, comme si l'on attisait des flammes mourantes avec un peu d'huile.

Lorelei lui tendit un chocolat, lui assurant que ce serait mieux que la glace. Il le saisit délicatement, comme si elle lui avait donné son coeur, puis il dit : « Oui, mais la glace, c'est froid ! » Comme ci cela rendait la chose meilleure. Il n'avait pas l'habitude d'en manger, pour ne pas dire qu'il n'en avait jamais vu, jamais mangé avant d'arriver à Londres. Manger une glace, c'était quelque chose. Surtout quand c'était Imran qui l'a mangé. Fallait l'avoir vu se rendre compte de la température lorsqu'il avait croqué sa première glace à pleine dents.

Il porta le chocolat dans sa bouche, puis il croqua dedans. Aussitôt, la saveur s'installa dans sa bouche, et ses yeux se mirent à briller intensément. Il se mit à sourire, prenant son temps pour mâcher le chocolat, avant de de l'avaler. « D'accord, c'est bon, c'est même très bon ! » Ajouta-t-il, en prenant un autre. Il s'apprêtait à le mettre dans sa bouche, mais figea son geste. Imran leva son regard vers Lorelei, l'air gêné, puis il leva le chocolat à la hauteur de ses lèvres (à elle), et il lui dit : « Tiens, goûte ! »


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Mer 21 Mai - 8:43


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Quand elle le voyait faire, Lorelei se disait qu'il n'y avait rien qu'Imran n'aurait fait pour du chocolat. Difficile de se dire que ce type là avait arraché la tête d'un demi-géant quelques heures plus tôt sur le marché aux trolls. Tout ça pour l'impressionner en plus. Elle sourit en se disant ça. Imran mettait la barre très haute.

« D'accord, c'est bon, c'est même très bon ! », convint-il en se jetant sur un autre chocolat. C'était trop de le voir faire. Se rendant compte qu'il s'apprêtait à s'envoyer toute la boîte tout seul, Imran s'arrêta net pour lui offrir la petite truffe rose, l'air tout honteux. « Tiens, goûte ! »

Lorelei leva les yeux au ciel, prenant le petit chocolat rond pour le lui mettre dans la bouche.

« On n'a pas idée d'être fou de chocolat à ce point. Tu gères toujours hein... », rappela-t-elle en prenant aussi un chocolat.

Dehors, il s'était mis à pleuvoir. Pour la glace au chocolat c'était mort. La demie heure dans la capsule de cupidon filait à toute allure et bientôt, ils commencèrent à descendre. Ils quittèrent le London Eye pour aller s'abriter sous un porche en attendant que Lorelei estime que la rue était suffisamment déserte pour faire apparaître un parapluie.

« J'te raccompagne. », décida-t-elle, « On sait pas quelle bêtise tu vas pouvoir inventer entre ici et chez toi si on te laisse tout seul. »

Signer un contrat avec son sang, se disait-elle tout en secouant sa belle chevelure châtain.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Mer 21 Mai - 9:52


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
C'était un comte de fée pour Imran. Au sens strict du terme. Celle que l'on racontera plus tard à ses enfants en regardant leur mère avec un amour et une tendresse que le temps ne prendra jamais. Il avait ce petit regard pour elle, et ses petites attentions. Il n'avait pas mangé tout le chocolat, et il avait même insisté pour qu'elle en mange aussi. Elle ne comprenait pas ce qu'il pouvait ressentir en mangeant du chocolat, alors il tenta de lui expliquer ce qu'il ressentait lorsqu'il en mangeait. C'était particulier, et indescriptible. Un point faible pour un faerie, ça, cela ne faisait aucun doute.

Il but le champagne avec elle, alors qu'elle lui apprenait à porter un toast, à faire tinter le verre pour célébrer le début de leur union. Imran ne vit pas le temps passé, que déjà, il leur fallait quitter l'endroit. Main dans la main, courant sous la pluie pour aller s'abriter sous un porche, non loin de là, Imran conservait toujours cette petite timidité à son égard. Il n'arrivait vraiment pas à se laisser aller, comme s'il n'y croyait pas. Il n'avait pas envie que la nuit ne se finisse. Il voulait rester là, à la contempler jusqu'à ce que l'éternité ne les emporte, voulant graver ce souvenir, ce premier souvenir d'amour, au fer chaud dans sa mémoire. Se souvenir de chacun des détails, du temps qu'il faisait, des habits qu'elle portait, du regard qu'elle lui faisait de la jeune femme qui ne saurait jamais lui dire je t'aime, mais que tout son corps criait.

Imran était sur son petit nuage neuf. Il ne lui dit pas, mais il était ravi d'avoir utilisé une expression des anglais à bon escient. Ailleurs, il sursauta presque lorsqu'elle lui dit qu'elle allait le raccompagner, faisant jaillir de sa baguette un magnifique parapluie. Imran sourit, prenant le parapluie avant de l'enlacer de son bras libre pour mieux la serrer contre lui. Il éclata de rire lorsqu'il entendit qu'il allait encore signer quelque chose de son sang si elle le laissait seul, et il rétorqua : « Oh, non, je ne le ferais plus ça ! Jinan m'en a parlé rapidement pendant qu'ils nous ramenaient à la maison. C'était pas bien... Mais je voulais vraiment gagné ton cœur... » Son regard croisa la pistache des yeux de Lorelei, et il baissa automatiquement son regard, tout penaud. Il secoua la tête, se demandant alors ce qu'il était prêt à faire pour elle, et une petite moue effrayée traversa furtivement son visage tant il était capable de faire les pires choses.

Rapidement, ils arrivèrent près de chez Jinan et Muadhnait. Imran esquissa un sourire, avant de se mettre face à elle. Il déposa un baiser sur ses lèvres, sentant toujours son ventre se tordre à chaque fois qu'il le faisait tant il était heureux et enfin capable de le faire sans qu'elle ne le prenne pour un fou. Il s'approcha de la porte, avant de lui dire : « Tu montes ? On peut sûrement regarder un film ou je sais pas comment ça s'appelle à la boite, euh, la télé, voilà. » La porte entrouverte, il attendit qu'elle lui dise oui pour lui tendre la main, et enfin monter dans l'appartement au dessus de la bibliothèque.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Mer 21 Mai - 23:14


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
« Oh, non, je ne le ferais plus ça ! »
« Tu ferais plus jamais quoi ? », demanda-t-elle intriguée. Il lui fallut dix secondes pour se rendre compte qu'il avait encore lu dans ses pensées, « Imran... », gronda-t-elle.

Ca ne faisait que cinquante fois qu'ils avaient cette conversation. A la fin, elle ne disait plus rien. Elle ne faisait même plus attention.

« Jinan m'en a parlé rapidement pendant qu'ils nous ramenait à la maison. C'était pas bien... Mais je voulais vraiment gagner ton cœur... »
« T'avais pas besoin de faire ça... », marmonna-t-elle entre ses dents.

Elle était toujours un poil sur les dents, comme si un peu de son angoisse avait du mal à passer. Elle s'éclaircit la voix, laissant son regard traîner sur le trottoir à compter les flaques pendant un petit instant. Sa main serrait un peu plus fort celle d'Imran, sans non plus l'écraser. Ils se retrouvèrent devant la bibliothèque. Lorelei avait toujours bien aimé ce bâtiment avec cette immense fenêtre à vitrail ronde qui regardait sur la rue. Ils pouvaient voir la lumière à travers et à un moment la silhouette d'un jeune homme qui passait.

« Tu montes ? On peut sûrement regarder un film ou je sais pas comment ça s'appelle à la boite, euh, la télé, voilà. »

Un sourire chafouin et effilé s'étira sur le visage de Lorelei.

« Mouais c'est ça... on va regarder un "film". Je suis pas née de la dernière pluie hein... »,

Ca ne voulait pas dire qu'elle n'allait pas monter...


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Jeu 22 Mai - 22:54


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
Pour Imran, regarder un film signifiait réellement regarder un film. A aucun moment, il lui était venu à l'idée de vouloir la mettre dans son lit ce soir-là. Non, pour Imran, le but était surtout de pouvoir faire perdurer cette soirée magnifique, et de ne jamais la voir se terminer. Lorelei l'avait embrassé, puis, il l'avait mené dans cette magnifique roue qui dominait Londres, dans la nacelle qu'elle s'était jurée, petite, d'y venir en compagnie de son amoureux pour l'embrasser avec intensité. Cette soirée ne devait pas se finir, pas pour Imran. Il voulait trop qu'elle continue car tout semblait magique, comme surréaliste.

Fallait dire aussi que Lorelei l'avait bien baladé ces dernières semaines.

Alors quand il lui proposa de monter, il ne comprit pas tout de suite, et il renchérit : « Oui, oui, on va regarder un film si tu veux. Jinan et Moony ont un magnifique projecteur d'images qui date d'il y a un peu moins d'un siècle. » Il leva son regard vers Lorelei, et il fronça les sourcils. « Oui ? Euh... Qu'est-ce qui a... ? » Il se mit à sourire à son tour, bien que son sourire n'avait rien de mutin. Elle fit une moue blasée, puis elle lui prit la main. Imran esquissa un sourire, puis ils montèrent rapidement les marches.

Lorsqu'ils entrèrent, Jinan était dans la cuisine, en caleçon. Il ne les vit pas. Imran lui tira la main pour la maintenir à l'ombre. Une cuillère dans la bouche tandis qu'il refermait un pot de crème glacé, Jinan disparut dans l'ombre du couloir et une porte de chambre se referma. Imran esquissa un sourire amusé, avant d'entrer et de refermer la porte derrière Lorelei. Il fit jaillir une boule de lumière de ses doigts qu'il envoya vers l'ampoule et la pièce s'éclaira alors. Il s'approcha d'une armoire de laquelle il sortit un vieux projecteur d'une belle beauté. Imran le posa sur la table, puis il dit à Lorelei en lui montrant l'armoire : « Va choisir le film que tu veux ! J'en ai vu deux, trois, j'ai pas encore eu le temps de tout regarder. » Il lui fit de nouveau un sourire amusé, ravi à l'idée de prolonger un peu plus cette nuit avec elle à ses côtés.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Ven 23 Mai - 22:47


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Et le pire de tout ! C'était qu'au final ils regardèrent un film. Imran la laissa choisir mais, ce ne fut pas aussi simple qu'elle l'eût cru. Déjà, Jinan et Moony avaient une collection hallucinante de films en noir et blanc, pour certains même muets. Mieux encore, ça n'était pas des DVD mais des bobines. De vraies bobines comme au tout début du cinéma. Lorelei en était toute émerveillée, elle qui ne croyait jamais voir un truc pareil de sa vie. Quand elle vit Imran sortir un étrange appareil, elle se demanda si c'était ça un "projecteur".

« Waw mais Imran... Où est-ce que Jinan et Moony ont pu avoir tout ça ? Et puis... », dix secondes de réflexion, « Et euh... on a le droit ? »

Évidemment que non. Les objets moldus n'étaient pas tolérés par le Ministère de la Magie. Enfin ce ne serait pas la première fois qu'un sorcier s'affranchirait de cette limite. Finalement Lorelei jeta son dévolu sur Le Prince étudiant. Un film de presque deux heures qui racontait l'histoire d'un prince quittant son royaume pour la première fois. Lorelei n'aurait pas pu le deviner puisque la boîte de la bobine n'indiquait rien d'autre que le titre du film. Ça la fit sourire, lui rappelant étrangement l'histoire d'Imran. Enfin jusqu'à ce que le prince ne tombe amoureux de la nièce de l'aubergiste. Le conte était pourtant bien parti, mais c'était sans compter avec un mariage arrangé d'avance avec une jeune fille du rang du prince. Finalement l'histoire d'amour mourrait dans l'oeuf pour permettre au prince de devenir roi. Mais en dehors du curieux parallèle entre leur vie à eux et le film, Lorelei avait passé un bon moment devant une histoire légère et plein de gaité si l'on faisait abstraction de la fin.

« Mh il commence à être vraiment tard Imran... », fit la jolie mannequin en s'étirant de tout son long comme un chat.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Dim 25 Mai - 19:44


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
Le film en lui-même était quelque chose de très beau. Il ne savait pas exactement ce qu'il trouvait de beau là-dedans, mais Imran y était sensible. A plusieurs reprises, il s'étira, avant de passer son bras autour des épaules de Lorelei pour l'attirer doucement contre lui. Il esquissa un sourire lorsqu'il parvint à obtenir le résultat tant attendu à ses efforts silencieux pour se rapprocher d'elle, puis, il avait regardé la suite du film, zyeutant de temps à autres Lorelei.

Lorsqu'il fut fini, Imran avait les paupières lourdes, et si Lorelei n'avait pas été là, il se serait très probablement laissé aller dans les bras de Morphée. Mais ce n'était pas le cas, et lorsqu'elle s'agita, ses yeux s'ouvrirent rapidement, la fatigue s'en alla pour mieux observer Lorelei qui se redressait pour s'étirer de tout son long. Un petit sourire se dessina sur les lèvres d'Imran qui posait ses yeux sur la silhouette de la jeune femme qui disait : « Mh il commence à être vraiment tard Imran... »

Dans la tête d'Imran, un signal d'alarme retentit à tout va. Il se redressa, l'air effrayé, la peur au ventre de la voir partir. Il cherchait une raison mais rien ne lui venait. Il ne voulait pas du tout que la nuit ne se finisse, alors, lorsqu'il se leva et qu'il sentit une petite douleur au niveau de son torse. Le baume de Jinan semblait perdre de ses effets. Il se dirigea vers la cuisine à l'autre bout de la pièce, où il vit un petit pot, avec un petit mot de Moony écrit dessus qui lui disait que c'était pour lui. Il l'ouvrit, sentant une odeur d'aloé vera avant de la montrer à Lorelei, et de lui demander :
« Tu veux bien me mettre ça sur le torse et me massait pour réduire mon hématome ? »

Aucune arrière pensée, mais il ne savait pas du tout quoi faire pour qu'elle reste éternellement et que cette nuit ne se finisse jamais.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Dim 25 Mai - 21:50


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
A peine avait-elle bougé un orteil qu'Imran bondit dans le canapé. Qu'allait-il lui sortir cette fois ? Elle avait par avance un petit sourire moqueur en attendant de savoir ce qu'il allait lui sortir. Imran s'éloignait du canapé pour aller chercher quelque chose sur la banque de la cuisine. Elle allait le rejoindre, avisant un des trois tabourets de bar. Elle adorait l'ambiance qu'il y avait dans cet appartement. C'était suffisamment grand et on sentait comme... un je ne sais quoi d'unique. Ca venait peut-être des éléments de déco mi vintage mi récup'. Ou c'était tout simplement les personnes qui vivaient là qui imprégnaient les lieux de leur présence.

« Tu veux bien me mettre ça sur le torse et me massait pour réduire mon hématome ? »

Elle leva un sourcil, affichant une moue qui disait "continue de me prendre pour une bille mon petit père...". Elle avait déjà eu cette mine chafouine en voyant toutes les tentatives qu'il avait faite pour se rapprocher sur le canapé. Elle avait fini par venir se lover contre son torse bien volontiers en prenant garde à ne pas appuyer sur ses côtes. Il ne s'était plaint de rien mais vu le coup qu'il avait pris dans l'arène tout à l'heure, elle s'étonnait même qu'il n'ait pas le quadrillage du grillage imprimé sur la figure.

« Allez ça va donne. Je t'en mets où? », demanda-t-elle en examinant le petit pot de pommade.  

Imran, lui, n'avait pas perdu de temps. Il était torse nu et se dirigeait vers sa chambre attendant d'elle qu'elle le suive. Eh ben, ce sera bien la première fois que tu vas dans la chambre d'un mec pour rien faire ma vieille... se faisait-elle remarquer intérieurement.
Il avait tout le côté gauche du torse complétement rouge, comme si des centaines de petits vaisseaux avaient éclaté sous la peau quand il avait pris le coup. Elle s'assit doucement à côté de lui sur le lit, touchant l'hématome en formation du bout des doigts sans oser appuyer vraiment. Une fine poussière dorée s'éleva de cette caresse, faisant momentanément retrouver à la peau d'Imran son hâle doré naturel comme s'il n'avait jamais pris aucun coup :

« Ça fait mal ? », demanda-t-elle en commençant à lui passer la pommade en suivant la méthode que la fine écriture soignée recommandait sur le petit pot à confiture.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Dim 25 Mai - 23:11


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
À aucun moment, je dis bien, à aucun moment, Imran Misra n'avait pensé que sa proposition puisse être tendancieuse. Pour Imran, ce n'était qu'un enième stratagème de passer plus de temps avec elle. Alors lorsqu'il enleva son tee-shirt qu'il posa sur la banque de la cuisine et qu'il l'attira dans sa chambre, Imran cachait un sourire en la voyant rester finalement. Elle avait prit le baume, il avait retiré son tee-shirt, et il lui tendait déjà la main pour l'inviter à le suivre.

Sa chambre était un magnifique mélange entre la récup' que l'on pouvait trouver dans ces vieilles brocantes, et l'orient. Il semblait avoir un goût prononcer pour les couleurs, mais il savait aussi les assembler avec glamour et chaleur. Il y avait quelque chose de milles et une nuit, quelque chose qui lui rappelait Byzance, endroit qui l'avait vu grandir, endroit qu'Imran chérirait probablement toute sa vie.

Même son lit semblait venir de là-bas. Dans des teintes chaudes allant du fushia jusqu'au marron chocolat, en passant par le rouge et l'orange, avec quelques touches de jaunes et de violet, Imran avait réussi à faire de sa chambre l'une des plus belles pièces de l'appartement.

Il s'allongea doucement sur le lit, puis Lorelei vint le rejoindre. Elle déboucha le baume, mais avant de lui en mettre sur le torse, elle effleura sa peau à la hauteur de l'hématome élevant alors à quelques centimètres de sa peau basané, une petite brume dorée. Imran esquissa un sourire amusé, rassurant son cœur. Puis, elle trempa ses doigts dans le baume avant de le masser avec douceur.

Lorsqu'elle lui demanda si cela faisait mal, il hocha de la tête de façon négative. C'était agréable. Moony savait faire des baumes, visiblement, ou alors, c'était Jinan qui ne savait pas masser. En tout cas, il ressentait une douce sensation de chaleur s'installait là où elle le massait. Puis, sans qu'il ne s'en rende compte tout de suite, dans tout son corps.

Ce n'est que lorsqu'il croisa son regard, qu'il comprit ce qui se passait. Son ventre se creusa sous cette pression, cette pulsion sexuelle qui s'emparait tout aussi vite et sournoisement que l'avait fait la fatigue tout à l'heure devant le film. Son regard s'intensifia, et son visage arbora une moue séductrice. D'un claquement de doigt, un fils de lumière jaillit de ses mains, pour l'aider à amener le visage de Lorelei proche du sien, en le passant derrière son cou. Imran esquissa un sourire, et il murmura : « Je voulais te garder toute la nuit pour éterniser ce moment, pour que toi et moi... Pour me rassurer. J'ai tellement peur que tu ne me files entre les doigts. »

Il leva sa tête de quelques centimètres, déposant ses lèvres sur les siennes puis il lui dit, avec un ton beaucoup plus timide. Un ton qu'il n'avait jamais eu envers n'importe qui. « Mais... Mais je ne pensais pas à ça... Tu as réveillé une flamme en moi que... » Il lâcha le fils qui disparut, puis, il inversa les rôles, l'allongeant sur le lit, se mettant au-dessus d'elle, ses lèvres effleurant presque celle de Lorelei. « Est-ce que... Tu... » Puis, il l'embrassa, comme pour terminer sa question, comme honteux d'être aussi avenant, bien qu'il ne l'aurait jamais été avec une autre.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Lun 26 Mai - 0:28


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Imran ne tarda pas à comprendre où Lorelei voulait en venir avec ces sourires railleurs. Du moins quelque chose en lui ne tarda pas à lui faire comprendre qu'on ne faisait pas monter une fille dans sa chambre à trois heure du matin passée sans une petite idée derrière la tête. Elle n'eut pas besoin qu'on lui dise quoi que ce soit. Elle vit le regard d'Imran changer et presque automatiquement il changea d'attitude, se servant de sa lumière pour l'attirer à lui. Ce n'était pas une chose à laquelle elle était habituée et elle se tendit un peu en sentant qu'il pouvait la contraindre aussi bien qu'il aurait pu le faire physiquement (elle n'en doutait plus depuis qu'elle l'avait vu faire sur le marcher au trolls). Pour autant, elle ne s'opposa pas, essayant de se détendre et de ne pas montrer son petit moment d'hésitation.

« Je voulais te garder toute la nuit pour éterniser ce moment, pour que toi et moi... Pour me rassurer. J'ai tellement peur que tu ne me files entre les doigts. »

Elle se mordit la lèvre, baissant le regard une fraction de seconde. Elle ne pouvait pas lui reprocher de douter d'elle. Surtout pas quand au fond d'elle, elle pensait qu'il avait raison de le faire. Elle sourit, écartant cette idée de sa tête.

« Tu n'avais qu'à dire reste... », souffla-t-elle avec un sourire tendre, juste sur ses lèvres qu'il approchait des siennes.

Ils échangèrent un premier baiser. Un qui n'avait rien de commun avec ceux qu'ils s'étaient amusé à se donner avant. Elle n'était cependant convaincue que c'était une bonne idée tout ça.

« Mais... Mais je ne pensais pas à ça... Tu as réveillé une flamme en moi que... »
« Tu ne pensais pas à ça... », répéta-t-elle dans un éclat de rire, « Y a vraiment que toi pour pas penser à ça ... »

Mais maintenant qu'il y pensait, il n'avait plus rien d'autre en tête et c'était difficile pour elle de ne pas se laisser succomber. Il l'allongeait déjà sur le lit et elle le détaillait du regard tandis qu'il la faisait languir.

« Est-ce que... Tu... »

Elle sentait dans le creux de son ventre quelque chose s'affoler délicieusement. A nouveau ils s'embrassèrent, longuement, plus fougueusement. Il n'y avait aucune raison que ça s'arrête tout seul.

« C'est pas que je veux pas mais demain tu vas le regretter et amèrement si tu veux mon avis... », expliqua-t-elle en posant la main sur son torse.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Lun 26 Mai - 15:41


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
Imran esquissa un petit sourire lorsqu'elle s'inquiéta pour lui, posant délicatement sa main sur son torse. Il ferma doucement les yeux, comme si elle disait raison, et qu'il lui fallait l'écouter, mais ses pulsions étaient trop violentes pour qu'il ne résiste trop longtemps. Le goût de ses lèvres lui était addictif, il n'avait qu'une envie, c'était de l'embrasser, encore et encore. Il ne savait pas du tout comment faire. Cette fois-là, cela devrait être spéciale. Quelque chose d'inoubliable. C'était sa première fois avec elle, et c'était, à ses yeux, la plus importante.

Il y avait énormément réfléchi, lorsqu'il se languissait d'elle, dans son lit, lorsque Morphée lui tirait la gueule. Tant de scénarios, tant d'idées lui étaient venus en tête, mais jamais, il ne se serait douté que cela se passerait ainsi. Grand romantique dans l'âme, amoureux de l'amour, Imran adorait lire ces histoires que l'on trouve dans divers ouvrages de la bibliothèque de Byzance, ou de celle de Moony. L'amour était quelque chose de beau, et c'était quelque chose qu'il voulait. La lumière, pour lui, n'était qu'une représentation de ce qu'était que l'amour. Il s'était toujours senti chanceux d'être Djinn, car lui, il saurait son amour par le toucher. Il connaîtrait son véritable amour, son âme soeur, celle que Dieu avait fait pour lui rien qu'en l'effleurant. Il esquissa à nouveau un sourire, penché ainsi au-dessus d'elle.

Imran lui effleura alors la tempe, lui donnant le don, ce même Don que Jinan avait donné à Moony pour qu'elle comprenne les langues qu'il connaissait, et il lui murmura : « Qalbi... » Puis il l'embrassa avec intensité, avec passion, avec ferveur. Il voulait l'embrasser comme jamais on l'avait embrassé, il voulait que dans ses lèvres, de sa langue contre la sienne, elle ressente tout l'amour qu'il ressentait pour elle. Qu'elle ressente cette puissance, cette assurance qui faisait battre son sein à l'idée même qu'elle soit son unique, sa précieuse, sa princesse. Imran glissa délicatement une de ses mains sous son tee-shirt, lui caressant le bas ventre.

Il la quitta de ses lèvres pour se redresser, défaisant son bouton de pantalon, son regard allumé de toutes ses choses coquines que l'on ressent dans ce genre de moment. Il a envie de la séduire, de la faire craquer. Doucement, il posa ses mains sur le bas de son tee-shirt pour le lui retirer. Après cela, il ne sut plus vraiment ce qu'il fit.

Tout ce dont il se souvint, c'est que jamais, il n'avait été ainsi, et que c'était très certainement sa première fois la plus intense qu'il ait vécu. Avec amour, avec passion, avec cette fougue et cette délicatesse avec laquelle il l'avait caressé, Imran avait été, pourtant, très conventionnel. Mais le ressenti était tout autre. Pour lui en tout cas, c'était comme s'il avait effleuré le royaume de Dieu du bout des doigts. Une expérience qu'il souhaiterait très probablement réitérer un nombre incalculable de fois dans un avenir proche et lointain.


(...)

Vers 5h du matin, Imran ouvrit les yeux comme s'il venait de les fermer. Il serra automatiquement sa mâchoire tant la douleur était violente. Il essaya de se redresser, mais impossible. La seule chose qu'il parvint à faire, à cet instant, ce fut d'émettre un gémissement qu'il parvint à étouffer entre ses lèvres. Il leva doucement ses mains vers son torse, et lorsqu'il les posa dessus, comme pour évaluer les dégâts, la douleur fut telle, qu'il ne put s'empêcher de laisser couler une larme le long de sa joue. Il tourna la tête vers Lorelei, cherchant vainement de l'aide, mais cette dernière dormait à poing fermé.

Doucement, il posa sa main sur la cuisse de Lorelei, et il lui murmura dans sa tête : « Lorelei... Lorelei, réveille-toi, je peux plus bouger... Faut que tu ailles chercher Jinan... » Il avait mal. Trop mal. Il ne savait pas dans quelle position se mettre pour mieux aller, c'était comme si on lui arrachait les nerfs à chaque fois qu'il tentait de se mouvoir. Les yeux larmoyants, le visage crispé par la douleur, il attendit que Lorelei ne l'aide du mieux qu'elle pouvait.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Lun 26 Mai - 22:52


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Lorelei avait elle aussi imaginé ce que ce serait de faire l'amour avec Imran. Juste une fois. Le soir en rentrant chez Frank, après cette si étrange journée où il lui avait parlé la première fois de ses projets pour eux deux. Mais c'était resté très nébuleux dans sa tête, comme quelque chose qui ne risquait de toute façon pas de se produire. Quoiqu'il en soit, le peu qu'elle avait imaginé était bien loin de ce qui se passa cette nuit-là. Elle qui avait toujours pris l'habitude de mener, de ne pas faire dans le sentiment, cherchait sans cesse le regard d'Imran sur elle. Du bout du nez elle réclamait ses caresses, sa peau contre la sienne, ses baisers sans cesse de se dire que ça n'était pas elle, qu'ils s'endormiraient là dessus pour reprendre le cours normal de leur vie, désolante pour l'un, esseulée pour l'autre. Et pourtant, elle ne s'était jamais sentie aussi bien, aussi libre de toute sa vie. Elle ne le laissa pas la quitter avec le sommeil, comme si à son tour elle avait eu peur de le perdre. Bien sûr tout cela aurait disparu demain matin à leur réveil mais pour l'instant, elle était amoureuse et sincère. C'est tout. Elle s'endormit, bercée par ce doux nom de Qalbi qu'il lui donnait et qu'elle comprenait seulement.

***

« Lorelei... Lorelei, réveille-toi, je peux plus bouger... Faut que tu ailles chercher Jinan... »

Imran ne le savait pas encore mais sa Lorelei était loin d'être une princesse et elle avait le sommeil bien lourd. Un dragon aurait pu dévaster la rue qu'elle aurait continué son petit roupillon. Ce n'est qu'à force d'entendre son nom qu'elle ouvrit difficilement un oeil.

« Qu'est-ce que - ? Qu'est-ce que t'as ? C'est quelle heure? », grinça-t-elle en étirant chaque syllabe de sa voix pleine de sommeil.

Elle leva le nez, apparaissant derrière une cascade de cheveux bruns, avec de petits yeux qui ressemblaient plus à deux bouquets de cils noirs animés d'un petit brillant vert pistache. Elle ne vit pas tellement à quel point il était crispé mais en tirant le drap, une fois la lumière allumée, elle vit que l'hématome qu'ils avaient soigné hier était devenu complètement noir, violacé et enflé.

« Gosh ! Je t'emmène à Ste Mangouste. Si, si! Pas la peine de discuter, tu as vu la gueule de ce truc ?! J'aurais jamais dû t'écouter hier. On va à Ste Mangouste ! »


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Mar 27 Mai - 19:13


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« Pour l'amour du ciel, Lorelei, va me chercher Jinan ! » Il en pouvait plus, mais il pouvait encore l'empêcher de le mener à Sainte Mangouste. C'était un hôpital de Sorcier. Un Hôpital où il y avait des chances qu'on lui fasse des tests sanguins et ça, il ne le fallait pas. Il était un Djinn, et s'ils s'en rendaient compte, il risquait d'avoir quelques soucis. Il préférait garder le plus longtemps possible sa condition cachée, alors ce n'était pas maintenant qu'il le ferait en sachant qu'il avait probablement d'autres possibilités si elle allait chercher Jinan.

Il ferma les yeux, posant sa main sur son torse douloureux, la souffrance profonde sur son visage. Il avait l'impression que ces nerfs étaient à vifs, que même ses doigts à peine posés dessus étaient trop lourd, comme si l'on avait posé des rochers sur son torse. Il se sentit partir en arrière, perdant tout sens de la réalité, avant de redire : « Jinan, s'il te plaît... Appelle-moi, Jinan. Pas tes sorciers, pas eux... Je suis pas une chose... Je... Jinan, Lorelei, Ji- ... » Il tournait de l'oeil.

Jinan, dans la pièce d'à côté, se réveilla en sursaut. Il lui fallut quelques instants pour comprendre que l'appelle d'Imran dans sa tête n'était pas fait à son rêve. Il se frotta les yeux, regardant l'heure, avant de se mettre à lever les yeux au ciel, rageant intérieurement. Qu'est-ce qu'il avait, encore ? « Je te jure Moony, si nos gosses sont comme ça, je me casse au bled, et je reviens plus jamais ! »

L'auror ragea avant d'attraper un jogging qu'il enfila rapidement, puis se leva en ouvrant la porte un peu plus fortement que d'habitude - Oui, d'habitude, il essayait de faire doucement. Il se dirigea dans la chambre d'Imran, puis, il l'ouvrit à la volée. A ce moment-là, il lança une boule de lumière sur la lampe de chevet qui s'alluma aussitôt. Ses yeux se posèrent automatiquement sur la marque noire sur le torse de son frère. Il déglutit difficilement avant de remarquer Lorelei après un temps d'arrêt. « Hamdoulillah ! Jinan, faut que tu fasses quelque chose, elle veut m'envoyer à Sainte Mangouste ! » Jinan répondit instantanément : « Ola, non, surtout pas ! Euh... Je.. » Il s'agenouilla au pieds du lit, regardant la blessure d'Imran en faisant une grimace de douleur comme il imaginait déjà à quel point il devait souffrir.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Jeu 29 Mai - 21:39


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Dans moins de dix secondes Imran allait imploser et il ne cédait pas d'un pouce dans son caprice. Tant et si bien que Lorelei finit par céder mais c'était trop tard, Jinan ouvrait la porte à la volée. La jeune femme ne comprit pas tout de suite comment l'auror avait pu savoir qu'on avait besoin de lui mais l'un dans l'autre, ça tomber bien pour Imran.

« Hamdoulillah ! Jinan, faut que tu fasses quelque chose, elle veut m'envoyer à Sainte Mangouste ! »
« Ola, non, surtout pas ! Euh... Je.. »

Lorelei s'écarta, bras croisés sur sa poitrine. Cette défiance envers les sorciers l'irritait profondément mais l'hématome d'Imran était plus préoccupant.

« ... quand tu dis que tu te casses au bled tu veux dire... de l'autre côté de Londres ? », fit une petite voix rehaussée d'un bâillement.

C'était Moony, la petite bibliothèque blonde à croquer, qui avait suivi son chéri machinalement pour voir ce qui se passait. Lorelei les regardait faire, amusée. Imran était presque comme leur gamin au bout du compte.

« Mais Imran!! Je vais chercher ma mère, c'est une côte cassée ça. Elle saura comment faire! »

Ca pour être efficace, c'était efficace. Lorelei suivait tout ça d'un peu loin, ne sachant pas trop ce qu'elle pouvait apporter de plus. Le petit bout de bibliothécaire revint très vite avec une réplique d'elle même plus mature. Une grande femme à la chevelure blond vénitien et une aura bien particulière. Rayonnante et imposante à la fois. Une aura de maman. Une aura de sorcière.

« C'est bien les garçons ça! Voyons voir... », gronda Mrs Mc Gill Fhaolain, « Enfin je dis ça - ma fille Siobhán m'en a fait aussi des côtes cassées en veux-tu en voilà. Comment tu as fait ton compte toi ? »


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Ven 30 Mai - 20:06


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« ... quand tu dis que tu te casses au bled tu veux dire... de l'autre côté de Londres ? » Jinan la fusilla du regard, avant de finir par lâcher un sourire, se rendant compte à quel point sa réplique était idiote et surtout, drôle, vu qu'il était né en Angleterre. « Mais Imran !! Je vais chercher ma mère, c'est une côte cassée ça. Elle saura comment faire ! » Moony disparut dans un volute de fumé.

Jinan secoua doucement sa main, et une petite lumière jaillit du bout de ses doigts. Il les approcha délicatement de la peau désormais noire d'Imran, puis l'effleura. Imran serra les dents. Au début, la chaleur ne lui faisait rien. Puis petit à petit, il sentit sa douleur s'allégeait un peu. Très faiblement, la couleur noire se colorait. Mais les efforts de Jinan était vain. Il se fatiguait bien plus qu'autre chose à maintenir sa lumière aussi longtemps en éveille.

« Je peux pas plus, Imran... Je suis désolé. » Imran déglutit difficilement, et le réconforta : « C'est pas grave, ça fait pas longtemps que tu es en paix avec ça, ça ira mieux avec de l'entraînement, je t'y aiderais. » Jinan reprenait peu à peu son calme, essuyant la sueur qui avait perlé sur son front, puis au dessus de ses lèvres. Il regarda sa main un moment, avant de voir Imran la lui prendre, lui faisant comprendre qu'il devait arrêter de se faire du mal en se disant qu'il aurait pu faire beaucoup plus s'il avait été moins cons plus jeunes. Imran murmura : « J'espère qu'elle va pas me triturer comme elle zigouille ses moutons, hein, je veux vivre, je vous jure. »

Jinan esquissa un petit sourire, puis, il dit à Lorelei : « Alors ça y est ? On se jette dans le grand bain féerique ? » Mais elle n'eut pas le temps de répondre, car la mère de Moony apparaissait sur ses entre-faits en disant : « C'est bien les garçons ça ! Voyons voir... » Imran eut un faible sourire. Il aimait vraiment la mère de Moony, s'étant tout de suite très attaché à elle, même s'il n'y était allé que peu de fois. Jinan avait de la chance, et il était content pour lui d'être aussi bien entouré, même si ce n'était pas de son propre sang comme il l'aurait voulu. Jinan se redressa alors, laissant la place à la mère de Moony pour aller se mettre à côté de Lorelei et sa fée bleue.

« Enfin je dis ça - ma fille Siobhán m'en a fait aussi des côtes cassées en veux-tu en voilà. Comment tu as fait ton compte toi ? » Jinan pouffait de rire, voyant très bien Siobhán capable d'une telle prouesse. Imran prit une profonde inspiration, et répondit : « Je me suis battu dans une arène clandestine sur le Marché aux Trolls, contre un espèce de Demi-géant. J'ai la tête quelque part par-là... » Il désigna le balcon d'un signe de la tête, avant de souffler une seconde fois. Puis il lui demanda, l'air pas très rassuré : « Vous n'allez quand même pas m'ouvrir le torse pour me réparer ça, hein ? Je veux dire... Je suis pas un mouton ou un dragon ! » Jinan éclata de rire.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Ven 30 Mai - 20:25


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
« Je me suis battu dans une arène clandestine sur le Marché aux Trolls, contre un espèce de Demi-géant. J'ai la tête quelque part par-là... »
« Mh. », fit la mère Mc Gill Fhaolain d'un ton réprobateur.

Elle ne s'aventura pas plus loin dans la réprimande, se rappelant ce que sa petite Moony lui avait dit d'Imran et se fiant au peu qu'elle savait. L'essentiel était qu'il soit entier (ou presque).

« J'espère que vous ne vous êtes plus fait remarqués dans des endroits pareils tous les trois. Ton père ne serait pas très content Moony. », elle ne pouvait pas s'en empêcher...
« ... oui je sais maman. », répondit la bibliothécaire aussi embarrassée qu'une gamine de six ans qu'on aurait réprimandée, « ... mais Jinan était là! », ajouta-t-elle comme si Jinan était un rempart contre tout.

Sa mère lui adressa un petit regard mais ne dit rien. A sa décharge, Jinan faisait preuve d'une détermination certaine lorsqu'il s'agissait de tirer Moony du danger. Aileen sourit au gamin qu'elle regardait patiemment grandir depuis ce premier jour sur le quai 9 3/4.

« Enfin bref... »
« Vous n'allez quand même pas m'ouvrir le torse pour me réparer ça, hein ? Je veux dire... Je suis pas un mouton ou un dragon ! »
« Reste donc tranquille au lieu de dire des bêtises plus grosses que toi. »

Aileen ferma les yeux, se mettant à psalmodier à mi-voix quelques formules dont elle avait le secret. Imran pouvait sentir une étrange chaleur passer des mains de la guérisseuse à lui à chaque aller et venue. Ce fut un peu long mais quand Aileen eut fini la douleur était devenue négligeable et de l'hématome noir ne restait plus qu'une petite rougeur.

« Voilà qui est fait. Quatre jours de repos et pas d'entourloupe ! Moony tu viendras avec moi chercher de l'arnica pour faire un baume ce midi. Vous venez manger à la maison. », voilà qui était dit.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Ven 30 Mai - 22:59


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« QUATRE JOURS ? » Imran se redressa doucement, une main sur le torse, se sentant de mieux ne mieux. Il se leva tant bien que mal, et, nu comme un vers, il prit la mère de Moony dans ses bras pour la remercier, avant de s'asseoir au bord du lit. Jinan ne sut quoi dire, et il ne dira probablement rien pendant quelques longues minutes.

Imran n'avait vraiment aucun gène, aucune honte. On ne pouvait même pas le lui en vouloir, car son innocence, sa naïveté et son air candide faisaient de lui un être aimant, mais surtout très aimé par sa simple présence. Il se massa machinalement les côtes, ne ressentant plus aucune douleur, si ce n'est une impression de gène.

Il soupira doucement avant de se recoucher dans le lit, tirant de nouveau les draps sur lui, avant de refermer les yeux. Le sortilège l'avait fatigué, et l'instant d'après, il semblait déjà assoupis. Jinan leva les yeux au ciel, les yeux écarquillés, avant de pousser gentiment Moony et sa mère vers la sortie. Lorsqu'elles furent sortit, il se retourna vers Lorelei pour lui dire :
« On se voit au repas, Lorelei ! On va aller dormir encore un peu en espérant que le bébé finisse sa nuit tranquille ! » Ajouta-t-il, en pointant Imran du regard, l'air blasé.

Jinan referma alors la porte derrière lui. Imran ouvrit un oeil, tendant sa main vers Lorelei, et il lui dit : « Viens dormir encore un peu, Lorelei, après on ira chez les parents de Moony. Ils sont fou de débarquer à pas d'heures dans la chambre. » Fit-il, avec un ton fatigué, et une pointe d'amusement dans la voix.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Sam 31 Mai - 19:38


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Lorelei regardait tout cela d'un oeil amusé. Dans un autre contexte, on aurait facilement pu croire à un couple de parents (Jinan et Moony) suivant d'un oeil attentif l’auscultation de leur gamin (Imran). Oui parce qu'à ce stade là, Imran avait littéralement régressé à quelque chose comme quatre ans. Il se plaignait exactement à la manière d'un enfant, grimaçant tandis qu'on le soignait et promettant le caprice à la moindre contrariété. Mais il s'abstint pour ce qui était du caprice, fort heureusement. Il avait bien mieux (ou bien pire ?) dans son sac.

« C'est quatre jours ou le plâtre ... », avertit la guérisseuse sans se laisser démonter.

C'est exactement ce qu'aurait dit Lorelei à sa place. Elle non plus n'était pas le genre à transiger quand elle savait avoir raison, même si elle devient bien le reconnaître, Imran était plutôt du genre persévérant.

Tout à coup, sans crier gare, sans doute satisfait de la réponse que venait de lui donner la mère de Moony, voilà que notre pimpant faërie bondit de son lit nu comme un ver pour serrer sa guérisseuse dans ses bras. Inutile de dire qu'il n'y avait que ce demeuré pour ne pas trouver sa réaction inappropriée. La mère de Moony ouvrit de grands yeux de chouette. Moony en ouvrit d'encore plus grand, détournant immédiatement la tête vers le mur tandis que sa peau prenait une curieuse tiente écarlate. Lorelei semblait prête à se frapper et lancer un autre de ses célébrissimes mais t'es vraiment un demeuré !

Ce fut Jinan qui coupa court à cette touchante et surréaliste embrassade :

« On se voit au repas, Lorelei ! On va aller dormir encore un peu en espérant que le bébé finisse sa nuit tranquille ! », annonça-t-il en évacuant femme et belle-mère de la chambre tandis que Lorelei lui faisait un oui de la tête assorti de grands yeux ronds d'hébétude.

« Viens dormir encore un peu, Lorelei, après on ira chez les parents de Moony. Ils sont fou de débarquer à pas d'heures dans la chambre. »
« Tu déconnes ou quoi ?! », lança-t-elle en se demandant s'il ne se foutait pas un peu de la gueule du monde le "bébé" ...

Il lui fallut cinq petites minutes pour revenir se caler dans le lit. Il était six heure du matin. Trop tôt pour rentrer chez elle même si :

« Tu sais j'pense que je vais pas rester pour midi j'ai... des trucs à faire chez moi aussi... »

Elle sentait que le "bébé" allait se remettre à capricer ...


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Mar 3 Juin - 18:59


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
Sur les lèvres d'Imran se dessina un sourire lorsqu'il sentit le matelas s'affaissait légèrement. Il sentit de nouveau la présence de Lorelei à ses côtés, et doucement, il passa son bras autour d'elle, avant de venir se coller à elle. Ses mouvements étaient plus libres. Il n'avait plus mal, bien que ça le tirait un peu. Il se lova contre elle, ne répondant rien à sa question lorsqu'il fit un trait d'humour, préférant conserver son sourire, son front contre la peau de son dos.

Il aurait aimé qu'elle ne dise plus rien, qu'elle ne parle plus, qu'il sente à nouveau Morphée le prendre dans ses bras sans que rien n'agite plus ses pensées. Mais Lorelei semblait vouloir que les choses ne se passent autrement. Alors lorsqu'elle lui dit qu'elle ne comptait pas venir ce midi chez les parents de Moony, Imran cessa de sourire, entrouvrant ses yeux légèrement, l'air triste.

Un silence pesant s'installa alors. Dans l'autre pièce, Jinan se rendormait dans son coin, en boule comme il l'avait toujours fait. Imran, lui, sentait le sommeil sur le point de venir, mais il se laissait désirer, comme si Morphée souhaitait qu'il règle ce détail avec Lorelei avant de l'emporter contre son sein.

Prenant son courage à deux mains, Imran murmura alors : « Tu... Tu veux pas me quitter, hein ? Tu sais, je... Si, j'ai mal fais quelque chose, tu peux me le dire, Lorelei... » Il déglutit péniblement, se collant un peu plus contre elle. C'était sûrement sa plus grande peur désormais. Plus même que la perte de son grand frère, ou de Jinan. Imran était un véritable passionné, voulant tout vivre intensément et tout de suite. Lui, il ne se posait pas de questions sur ses sentiments, c'était tout ou rien. Lorelei était ce tout qu'il avait cherché.

Repensant aux paroles de Moony comme quoi ici, ils ne ressentaient pas les choses comme les Faeries, il tenta de s'en convaincre. Il se redressa doucement, s'appuyant sur son coude pour pouvoir regarder son visage. Celui d'Imran était défait d'une tristesse et d'une douleur toute particulière. Bizarrement, ça lui allait plutôt bien, même si, de mémoire, personne n'avait jamais aimé le voir ainsi. Imran lui demanda alors :

« Tu veux qu'on aille plus doucement ? Peut-être que c'est ça, tu sais, je peux comprendre, je suis pas vraiment humain, je vis pas les choses comme toi, moi, je suis tout feu tout flamme. Les gens de mon peuple, on a tendance à tous être passionné, intense, direct. Aussi brillant que la lumière qui nous unie, tu sais. Chez moi, c'est  l'une des plus belles preuves que l'Amour est la chose qui nous fait aller de l'avant, qui nous fait aller bien, qui complète notre solitude dans le noir. Et du coup, j'embrasse ce que je ressens pour toi à deux cent pour cent. Alors peut-être que c'est ça qui te gène. Tu sais Lorelei, tu peux me le dire, je peux comprendre, et... [...] »

Il avait réellement peur qu'elle ne veuille plus de lui, qu'elle ne le voit que comme passager. Imran ne savait pas s'arrêter. Il continua à parler pendant bien cinq minutes jusqu'à ce qu'elle ne l'arrête. Il lui expliqua, sans vraiment trouver les mots, qu'il l'aimait déjà à en crever, que s'il devait choisir entre sa vie et la sienne, ce serait la sienne, et que les Faeries étaient assez envahissant, alors que c'était à elle de tenter de le gérer afin qu'il ne lui fasse pas peur. Il s'excusa plusieurs fois, ses yeux pleins de larmes. Il souffrait réellement, se faisant des films, comme disait parfois Jinan. Il baissa le regard, lui caressant doucement l'épaule avec son nez, pour mieux voir la lumière qui s'élevait de chacune de ses caresses.

Lorelei pouvait comprendre alors pourquoi Imran était si naïf, si innocent, si tranquille, voyant toujours le bon côté des choses. Il était toujours un enfant. Et chez les Faeries, ce stade durait plusieurs siècles, malgré les épreuves qu'ils avaient pu rencontrer. Ils ne perdaient cette innocence que très tard, et parfois, certains la conservaient tout le temps. Comme Roshan, par exemple, bien qu'il soit un exemple assez spécial. Imran avait besoin d'être réconforter, et sous cette apparence d'éternel satisfait, de fort et de sûr de lui, en faites, il montrait également une faiblesse que l'on aurait probablement pas deviné en le regardant à la bibliothèque où son sourire faisait désormais parti des murs de l'établissement.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Mar 3 Juin - 22:49


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Après avoir annoncé qu'elle rentrait après le petit déj', Lorelei avait bien l'intention de se laisser retomber dans les nébuleuses du sommeil. C'était sans compter sur Imran. Au début, elle n'y prêta pas attention mais ensuite, elle commença à se sentir... bizarre... mal... comme profondément malheureuse sans aucun raison. Elle fronça les sourcils, sentant qu'Imran la collait d'une drôle de façon.

« Tu... Tu veux pas me quitter, hein ? Tu sais, je... Si, j'ai mal fais quelque chose, tu peux me le dire, Lorelei... »

Lorelei fronça les sourcils de plus belle avant de lever les yeux au ciel. Elle s'y était un peu attendue et ça l'embêtait autant qu'elle n'arrivait pas à rester de marbre. Elle mit un petit instant avant de se retourner, essayant de le distinguer dans le noir.

« Imran pourquoi tu dis ça ? J'ai... j'ai juste dit que je rentrais chez moi pas que j'allais me faire faire des faux papiers et quitter le pays... »

Elle ne comprenait pas, du moins pas vraiment. Elle sentait quelque chose dans la détresse d'Imran et commençait à se demander s'il n'avait pas omis de lui dire quelque chose. Après tout ça ne serait pas la première fois qu'on entendrait une histoire du genre. Il ne faudrait pas non plus qu'elle se retrouve mariée sans le savoir. Imran lui ne s'arrêtait plus de parler et de paniquer au point de lui mettre le stress à elle. Elle n'entendait plus ce qu'elle disait mais seulement le son de sa voix. Doucement, elle posa la main sur sa bouche :

« Sssssh. Arrête. Arrête de paniquer comme ça. », opposa-t-elle d'une voix douce, « J'ai entendu tout ce que tu viens de dire et... moi je ne suis pas prête à dire tout ça. Pas encore. Je sais pas ça moi. Tout ce que je sais c'est que je suis du genre à vivre l'instant présent et l'instant présent me plait. Je sais que c'est nul. Que c'est pas assez pour toi. Mais pour moi... », elle soupira, voyant bien qu'il n'allait pas se satisfaire de ça, « Je veux juste aller prendre une douche chez moi. Et je suis pas trop "famille" aussi. J'ai pas envie... tu vois... je suis pas à l'aise en famille et puis je fais mauvaise impression. », justifia-t-elle.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Mer 4 Juin - 19:01


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
Imran sentit les doigts de Lorelei sur ses lèvres. Déjà, toute la pression qu'il accumulait à vitesse grand V tant il était effrayé par l'idée de la perdre à tout jamais, se stabilisait, pour, au son de sa voix, diminuait progressivement. Il ferma doucement les yeux, avant de retirer sa main de ses lèvres pour soupirer longuement. Il s'approcha d'elle, et posa ses lèvres sur celle de Lorelei. Il lui caressa le bout du nez avec le sien, élevant cette petite poussière dorée, avant de voir un petit sourire apparaître sur son visage comme les premiers rayons du Soleil perçant l'épais mur grisâtre qui surplombait continuellement Londres.

Il se laissa tomber à côté d'elle, posant son visage sur son épaule. Avec sa main, il traçait de petits dessins abstraits sur son corps, juste au dessus de son sein droit. Bercé par la poussière dorée qui dansait gaiement à quelques millimètres du corps de Lorelei, il finit par retrouver un calme quasi absolue.

Au bout de quelques instants, il laissa retomber sa tête sur l'oreiller avant de lui murmurer tout doucement : « Mes parents m'ont abandonné quand j'avais dix-sept ans... Chez vous, ça doit correspondre à un an ou deux, je sais pas trop. » Il sourit, puis reprit : « Même si mon frère a toujours été là pour moi, m'a éduqué de la meilleure façon qu'il soit, a tenté de combler tous mes manques en me surprotégeant, je crois que, ça m'a traumatisé, et... Et c'est pour ça que je suis comme ça avec toi. »

Ses yeux s'embuèrent de larmes, mais il ne dit rien. Il déglutit péniblement, avant de tourner son regard vers le visage de Lorelei. Il pouvait bien lui dire à elle, ce qu'il n'avait jamais vraiment dit à personne. Après tout, elle l'accompagnerait tout au long de sa vie, c'était quelque chose qu'il pouvait bien lui dire. Par contre, il avait sous-estimé la douleur et la cascade de sentiments qui s'empara de son coeur qu'il sentit se serrer fortement. Imran se força à sourire.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   
Dim 8 Juin - 17:24


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
C'était la première fois que Lorelei voyait chez Imran autre chose que le petit bout-en-train paumé qui ne comprenait pas le mot non. Elle devinait contre toute attente qu'il y avait quelque chose de cassé à l'intérieur. Elle l'observait plus attentivement tandis qu'il venait réclamer un peu de réconfort. Ca n'était pas trop son truc d'ordinaire. Il fallait dire qu'elle n'avait guère eu d'exemple de ce côté-là mais il allait falloir improviser. Elle posa son menton dans les cheveux d'Imran, attendant qu'il ne vide son sac.

« Mes parents m'ont abandonné quand j'avais dix-sept ans... Chez vous, ça doit correspondre à un an ou deux, je sais pas trop. »
« ... Imran, je ... suis désolée. »

Pour le coup elle ne s'était pas attendue à ça. Avec Imran tout était toujours rose, parfait, sans tâche. Comment ce genre de choses avaient-elles pu lui arriver à lui ?  Et comment pouvait-il être la personne qu'il était avec un départ de ce genre ?

« Même si mon frère a toujours été là pour moi, m'a éduqué de la meilleure façon qu'il soit, a tenté de combler tous mes manques en me surprotégeant, je crois que, ça m'a traumatisé, et... Et c'est pour ça que je suis comme ça avec toi. »

Elle laissa passer un silence, ne sachant pas trop que répondre à ça. Il faisait à peine jour mais c'était suffisant pour voir les larmes dans ses yeux. Elle se surprit à poser la main sur sa joue et un baiser sur le bout de son nez :

« Je sais rien de qui étaient tes parents Imran, tout ce que je sais c'est qu'ils ratent quelque chose de vraiment... quelque chose vraiment exceptionnel. »

Un sourire. C'était suffisant. Imran ferma les yeux, elle sourit à son tour, le regardant s'endormir en perdant lentement pied elle aussi.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: That don't impress me much (pv)   



Contenu sponsorisé
 
 

That don't impress me much (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AD NOX : THE AURORS. :: L'Angleterre :: London City. :: Diagon Alley.-