Partagez | .
 

 If You Will Marry Me (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: If You Will Marry Me (pv)   
Lun 13 Jan - 0:04


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra


If You Will Marry Me


Londres n'avait rien d'intéressant selon Imran en matière d'amour. Pour lui, le monde du dehors avait toujours paru comme étant un lieu où tout était possible. Surtout ayant en tête les histoires de son grand frère, Rohan, ou de Jinan ou encore de Mahsa et son frère. Et même s'il s'amusait bien en compagnie de ses deux meilleurs amis - car oui, désormais il pouvait les appeler ainsi - il n'y avait pas cette aura bienveillante et rassurante que l'on retrouvait à Byzance où tout était apaisant, sein et tranquille, où les gens avait plus souvent le sourire que l'anxiété sur le visage. C'était ce dont il avait besoin actuellement.

Sa mésaventure dans le Londres underground l'avait beaucoup amusé. Il avait bien rigolé en y repensant avec Moony. Mais ça lui laissait un goût amer. Il était persuadé qu'en quittant Byzance, il trouverait très rapidement sa lumière. Ses rêves, son instinct, son coeur lui intimait de rester car son amour, son âme-sœur se trouvait sous ses yeux, persuadé que la lumière lui apparaîtrait lorsqu'il trouverait LA personne.

C'était donc un Imran complétement abattu et triste qui se rendait sur son nouveau lieu de travail depuis près d'une semaine. La tête dans les livres, installé derrière un grand bureau, Imran peinait à travailler. Il lui suffisait seulement de classer, mais  même cela semblait comme impossible. Ses pensées étaient trop brouillés, repensant à cette prostituée, la culpabilité et le pêché, son coeur meurtri, Imran se stoppa tout d'un coup et posa son front sur une pile de livres. Il ferma les yeux, puis s'assoupit.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Lun 13 Jan - 0:17


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 296
avatar
Muadhnait McGill Fhaolain
Lorsqu'on est une jeune fille de bonne famille, passé un certain âge, il est de bon ton d'avoir trouvé chaussure à son pied, de peur de coiffer Sainte Catherine et rayer jusqu'à la fin de ses jours par les copines au tea-time.

La délicate demoiselle assise juste en face d'Imran se trouvait justement dans cette situation. Elle était pourtant prête à marier depuis longtemps mais les potentiels futurs époux validés par sa mère avaient tous fini par dévoiler un défaut rédhibitoire. L'un trempait ses biscuits dans le thé, l'autre ne voulait pas attendre le mariage, l'autre avait une voix trop nasillarde et ainsi de suite.

Mais cette fois-ci devrait être différente. Polly se l'était juré! Cette fois-ci, elle avait jeté son dévolu sur le tout nouveau bibliothécaire. Semblait-il le garçon le plus gentil du monde. Il y aurait peut-être un problème à le faire accepter par sa mère. Un pakistanais ou quelque chose du genre, vous parlez, mais Polly était résolue et amoureuse. Elle avait même décidé de prendre les devants et aussi, la première idée éclose dans son esprit, la minuscule blonde quitta la bibliothèque. Elle ne revint que quelques heures plus tard, alors qu'il n'y avait plus beaucoup de monde.

« Ce sont quelques douceurs pour vous remonter le moral... », fit-elle en posant un énorme panier de muffins au coeur fondant de chocolat sur le bureau du blibliothécaire, « je les ai faits moi-même, ils sont encore chauds. », précisa-t-elle prête à lui enfourner les pâtisseries dans la bouche s'il n'y venait pas de lui-même.

Sa mère lui avait toujours dit que c'était par l'estomac qu'on gagnait le coeur d'un homme...


 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Lun 13 Jan - 0:33


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« Ce sont quelques douceurs pour vous remonter le moral... »

Imran leva la tête, le visage défait et fatigué. Il leva instantanément ses mains à ses yeux pour se les frotter comme pour mieux voir la personne qui lui parlait. Aussitôt, il se mit à sourire, observant de ses grands yeux plein de chaleur la jeune fille qui se trouvait devant lui en lui tendant un énorme panier de gâteaux au chocolat. C.H.O.C.O.L.A.T.

Les yeux d'Imran firent plusieurs aller retour entre le panier et la jeune femme avec un regard plein d'envie. Cela faisait longtemps qu'il n'en avait pas mangé et l'odeur des biscuits chauds et du chocolat fondant balayèrent de son visage toute trace de tristesse, de peine et de souffrance. A la place, il y avait un énorme sourire et une envie profonde de plonger sa tête dans le panier.

«  je les ai faits moi-même, ils sont encore chauds. »

Pour toute réponse, il en prit un et mordit à pleine dent.
Aussitôt, son visage s'illumina, ses sens s'accentuèrent et ses pupilles se dilatèrent doucement. Le goût sucré et savoureux du chocolat sur son palais accéléra ses rythmes cardiaques et rapidement son regard changea devenant sans même qu'il ne s'en rende compte, beaucoup plus séducteur avec ce grain de malice sur son visage. Il termina sa bouchée et lui dit dans un anglais plein d'accents.

« Ils sont merveilleusement bons. »

A peine eut-il fini sa phrase que déjà il terminait son premier muffin pour en prendre un deuxième et croquer dedans.

« Je te vois souvent ici. Tu t'appelles Polly, c'est ça ? Moi c'est Imran. Je suis nouveau. Je viens de Turquie. C'est un magnifique pays mais j'ai décidé de suivre mon frère en Angleterre. » Il en saisit un troisième avant de poursuivre d'un ton de plus en plus enjoué et rapide « Mon frère Jinan a trouvé l'amour ici. Je suis venu aussi ici pour ça. Mais pour le moment c'est un désastre. »

Imran lui fit un large sourire, du chocolat plein les dents.

« Pourtant je suis quelqu'un de gentil! J'ai quelques travers mais qui n'en a pas ? Bon Dieu je peux plus m'arrêter d'en manger!! », il éclata de rire, continuant de mordre dans son muphin, « J'adore ce travail d'habitude mais aujourd'hui, je ne sais pas. Ça va pas. Enfin, ça va mieux depuis que tes gâteaux sont là. » Imran croqua à nouveau dans un autre muphin, rajoutant après s'être brièvement immobilisé. « Et toi, bien sûr! »

Imran devait regretter ces mots. Pas tout de suite, mais il s'en mordrait les doigts. C.H.O.C.O.L.A.T.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Dim 19 Jan - 23:28


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 296
avatar
Muadhnait McGill Fhaolain
Polly regardait Imran engloutir ses gâteaux à vitesse grand V/ Au début, ça lui fit plaisir de voir qu'elle avait fait mouche mais très vite, elle commença à se demander s'il n'y allait pas un peu fort.

« Doucement, je ne voudrais pas que tu en face une indigestion quand même... »
« Pourtant je suis quelqu'un de gentil! J'ai quelques travers mais qui n'en a pas ? Bon Dieu je peux plus m'arrêter d'en manger!! J'adore ce travail d'habitude mais aujourd'hui, je ne sais pas. Ça va pas. Enfin, ça va mieux depuis que tes gâteaux sont là. »

Malgré son sourire béat, la petite blonde aux généreuses anglaises n'avait pas perdu une miette de la narration du jeune homme. Le pauvre n'aurait probablement rien contre une oreille attentive et du peu qu'il avait dit, elle s'imaginait déjà bien marchant main dans la main avec lui dans les rues de Londres.

Son sourire s'étira doucement, aussi sucré que ses gâteaux :

« Peut-être que tu devrais - je sais pas - sortir avec de nouvelles personnes. Ne serait-ce que pour te changer les idées, suggéra-t-elle en minaudant derrière le comptoir de la bibliothèque, On pourrait peut-être sortir tous les deux ? », proposa-t-elle finalement sur un de ces sourire sucrés dont elle avait probablement hérité la recette de sa mère.

Elle se sentait le coeur battant. C'était la première fois de sa vie qu'elle faisait le premier pas et, s'il acceptait, elle sentait qu'elle ne toucherait plus terre et se projetterait certainement à changer les couches de leurs multiples enfants tandis que lui, irait couper du bois pour l'hiver.


 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Dim 19 Jan - 23:43


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
Ses gâteaux étaient vraiment bons et, comme on s'en serait douté, il n'en restait déjà plus dans le panier. Il lui fit un sourire plein de chocolat tandis qu'elle lui proposait de sortir pour se détendre et lui changer les idées par la même occasion.

Bien entendu, tous les signes avant coureurs d'une relation potentielle qui se profilaient à l'horizon échappèrent tout bonnement aux yeux d'Imran qui regardait dans le panier s'il ne restait pas une miette par-ci ou une pépite de chocolat par-là. Alors il releva la tête vers-elle et il lui dit d'un ton enjoué :

«Oui, bien sûr, ça serait avec plaisir. »

Imran arborait un sourire profondément amical pour quiconque sauf, très certainement, Polly. Pour lui, il s'agissait là d'une potentielle amitié en evenir. Depuis son problème avec le Lupanar, et sur les conseils avisés de Jinan et Moony, il avait décidé de ne plus sauter sur la première occasion et d'attendre de voir comment se présenter les choses. Alors, voir Polly le regarder avec des yeux de merlan fris, c'était pour lui que de l'enthousiasme. Après tout le seul amour véritable qu'il avait vu était celui de ses meilleurs amis. Il était donc encore très innocent sur le sujet.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Dim 19 Jan - 23:58


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 296
avatar
Muadhnait McGill Fhaolain
« ... et tu vois après ça j'étais obligée de rompre tu comprends ? Ca m'a fait beaucoup de peine. », expliquait Polly en s'essuyant une larme au coin de l'oeil.

Voilà déjà deux semaines que Polly avait trouvé la perle rare et qu'ils se baladaient en amoureux dans le tout Londres l'un écoutant inlassablement -semblait-il - les histoires de l'autre. Polly semblait véritablement intarissable. D'ordinaire, ses grands monologues s'équilibraient entre ses précédentes amours avec d'autres garçons et son admiration à peine voilé pour le jeune oriental. Lui au moins était le garçon le plus poli, le plus gentil et le plus respectueux du monde. A ce point que s'il ne passait pas à la vitesse supérieure d'ici la fin de leur cinquième rendez-vous, elle serait obligée de passer le cap du baiser pour lui. Elle avait pris cette décision ce matin devant sa coiffeuse. D'ailleurs ses anglaises étaient parfaites, exactement comme cette journée en somme. Elle serra doucement sa minuscule main dans celle d'Imran pour se réconforter songeant à l'éducation qu'ils allaient donner à Josué, leur fils ainé - puisqu'ils s'étaient mis d'accord sur George, ou du moins, elle le lui avait suggéré et il avait souri sans rien répondre.

Elle s'arrêta juste devant un panneau publicitaire géant en se rendant compte qu'Imran lui avait lâché la main pour s'arrêter. Une pub pour une collection de cosmétiques au chocolat qui mettait en scène une délicieuse jeune femme dont les courbes sucrées se laissaient fondre dans un bain de chocolat, mais Polly n'y prêta aucune attention. Imran avait un genou à terre devant elle. Tout de suite le rouge monta aux joues de la demoiselle, elle y posa les mains, toute excitée :

« Oh ouiiiii Imran, ouiii !!! Je veux bien être ta femme !!! », elle sentit qu'elle allait se mettre à pleurer alors elle le serra fort dans ses bras, « C'est si inattendu... »


 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Ven 24 Jan - 20:11


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
Si pour Polly, sa relation avec Imran était quelque chose de merveilleux, quelque chose qui était sur le point de ravir tous ses petits rêves de gamine, pour Imran, c'était tout autre chose. Il ne la voyait uniquement comme une amie, et il n'avait capté aucun des signaux d'alertes, comme elle ne cessait de lui faire depuis maintenant deux semaines. Pour Imran, c'était juste une amie comme beaucoup de gens en ont, comme il en avait toujours eut, depuis qu'il était haut comme trois pommes. Elle était très certainement la seule qu'il avait, ou presque, en dehors de Jinan et Moony, à Londres, et il était très content de l'avoir à ses côtés, lui permettant alors de rencontrer de nouvelles personnes, mais surtout, d'apprécier un tant soit peu la ville, dans laquelle Jinan et moony vivaient pour des raisons qu'ils partageaient très certainement avec la quasi-totalité des Londoniens.

Aujourd'hui, elle l'avait mené dans un endroit dont elle lui avait parlé, mais dont il ne se souvenait plus le nom. Il marchait tranquillement à ses côtés, lui tenant la main, lorsque tout à coup, il se figea un instant, observant alors, au dessus de lui, un panneau publicitaire avec Lorelei dessus, avec du chocolat partout, partout. Il déglutit péniblement, se sentant tout à coup très étrange, avec des bouffés de chaleur qu'il le mit mal à l'aise. Il baissa alors le regard, lâchant la main de Polly, avant de se passer une main sur l'arrière du crâne. Un de ses lacets étaient défaits. Il se pencha alors pour refaire son lacet, lui permettant ainsi de camoufler le rouge de ses joues, lorsque tout à coup, il entendit : « Oh ouiiiii Imran, ouiii !!! Je veux bien être ta femme !!! »

Imran se releva, l'air surpris. « C'est si inattendu... » Error 404. Il ne comprenait pas ce qu'elle voulait dire. Il la regarda un long moment, ne sachant quoi répondre, ni même quoi faire. Son silence, son mutisme, son incompréhension face à la réaction si enthousiaste de Polly dut lui mettre la puce à l'oreille, à la jeune blondinette, qui, l'espace de quelques instants, laissa, entrevoir à Imran, son visage passer par toutes les couleurs possibles, tant elle semblait à la fois mal à l'aise, et horriblement triste de voir tous ses rêves n'être, finalement, que des rêves. Elle se mit alors à pleurer, et elle s'enfuit à toute jambe, laissant alors un Imran complètement abasourdi par une telle réaction, alors qu'il n'avait tout simplement rien compris à ce qu'elle attendait de lui à cet instant.

Ne sachant pas quoi faire, il finit alors par mettre les mains dans ses poches, haussant les épaules, sans même faire attention aux gens autour d'eux qui riaient face à la réaction de la jeune femme et à la non réaction d'Imran, qui, finit par se douter que cela devait signifier quelque chose en Angleterre.

Il faudrait qu'il demande à Moony. Un regard vers le soleil, il devait être 17h. Il disparut dans une ruelle sombre, qui laissait présager qu'il n'y avait même pas un chat pour disparaître dans un petit halo de lumière.


Lorsqu'il réapparut à la bibliothèque, Moony n'était pas là. Sûrement en pause, ou quelque chose dans ce goût-là. Imran n'y comprenait pas grand chose à ce genre de trucs. Des congés, des repos, des pauses, des... Tout un tas de trucs dont il ne s'occupait pas vraiment, étant plutôt quelqu'un qui se laissait plutôt vivre, faisant son petit truc à côté, sans vraiment s'intéresser à ce genre de chose. Pour lui, le travail était juste une occupation, pas un moyen de gagner sa vie. C'était tout du moins comme cela que se passait la vie à Byzance, où les choses semblaient si lointaine de ce que l'on trouvait en dehors.

Imran commençait alors à déballer le nouvel arrivage de grimoire reçu le matin même lorsque l'on vit une petite furie déboulait dans la bibliothèque. Imran leva son nez des colis pour voir une Polly totalement défaites, dans une crise de larmes et de colère comme il n'en avait alors jamais vu. Il fronça les sourcils, et lorsqu'il s'apprêta à lui demander ce qu'elle avait, elle se mit tout simplement à hurler.

Le fils de Kaveh resta sur le cul, au point d'en laisser pendre sa mâchoire, faisant tomber le grimoire qu'il tenait sur son pieds, avant d'arracher un gémissement de douleurs en levant le pieds de sous le colis pour se le tenir avec ses mains, sautillant à cloche-pieds, tandis qu'elle lui hurlait dessus comme s'il avait fait la pire connerie de toute sa vie. Ce n'est que lorsqu'il comprit le mot Mariage qu'il se figea, laissant son pieds rejoindre l'autre sur le sol, l'air effrayé. On aurait juré voir Rohan l'espace d'un instant lorsque l'idée d'un mariage avec elle, traversa l'imagination d'Imran.

« Hein... » Les yeux écarquillés, les mains légèrement élevées témoignant sa surprise totale.
« Mais t'es juste mon amie, je t'aime pas moi ! Enfin, pas comme ça, et puis d'abords, on a jamais rien fait, je t'ai jamais fais la cour ! » Aussitôt, les deux se mirent à parler aussi vite l'un que l'autre sans s'écouter réellement. L'un disait qu'il lui avait laissé sous-entendre tous les signes possibles et imaginables d'une longue et belle relation, l'autre disant qu'il n'avait jamais pensé qu'un jour, il puisse ne serait ce que caresser l'idée de l'épouser tant elle n'était pas à son goût car trop petite, trop hystérique (oui, vu la scène, c'était le mot) et qu'il ne voulait pas non plus une blonde pour laisser entendre à Jinan qu'il le copiait. Bref, ce n'était plus un silence apaisant qui régnait dans la bibliothèque, mais un bordel sans nom où les gens levaient les yeux de leurs bouquins, se demandant alors qu'est-ce que c'était ce bordel, partagé entre l'amusement et l’agacement face à une pareille situation qui n'était très certainement donnée de voir que dans un film.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Dim 26 Jan - 19:33


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Cet après-midi là, comme beaucoup d'autres, Lorelei l'avait passée à la bibliothèque du chemin de traverse dans l'idée qu'elle pourrait peut-être enfin parachever la dissertation que le prof de techniques de la photographie magique avancée leur avait refilée le vendredi soir en partant en weekend.

Elle aurait tout aussi bien pu aller à la bibliothèque universitaire où une section entière était dédiée à son cursus et où elle était sûre de trouver la bibliographie recommandée par le corps enseignant au grand complet, dans des rayonnages modernes et sans âme qui tiraient des perspectives d'aluminium à perte de vue dans des couloirs où la lumière crue tombait des plafonniers et des baies disproportionnées qui inondaient le bâtiment de clarté. Mais elle préférait de loin à cette atmosphère d'usine stérile, la modestie de la petite bibliothèque du chemin de traverse. Ses vieilles bibliothèques à échelle coulissante qui donnaient l'illusion de toucher le plafond magique. Ses petites tables carrées où il était difficile de s'installer à plus de deux. Sans parler des histoires de gangsters de ces derniers temps qui avaient attiré pas mal de curieux, ce qui n'était pas une mauvaise chose pour l'apprentie du bibliothécaire, un petit brin de jeune femme toute blonde qui avait repris les rennes après que le vieux M. Afez se soit révélé être un trafiquant d'art recherché en Égypte depuis les années 30. Une histoire de fou que la presse avait savoureusement relatée quelques semaines plus tôt. Lorelei avait suivi l'affaire avec curiosité en attendant la réouverture, comme beaucoup d'autres visiteurs assidus. Malgré quelques petits changements, la bibliothèque avait tout gardé de ce qui faisait son charme. Et comme pour ne vraiment rien changer, Mlle Mc Gill Fhaolain avait pris un apprenti. Un garçon que Lorelei avait croisé par hasard en prenant le bus et qui était probablement le garçon le plus gentil du monde. Une crème. Peut-être un peu naïf mais à part ça... Ainsi, ils étaient toujours deux à la bibliothèque du chemin de traverse. Sauf peut-être ce jour-là où la bibliothécaire, probablement de repos, avait laissé seul son apprenti et le pauvre avait l'air d'avoir quelques difficultés avec une fille.

Au début, comme la plupart des autres personnes autour d'elle, Lorelei ne prêta aucune attention à ce qui se passait au comptoir de la bibliothèque. Ce n'est que lorsque le ton commença à monter qu'elle daigna jeter une oreille à ce qui se passait. Visiblement le pauvre garçon s'était mis dans de beaux draps. La fille l'accusait de tout et lui ne semblait monter le ton que pour pouvoir se faire entendre, en vain.

Lorelei étouffa un petit rire, bien résolue à ne pas s'en mêler. Elle était cependant bien loin d'imaginer que les deux tourtereaux n'en avaient pas fini. Impossible de poursuivre sa dissertation ou de se concentrer sur quoi que ce soit dans ces conditions et autour d'elle, les autres commençaient à perdre patience. Une fille avait même jeté ses affaires dans son sac à dos et s'apprêtait à partir.

De l'autre côté, le pauvre Imran se retrouvait dos à une des bibliothèques, coincé entre le meuble et le minuscule petit bout de fille cramoisie qui continuait de s'égosiller. Lorelei soupira, plaquant les paumes de ses mains sur ses oreilles pour essayer de lire. Très ironiquement, elle se trouvait justement sous un panneau qui indiquait "SILENCE". Un jeune homme se leva pour essayer de faire comprendre au jeune couple qu'ils pouvaient aller continuer leur dispute dehors mais la fille le reçut vertement en lui jetant à la figure que ce n'était pas le moment et qu'ils n'en seraient pas là si Imran - c'était le nom de l'apprenti bibliothécaire, victime de la blonde miniature cramoisie - ne s'était pas moqué d'elle.

Le bon samaritain retourna s'asseoir à la table à côté de celle de Lorelei, tout penaud. Lorelei lui adressa un regard confiant, ainsi qu'à tous les autres dommages collatéraux qui, comme elle, profitait de cette rupture aussi ridicule que catastrophique. Plongeant la main dans son sac, elle ressortit un petit nécessaire à maquillage pour voir si son maquillage noir charbon se prêtait bien à la scène. Elle détacha ses cheveux, passant la main dedans pour y mettre un peu de désordre avant d'ajouter un ou deux ourlets à son short et le faire paraître réellement trop court. Là dessus, elle se leva, et s'en alla d'un pas assuré vers le "couple". Sans gêne, elle poussa la mini blonde pour s'interposer entre eux, jetant négligemment son chewing-gum par terre comme si elle avait été la pire des mal élevées et là, sans crier gare, collant son bassin à celui du pauvre apprenti bibliothécaire - qu'elle ne manqua pas de gratifier d'une "tu m'rends trop chaude bébé" - elle lui prit les mains, les colla sur ses fesses à elle avant de l'embrasser à pleine bouche. Pas un petit bisous, mais un qui promettait de lui faire perdre sa virginité sur le comptoir de la bibliothèque.

Il n'en fallut pas plus pour faire partir la pauvre blonde en courant qui ne se voyait pas rivaliser avec une fille aussi vulgaire... Lorelei ouvrit un oeil discrètement avant de regarder par dessus son épaule. Tout le monde la regardait pas bouche bée. Elle haussa les épaules, comme pour leur faire remarquer qu'elle avait réglé le problème après tout puis regarda ce pauvre Imran qui devait être lui aussi traumatisé. Il s'en remettrait, le pauvre. Elle lui tapota amicalement l'épaule avant de dire tu me remercieras plus tard et de retourner s'asseoir en remettant son short correctement.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Dim 26 Jan - 23:10


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
La réaction de Polly était démesurée. Elle l'était tellement, qu'Imran ne savait plus comment s'en dépêtrer. Il n'avait qu'une envie, c'était de lui en tirer une pour qu'elle se taise à tout jamais. Surpris d'une telle envie, il fronça les sourcils, se demandant alors comment avait-il bien pu faire pour la laisser autant entrer dans sa vie alors qu'il ne la considérait uniquement comme une envie. Rapidement, il en vint à se dire qu'elle n'était qu'un parasite, qui avait, pour seul point commun avec lui, la recherche de l'amour. Mais était-elle obligée d'être aussi chiante pour ça ? Imran, lui, ne la voulait pas pour femme. D'ailleurs, il ne l'avait jamais embrassé, et n'avait pas eut la moindre idée tendancieuse quant à ses courbes généreuses, malgré sa petite taille. Imran expira si profondément, que ses épaules tombèrent. Il abdiquait, la laissant crier. Peut-être qu'elle en aurait marre, et qu'elle finirait par partir, voyant l'absence de réaction du jeune turc.

C'était avant qu'une jeune femme ne le pousse contre la bibliothèque, lui prenant alors ses mains pour les mettre sur ses fesses à elle, avant de l'embrasser avec une fougue si intense, qu'il écarquilla les yeux quelques instants, se laissant faire, avant de donner le change, jouant de sa langue sur la sienne, fermant presque les yeux de plaisir, l'envie naissant dans le creux de ses reins. Tout à coup, elle se recula, et une fine poussière s'éleva de cette caresse, lèvres contre lèvres, pour laisser un Imran tout simplement béa. Il posa alors son regard sur la jeune femme, et il la reconnut. C'était Lorelei. C'était la fille du bus. C'était la fille qu'il ne cessait de voir depuis qu'il travaillait avec Moony pour son plus grand plaisir. Il aimait sa compagnie, elle était jolie, s'habillait bien - bien que ce ne soit pas du tout son style préféré - et avait ce regard si profond et si plein d'émotions, qu'il n'aurait su dire s'il pourrait, un jour, contempler son âme à travers ses charmantes iris vertes.

La lumière. Elle était sa lumière. C'était elle. La première personne qu'il avait rencontré... Allah lui avait indiqué, la mettant directement sur son chemin à son arrivé à Londres sans pour autant le lui indiquer. Finalement, il l'avait cherché pour rien. Elle était devant lui, elle était là, tout le temps, devant ses yeux, sans qu'il ne s'en soit rendu compte. Il baissa timidement le regard, la regardant s'éloigner alors, ses yeux s'attardant sur ses courbes, puis sur ses fesses et ses cuisses. Il se surprit à se mordre la lèvre inférieure, avant de sourire bêtement, les yeux rivés sur ses chaussures. Elle... Lorelei Kyle... Elle était sa lumière, elle était l'amour de sa vie, elle était la femme avec qui il passerait sa vie, celle avec qui il se marierait, et aurait probablement les plus beaux enfants du monde, tant elle était belle et resplendissante avec ses couleurs que peu de gens osaient arborer dans cette partie du monde. Il soupira, posant alors une de ses mains sur la table à côté de lui, oubliant alors Polly, jusqu'à même ce qu'il venait de se passer.

Lorelei lui tournait le dos, retournant s'asseoir à sa chaise, avec son cœur entre ses mains.

Imran mit quelques longues minutes avant de retrouver ses esprits. Il s'imaginait déjà papa, avec des enfants qui lui couraient tout autour de lui, tandis qu'elle lui porterait le café, ou même qu'elle viendrait se lover contre lui, pour qu'ils admirent leurs petites marmailles se lançaient une balle dans l'un des nombreux parcs du palais de Byzance.

Il se passa une main sur l'arrière du crâne, soupirant doucement. Que devait-il faire ? Devait-il l'approcher ? Devait-il aller la voir ? Devait-il lui faire la cour ?

Beaucoup de questions, mais aucune réponse.

Sauf son coeur qui bat la chamade jusqu'à en ébranler les fondements de son âme. Son rêve était devant lui. Son rêve, c'était Lorelei Kyle. Il le savait maintenant.

Imran sourit, faisant un pas vers elle, son ventre se tordant doucement. Il finit par s'asseoir devant elle, le regard plein de lumières. Il baissa ses yeux sur ses parchemins, avant de murmurer tout bas : « Je sais que tu n'avais pas... Que... Enfin, tu sais, je... » Des bouffés de chaleurs se firent sentir. Il se tut, avant de reprendre, bougeant sur sa chaise : « Enfin, tu vas me trouver un peu... Chez vous, vous êtes plutôt ouvert sur ce genre de choses, et... Puis, moi... » Il se mordit la lèvre, avant d'inspirer profondément. « Lorelei, je... Enfin, merci. »

S'il aurait pu s'auto-gifler, il l'aurait probablement fait sans sommation.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Lun 27 Jan - 0:04


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Lorelei ne vit pas Imran s'approcher. Le nez dans son bouquin, elle ne releva la tête qu'en voyant que quelqu'un s'asseyait à sa table. En voyant que c'était lui et en voyant son petit air adorable, elle sourit pour le mettre à l'aise :

« Je sais que tu n'avais pas... Que... Enfin, tu sais, je... », Lorelei fronça les sourcils sans chasser ce petit air avenant qu'elle avait toujours quand elle croisait ce garçon. Visiblement il en était encore tout chose et avait dû mal à trouver ses mots, « Enfin, tu vas me trouver un peu... Chez vous, vous êtes plutôt ouvert sur ce genre de choses, et... Puis, moi... »


Tout de suite, elle comprit - du moins elle le crut - qu'elle l'avait mis dans l'embarras. Elle n'avait jamais eu aucun préjugé, ce qui la conduisait parfois à froisser les personnes qui ne partageaient pas forcément sa culture ou sa religion.

« Oh euh... désolée. Vraiment. Je voulais pas mal faire, je voulais juste t'aider. C'était une vraie furie cette fille et ... », voilà qu'elle allait commencer à s'embourber elle aussi.

Difficile de rattraper ce genre de gaffe. La bonne nouvelle c'est qu'elle savait qu'elle ne lui avait pas fait commettre l'adultère puisqu'il lui avait dit dans le bus qu'il cherchait plus ou moins son âme soeur.

« Lorelei, je... Enfin, merci. »

Ah ben... tout était okay finalement. Pas de lézard. Lorelei se détendit, reposant les épaules sur le dossier de sa chaise.

« De rien. Je n'allais pas la laisser te manger tout cru dans ta propre bibliothèque quand même. Et puis, on était à deux doigts de faire un pétition pour la faire partir de toute façon. », fit-elle sur le ton de l'humour en regardant ce drôle de petit bonhomme qui la regardait avec des yeux pleins d'étoiles...


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Lun 27 Jan - 19:52


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« De rien. Je n'allais pas la laisser te manger tout cru dans ta propre bibliothèque quand même. Et puis, on était à deux doigts de faire un pétition pour la faire partir de toute façon. » Imran esquissa un petit sourire, baissant son regard sur ses livres et ses parchemins. Il joua nerveusement avec le bout de l'un d'entre eux, sans savoir quoi dire pour éviter de passer pour un con. Il releva la tête, sans trop rien dire, puis, finalement, il se leva tout simplement, ne trouvant rien à dire. Il se recula, et il finit par partir, s'éloignant alors, regardant à droite, à gauche, comme pour se rappeler ce qu'il était entrain de faire, avant que tout ceci ne se passe.

En trouvant les cartons à moitié déballé, il eut un sourire, même si son coeur s'alourdissait violemment à mesure qu'il s'éloignait de Lorelei. Quelque chose d'affreux voletait autour de ses pensées, lui laissant la vague impression d'être lâche, et de ne rien essayer pour lui faire la cour. En même temps, une fille comme Lorelei, ce n'était pas quelque chose de fréquent, même si les femelles de sa race savaient être tout aussi volage qu'elle semblait l'être. Le truc, c'était qu'il fallait qu'il trouve comment cette dernière avançait, afin de calquer son chemin sur le sien. Allah lui avait montré son âme soeur, c'était à lui, désormais, de trouver un moyen pour qu'elle tombe amoureuse de lui.

Cela aurait été bien plus simple si elle avait été Djinn, tout comme lui. A l'apparition de la lumière, l'un et l'autre auraient compris ce que cela signifiait, et ils seraient très probablement entrain de roucouler quelque part, sûrement sous un arbre, à manger des fruits, tout en jouant l'un avec l'autre, partageant alors un moment de complicité qui leur serait propre.

Mais là... Ce n'était visiblement pas gagné.

Imran releva le regard de temps à autres, des colis, pour le poser vers elle. Il lui souriait lorsqu'il croisait son regard, avant de se remettre à sa tâche. Il lui fallait trouver un angle d'attaque. Il sourit. Rohan saurait probablement quoi faire. Les femmes, il les allongeait devant lui depuis près de deux milles ans. Il saurait très certainement quoi faire avec elle.

Il soupira. Son frère n'était pas là, et à cette pensée, son coeur se serra. Ils ne s'étaient pas quittés en très bon terme. Probablement qu'il n'accepterait pas d'aider son petit frère, tout du moins, pas sans explication, ni excuse. Rohan était un Djinn qui, en plus d'être son grand frère, était son repère, sa boussole dans la vie. Il secoua la tête, se promettant de lui envoyer un mot, ou d'aller le voir plus tard.

Les minutes passèrent, voir peut-être même des heures lorsque Lorelei sembla se lever pour partir. Sans trop savoir quoi dire, quoi faire, il saisit cette occasion pour lui adresser la parole.
« Euh... Lorelei ! » Il l'interpella, réfléchissant alors très vite à ce qu'il pourrait lui dire. Il inspira profondément, et reprit, une fois à côté d'elle. « Tu... Tu veux prendre un verre avec moi, un peu plus tard dans la journée ? »

Il avait vu ça à la télé, et c'était la seule chose d'à peu près correct qu'il lui soit venu à l'idée.

Imran avait alors l'impression que son cœur allait lui sortir par la gorge.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Lun 27 Jan - 23:52


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Le gentil petit apprenti bibliothécaire ne s'attarda pas trop longtemps. Lorelei voyait bien qu'il avait une petite mine et, même si elle était concentrée sur sa dissertation elle ne pouvait pas s'empêcher de le voir aller et venir, le vague à l'âme, en faisant son travail, bon gré mal gré.

D'ordinaire, elle ne s'en serait pas émue plus que ça, après tout, c'était pour tout le monde pareil. Tout ne pouvait pas être rose. Ce n'était pas le pays de Candie. C'était la vraie vie. Seulement ce pauvre garçon qui s'imaginait pouvoir aborder une fille dans la rue en lui parlant de ses fesses, lui, ne semblait pas fait pour la vraie vie. Quand elle le regardait, elle avait le sentiment qu'il était tombé d'un petit nuage rose où rien ne l'avait jamais atteint. Elle ne pouvait pas faire grand chose de son côté à elle si ce n'était faire peur aux hystériques et lui donner quelques conseils pour lui éviter quelques murs. Tôt ou tard, il finirait par apprendre ce que c'était que la vie, petit à petit ou peut-être qu'il se la prendrait de plein fouet un jour où personne ne serait là pour veiller sur lui.

Bref, ce n'était pas comme ça qu'elle allait mettre le point final à cette maudite dissertation. Quelques maudites lignes plus tard, alors que le soleil avait tourné, Lorelei jeta son sac sur l'épaule, prête à lever le camp.

« Euh... Lorelei ! », la jeune femme fit élégamment volte-face, « Tu... Tu veux prendre un verre avec moi, un peu plus tard dans la journée ? »
« Je finis les cours à seize heure. », répondit-elle avec un sourire.

Elle ne revint pas à la bibliothèque avant sept heure du soir. Elle trouva notre apprenti bibliothécaire là, tout agité.

« Elle est revenue ? », demanda Lorelei, curieuse de savoir ce qui le mettait dans un tel état.

Elle espérait sincèrement que ce n'était pas leur rendez-vous qui lui faisait cet effet-là. Ils prirent immédiatement la direction du Hocus Pocus, un café sympa et tranquille qui faisait les meilleurs latte du monde.

« Tu as pu visiter un peu Londres depuis la fois dans le bus ? », demanda-t-elle comme ils s'installaient à une table.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Jeu 30 Jan - 11:45


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
La suite de la journée, pour notre jeune Djinn, ne fut pas de la tarte. Tout d'abords, il fit un nombre incalculable de conneries tant son esprit était tourmenté par ce baiser langoureux échangé avec la jolie Kyle, et cette infime lumière qui s'était élevée et avait dansé joyeusement sur les lèvres de la jeune britannique au contact de ses propres lèvres sur les siennes. Elle l'obsédait un peu plus, et chaque heure passée semblait être plus longue et plus ennuyante pour le jeune Imran, malgré tout le travail qu'il avait à faire. Il n'y avait rien à faire, son esprit était concentré uniquement sur la  fille aux multiples couleurs, celle qui avait su attiré son attention alors qu'il foulait pour la première fois, le pavé londonien.

Elle était ce qu'il était venu chercher. Une femme, puis un mariage, et enfin des enfants, le tout sur un lit d'amour, d'un amour à la fois sincère et intense. Quelque chose qui, rien qu'à n'y penser, lui mettait le cœur en émoi. Il était très certainement le Djinn le plus féerique de Byzance, tant il mettait, sans le vouloir, sa nature de Djinn au centre même de son comportement, de sa façon de pensée, de sa façon d'appréhender les choses. Croyant comme pas deux, il était très certainement le digne héritier d'Ava, de par son innocence et sa joie constante. Même là, que son esprit était tout obscurci et submergé par tout un tas de pensées, il était heureux. Il affichait son petit sourire, tentant de réparer les bêtises dont il se rendait compte, laissant les autres au bon soin de Moony, toujours sans le faire exprès.

Rohan l'avait élevé ainsi. Il ne pouvait être autrement que ce qu'Imran était aujourd'hui. Préservé de tout, Imran appréhendait toutes les épreuves comme un jeu. Cependant, cette épreuve-ci l'impliquait plus que d'habitude, et cette idée l'effrayait un peu. Il ne pouvait la forcer à l'aimer, tout du moins, pour l'instant. Et c'était quelque chose auquel il n'avait pas pensé. Quand deux Djinns voient la lumière au bout de leurs caresses, la première chose à laquelle ils pensent, c'est à l'avenir, au mariage, et aux enfants : A la fondation de leur propre famille, puis clan. Imran ne savait trop quoi penser de ce qui allait se passer avec Lorelei, si ce n'est que ça allait être très compliqué pour lui qui était très fleur bleu, très Djinn, très féerique, en fin de compte.

Alors, lorsqu'il la vit entrer de nouveau dans la bibliothèque, alors qu'il mettait tout le monde dehors à l'arrivée de l'heure fatidique, Imran ne savait plus trop comment se mettre. Que devrait-il faire ? Devrait-il tout lui dire, tout lui expliquer, afin qu'elle comprenne sa façon d'être ? Et si elle n'aimait pas ce genre de chose, si elle n'aimait pas l'idée d'être avec ce que les humains appelaient des créatures ? Imran se força à sourire lorsqu'elle l'aborda. « Elle est revenue ? » Imran fronça les sourcils, effleurant alors les pensées de Lorelei. Il hocha négativement de la tête, pour comprendre alors qu'elle ne l'aimait pas comme lui, l'aimait. Qu'elle n'était pas aussi excitée que lui, à l'idée de ce rendez-vous. Son coeur saigna, mais il n'en dit rien, préférant la suivre là où elle voulait prendre ce fameux café avec lui.

« Tu as pu visiter un peu Londres depuis la fois dans le bus ? » Ils venaient de s'asseoir à la terrasse du Hocus Pocus. On leur avait déjà donné les cartes, et Imran observait les propositions en fronçant les sourcils à mesure qu'il tentait de déchiffrer ce que cela disait. Il finit par relever le nez de la carte, affichant un sourire enthousiaste. « En faites, oui, mais j'ai surtout vu les lieux religieux de Londres. Je crois qu'elle prenait l'idée du mariage un peu trop à coeur. » Il sourit, se mordant la lèvre intérieure. Il baissa le regard sans trop savoir pourquoi il venait de deviner que Lorelei devait être tout le contraire de Polly. Ce n'était pas pour lui déplaire, bien au contraire, mais...

... La boule au ventre, il répondit au serveur - qui vint interrompre Lorelei - qu'il voulait un hot chocolate peppermint avec un supplément de chocolat.

« Tu voudras bien me le faire visiter ? Jinan m'a dit qu'il y avait de jolie coins sympas, mais vu que ni lui, ni Moony n'ont réellement de temps pour ce genre de choses maintenant... » Il excusait par avance Moony et Jinan, comme ça, Lorelei ne pourrait leur jeter la pierre. Aucune idée derrière la tête, si ce n'est les défendre contre toute mauvaise idée possible.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Ven 31 Jan - 0:32


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
« Très bon choix le hot chocolate peppermint. », commenta-t-elle quand le serveur repartit.

Elle sourit, puis engagea la conversation par quelque chose d'un peu banal. Après tout, ils ne se connaissaient pas vraiment. Cela ne sembla pas déranger Imran qui répondit spontanément :

« En faites, oui, mais j'ai surtout vu les lieux religieux de Londres. Je crois qu'elle prenait l'idée du mariage un peu trop à coeur. »

Lorelei eut une petite moue compatissante. Ce n'était pas à elle qu'il fallait faire ce coup-là. Pour être tout à fait honnête, elle n'était même jamais rentrée dans une église. Il ne fallait pas compter sur Frank pour l'y avoir emmenée même s'il était toujours là pour jeter la première pierre, ou plutôt la première bouteille. Bref. La jeune femme n'était pas portée sur le mariage, ni sur rien qui soit de près ou de loin un engagement. Elle avait déjà assez de mal à se convaincre de ne pas planter ses études à cause de la cryptozoologie ou de ne pas jeter ses styletos à la gueule de Che les jours où rien ne semblait pouvoir le satisfaire. Mais ça n'était pas le sujet...

« Ouais je vois bien le genre. C'est le genre de fille à avoir déjà décidé au premier regard que vous auriez quinze gosses avec des prénoms en J. » , railla la belle brune en trempant les lèvres dans la crème onctueuse qui surnageait dans son gobelet, « Enfin je juge pas... » , rajouta-t-elle pour ne pas passer pour une garce. « 'fin... si. Je juge carrément. Soyons honnête. » , reconnut-elle finalement avec un large sourire amusé, « C'est juste. Ça me paraît fou ce genre de trucs. Pas toi ? »

Curieusement, elle n'avait aucun mal à discuter avec Imran. En général, ça lui prenait un peu plus de temps pour se sentir un bon feeling avec quelqu'un de nouveau. Lorelei était plutôt un chat sauvage malgré son assurance et son charisme naturel. Elle avait toujours besoin d'un peu de temps pour se faire une idée.

« Tu voudras bien me le faire visiter ? Jinan m'a dit qu'il y avait de jolie coins sympas, mais vu que ni lui, ni Moony n'ont réellement de temps pour ce genre de choses maintenant... »
« Ça m'étonne pas qu'ils aient pas le temps pour ça. Tu sais tout est tellement cher à Londres. On est obligés de bosser tout le temps. Mais ça reste une très belle ville. Je serais ravie de te la faire découvrir. J'ai pas mal de temps libre entre les cours et le boulot. Suffira de trouver un peu de place entre tes horaires et les miens. »

Il y avait quelque chose de pétillant derrière le maquillage charbonneux de Lorelei. Un éclat vert pistache lumineux qui ressortait curieusement à contre-jour d'une part plus sombre.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Ven 31 Jan - 22:09


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« Ça m'étonne pas qu'ils aient pas le temps pour ça. Tu sais tout est tellement cher à Londres. On est obligés de bosser tout le temps. Mais ça reste une très belle ville. Je serais ravie de te la faire découvrir. J'ai pas mal de temps libre entre les cours et le boulot. Suffira de trouver un peu de place entre tes horaires et les miens. » Pour Imran, c'était tout simplement ce qu'il avait envie d'entendre. Il mourrait d'envie de passer du temps avec elle, et c'était une très bonne occasion. D'autant plus qu'elle semblait ne pas voir tout ce qu'il ressentait pour elle. Imran ne disait trop rien, mais plus il y pensait, plus ça lui faisait mal. Ce désir si intense de trouver sa lumière avait si ardemment animé son cœur ce dernier mois, et le voilà en face d'elle, sans qu'il ne puisse rien faire de tout ce qu'il avait pensé.

Pour Imran, il n'y avait, sur Terre, rien de plus frustrant que ce qu'il était entrain de vivre.

Le fils de Kaveh n'avait qu'une envie, et elles étaient purement féeriques et humaines. Il voulait lui prendre la main, il voulait la lui caresser, il voulait la prendre contre lui, ou, au contraire, se lover contre elle. Puis ses habits lui montraient tout ce dont il aurait du s'imaginer. Elle lui mettait le feu, et rapidement, sa propre lumière, à lui, ne demandait qu'une chose, c'était de s'exprimer à son tour. Il avait besoin de lui montrer son amour. Sa lumière ne se montra pas, mais son aura, sa prestance, c'était comme un charme magique qui agissait sur Lorelei qui ne pouvait que se sentir bien en sa présence. Il la regardait avec un petit sourire, sans réellement entendre ce qu'elle lui disait. Il aimait l'entendre parler.

Il porta sa boisson à ses lèvres, et un fin sourire s'installa sur son visage pour ne plus jamais s'en déloger. Le chocolat était une douceur qu'il fallait éviter de donner à une fée, même si pour l'instant, rien d'effrayant ne se passerait en la compagnie de Lorelei. Juste qu'il ne put s'empêcher d'en boire un peu plus du quart d'une traite, avant de dire, de la mousse sur ses lèvres. « C'est trop bon, je crois que j'ai jamais bu un truc pareil ! Et pourtant, je bois beaucoup de jus de fruit de vie ! »

Imran reposa son verre sur la table, les yeux rieurs. Il plongea son regard dans le sien, admirant alors la beauté de l'éclat de ses iris verts pistaches. Au bout de quelques secondes, il lui dit tout bas : « Tu as des yeux d'une couleur magnifique, Lorelei. »

Chocolat : 1.
Imran : 0.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Ven 31 Jan - 23:47


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Imran était probablement le garçon le plus adorable avec lequel Lorelei avait pris un café. Il n'avait aucune blague salace ou raciste. Son regard, s'il s'égarait parfois, ne s'attardait jamais avec insistance. Il souriait sans chercher à insinuer quoi que ce soit et, si elle n'était pas séduite, elle était conquise. Ce n'était pas tant qu'elle était une fille facile mais elle se laissait facilement envoûter par les mauvais garçons, ce qui justement ne pensent qu'à vous mettre dans leur lit. Se retrouver autour d'un café à discuter de tout et n'importe quoi sans se demander comment tout ça allait finir avait quelque chose d'aussi inédit qu'agréable.

« C'est trop bon, je crois que j'ai jamais bu un truc pareil ! Et pourtant, je bois beaucoup de jus de fruit de vie ! »

Elle éclata de rire en voyant la moustache de lait qu'il s'était faite en trempant les lèvres dans son chocolat. Il n'y avait rien de plus charmant qu'un fille qui riait avec un peu de retenue, le coin de l'oeil pétillant. Mais ça, Lorelei ne s'en souciait pas à ce moment précis. Elle n'était d'ailleurs pas du tout dans une attitude séductrice. Mais elle avait cette assurance naturelle qui la rendait si belle et qui plaisait aux photographes. Celle-là même qui lui avait fait décrocher haut la main la fameuse pub pour le gel douche au chocolat.

« T'as un peu de crème... là. »

Ils échangèrent un regard amusé. Lui avait un drôle de petit air mais elle n'y prêta pas tout de suite attention. Après tout, il n'avait pris qu'un chocolat...

« Tu as des yeux d'une couleur magnifique, Lorelei. »

Lorelei eut un drôle de sourire, mi-figue mi-raisin.

« Ce sont ceux de Frank. », répondit-elle sans grand enthousiasme avant de préciser, « Mon père. Ce sont ceux de mon père. »

Une excellente raison de ne pas les aimer ses yeux. C'était probablement la seule chose qu'elle n'aimait pas chez elle d'ailleurs mais elle n'allait pas s'attarder là dessus. Elle s'était déjà un peu livrée malgré elle en appelant son père par son prénom - comme elle l'avait toujours fait d'ailleurs.

« T'es sûr que ça va ? », demanda-t-elle en le regardant à son tour droit dans les yeux.

Il avait l'air ... béat.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Sam 1 Fév - 12:36


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« T'es sûr que ça va ? » Imran la regardait comme s'il avait devant lui la plus belle femme du monde. Il ne savait pas quoi dire, en faites. Il avait entendu ce qu'elle lui disait, il avait noté que quelque chose de louche s'était passé entre elle et son père, étant donné qu'elle l'appelait Frank, et non papa, se reprenant même là-dessus lorsqu'elle fit, selon elle, la faute. Mais pour Imran, cela n'avait pas d'importance pour le moment. Il esquissa un sourire, hochant frénétiquement de la tête, acquiesçant alors que tout allait bien, puis, il leva sa main gauche vers sa joue, qu'il saisit délicatement, tout en approchant son visage du sien. Une fine lumière s'éleva lors du contact de sa peau contre la sienne, et il ajouta à cela : « Je ne vois pas les yeux de Frank, Lorelei. Ceux sont tes yeux, que je vois. »

Imran sourit, penchant sa tête vers la gauche, et il ajouta : « Ton âme est brillante, Lorelei. » Il la lâcha, avec un poil de regret, laissant alors un peu de poussières dorés s'élevaient à nouveau de ce geste pourtant anodin, pour poser sa main sur sa tasse qu'il leva vers ses lèvres. Elle le trouvait mignon, il le savait, elle lui avait dit, il s'était essuyé sa moustache de mousse, mais elle le pensait réellement quand elle le lui avait dit. Pour lui, cela suffisait, en ce moment précis, à le combler, même si son cœur, son corps, sa tête, réclamaient beaucoup plus. Mais il tâchait de se retenir, car il savait qu'elle n'était pas aussi... Ouverte que lui. Il avala une gorgée de son chocolat menthe, ses yeux toujours plongés dans ceux de Lorelei lui donnant ainsi l'impression, à elle, d'être au centre de son univers. Il l'admirait, mais ce n'était pas lourd, c'était plus fin, plus en finesse, même si l'on ne pouvait réellement parlé de subtilité.

« Oui, oui, ça va. » Finit-il par répondre, peut-être cinq minutes après qu'elle lui ait posé la question.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Sam 1 Fév - 14:21


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
S'il avait pris un coup de gourdin sur la tête, l'apprenti bibliothécaire n'aurait pas afficher sourire moins candide. Tant et si bien que Lorelei commença sérieusement à suspecter le gobelet de soit disant chocolat à la menthe qu'on lui avait servi. Quand Imran lui posa la main sur la joue, elle crut qu'il allait essayer de l'embrasser mais elle en resta tellement sur le cul qu'elle n'eut même pas un petit mouvement de recul :

« Je ne vois pas les yeux de Frank, Lorelei. Ceux sont tes yeux, que je vois. Ton âme est brillante, Lorelei. »

La jeune apprentie photographe coula un regard perplexe sur le côté. Quelque part, il n'aurait rien pu dire qui lui fasse plus plaisir que ça. Il n'avait bien évidemment jamais vu Frank - encore heureux - mais il n'imaginait pas à quel point lui dire à elle, qu'elle n'avait pas les yeux de son père, c'était marquer des points. Elle sourit, avec la drôle d'impression qu'on lui avait rendu quelque chose. Ce n'est que là qu'elle remarqua la fine poussière d'or qui dansait sur sa joue.

« C'est toi qui fait ça ?!! C'est trop joli. », commenta-t-elle en attirant l'attention d'Imran sur ce petit phénomène qu'elle, n'associait qu'à un tour de passe passe de la part du jeune homme.

Il finit par répondre à sa première question, avec un sérieux temps de retard mais tout de même.

« Oui, oui, ça va. »
« J'en suis pas convaincue... tu permets ? », demanda-t-elle avant de lui prendre son gobelet pour y tremper les lèvres histoire d'en avoir le coeur net. Ça n'était que du chocolat... « T'as des allergies ? Je sais pas... noisette ? menthe ? sucre ? chocolat ? quelque chose... »

C'était un coup à ce qu'il perde complètement la boule à la fin de son chocolat s'il fallait...


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Sam 1 Fév - 15:06


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« C'est toi qui fait ça ?!! C'est trop joli. » Imran ne répondit pas, mais il était enchanté de voir qu'elle trouvait ça jolie, car elle le verrait probablement jusqu'à la fin de leur vie, si Dieu le voulait. C'était quelque chose qui faisait parti intégrante de la vie amoureuse d'un djinn, d'un faerie, et elle le verrait probablement chez les autres, comme chez Jinan et Muadhnait lorsqu'ils s'embrasseraient ou se tiendraient la main en public. Voir, même à Byzance, lorsqu'il l’emmènerait avec lui voir son frère.

« J'en suis pas convaincue... tu permets ? » Elle n'était pas convaincue de son état, lorsqu'il lui avait affirmé que tout aller bien. Il ne put retenir un sourire qui s'installa un peu plus sur son visage basané. Imran hocha pourtant de la tête, comme pour argumenter silencieusement qu'il allait très bien. Très, très bien, même. Elle saisit son gobelet, observant l'intérieur comme pour y dénicher la raison de son état. Imran continuait de sourire bêtement devant sa réaction. Remarque, elle aurait même pu pleurer qu'il aurait continué de sourire.

« T'as des allergies ? Je sais pas... noisette ? menthe ? sucre ? chocolat ? quelque chose... » Imran éclata de rire, avant d'ajouter sur un ton complètement bourré : « Chocolat, oui, chocolaaaat. » Il se redressa, comme pour reprendre son sérieux, et il lui prit le gobelet des mains. De nouveau, cette lumière si significative pour lui, et si mystérieuse pour elle. Il avala le reste de sa tasse d'une traite, avec la ferme intention d'y revenir avec Jinan.

Son regard se perdit quelque part dans la rue, fixant un point probablement imaginaire. « Le chocolat, ça fait du bien au cœur et à la tête. Mais sur nous, ça fait ça, on peut pas en abusé, on peut en tomber malade. » Il disait ça comme s'il décrivait l'un des plus beaux paysages qui lui fut donné de voir, puis, il reposa son regard sur Lorelei. « Quand le coeur saigne, il faut manger du chocolat, Lorelei. J'ai mangé du chocolat, car mon coeur souffrait beaucoup trop. » Un sourire niais, il leva la main vers le serveur, attendant que ce dernier n'arrive pour en commander un deuxième.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Dim 2 Fév - 11:44


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
« Chocolat, oui, chocolaaaat. »

Euh ok. Prenons ça pour un "j'ai une allergie bizarre au chocolat". Dans ce cas mieux valait ne pas le laisser finir son gobelet. D'un geste vif, Lorelei s'apprêtait à descendre ce malheureux chocolat mais Imran, bien qu'il n'avait rien remarqué de sa tentative, fut plus prompt et en moins d'une seconde s'en était fini du breuvage délictueux.

« Bordel !!! Tu vas pas me claquer entre les doigts hein ? »
« Le chocolat, ça fait du bien au cœur et à la tête. Mais sur nous, ça fait ça, on peut pas en abusé, on peut en tomber malade. »
« Malade ?!! Malade comment ? », interrogeait la jeune femme avec une pointe de panique dans la voix.

Pour le moment il n'avait pas l'air d'être au bord de la mort mais on ne savait jamais avec les allergies. S'il se mettait à gonfler ou qu'il se retrouvait à Ste Mangouste, il y avait fort à parier que ça n'allait pas être la même histoire.

« Quand le coeur saigne, il faut manger du chocolat, Lorelei. J'ai mangé du chocolat, car mon coeur souffrait beaucoup trop. »
« Ouais je connais ça ... », qui ne s'est jamais vengé d'une rupture ingrate sur une tablette de chocolat, un pot de crème glacée ou un paquet de chips ? Elle tapota la main du pauvre garçon, compatissante, « Allez viens, on va pas rester là à se morfondre à cause de cette folle furieuse. »

Elle fit signe au serveur qu'elle voulait payer puis entraîna Imran dans la rue.

« Elle te méritait pas et il y a tellement plein d'autres filles dix fois mieux qu'elle. C'est vrai, franchement qui porte encore des anglaises et des couettes ?! En plus avec sa voix haut perchée je suis sûre que tu devais perdre un dixième d'audition chaque fois qu'elle te disait je t'aime... », c'était des conneries bien sûr. Lorelei n'avait absolument aucune idée du genre de fille que pouvait être la furie qu'elle avait vu au quotidien, une fois calmée et de nouveau amoureuse. Mais ça n'avait aucune importance. Le but était simplement de le faire rire, ce qu'elle finit par réussir à force d'énormités du style " je suis sûre qu'à force de te bourrer de gâteaux elle aurait fini par te transformer en cachalot" ou encore, "elle était tellement petite que tu l'aurais pas retrouvée dans le lit"... « Puis, tu peux pas vraiment être déprimé... »
« Ça fera 38.40£ Miss. »
« Voilà. Allez viens ! », lança-t-elle en le prenant par la main après avoir sorti quelques billets de sa poche.
« Vous avez sacrément de chance, c'est notre dernier tour. »

Lorelei acquiesça avant de partir en courant, entraînant Imran le long d'un petit quai où des gens faisaient la queue. Avant même de savoir comment elle transplana et ils se retrouvèrent dans une capsule du London Eye. Quelques secondes plus tard, la grande roue se mettait en action, les élevant tranquillement dans les airs. C'est là que Lorelei annonça :

« Tu n'as pas vu Londres si tu n'as pas vu ça. Tu vois bien qu'il n'y a pas de quoi déprimer finalement... »

Devant le panorama époustouflant d'un Londres nocturne, épié par dessus la Tamise : non, il n'y avait pas de quoi déprimer.



RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Dim 2 Fév - 12:31


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
Lorelei trouva rapidement les mots pour le faire rire. Pour tout vous dire, il ne lui en fallait pas beaucoup en temps normal pour avoir le rire prompt et chaleureux. Mais à ses côtés, en plus du chocolat dans le gosier, il y avait comme une espèce de chimie qui faisait qu'elle aurait pu lui dire n'importe quoi sur un ton enjoué, qu'il aurait très certainement rigolé. Il la vit s'occuper de lui comme s'il était un prince, il la vit tenter de lui remonter le moral de sa rupture avec Polly, il la vit le trimbaler dans Londres comme s'il était l'objet de toutes ses pensées, et c'était quelque chose qui lui réchauffa tellement le coeur. Il n'avait pas oublié, et il n'oublierait probablement pas qu'elle ne devait pas être encore sous son charme, qu'il devrait la jouer en finesse, mais plus le temps passé, plus elle se montrait sous un nouveau jour, plus elle montrait ô combien elle avait l'âme bonne aux yeux d'Imran, plus il en était dingue. Elle était comme la cerise sur un gâteau, la petite part d'un tout qui sublime complètement votre vie. Imran ne pouvait s'empêcher d'acquiescer bêtement, regardant les gens aux alentours sans vraiment les voir, observant les lieux comme s'il était dans un espèce de rêve totalement déluré. C'était quelque chose d'intense, et même s'il savait que le chocolat intensifiait tout cela, la Lumière était vraiment une bénédiction pour les Faeries, et quelque part, il regrettait qu'elle ne soit pas là aussi pour les humains, pour leurs frères et sœurs.

Imran sentit sa main sur son bras alors qu'il regardait la Tamise avec de grands yeux. C'était quelque chose d'impressionnant que de voir toute cette étendue d'eau dans la cité de Londres. D'après ce qu'il avait lu dans un livre à la bibliothèque, elle débouchait quelque part vers la mer, à l'Est. Un sourire léger sur ses lèvres, il posa son regard sur la main de Lorelei sur son bras, avant de l'entraîner dans une course folle pour ne pas rater le tour de cette immense roue illuminée. Un waow s'échappa de ses lèvres, et son regard vers Lorelei se fit plein de lumières. Il trouvait ça magique, et... Il baissa le regard, n'osant pas regarder Lorelei. C'était beau comme endroit, un endroit que l'on partageait très certainement qu'avec son amour. Et les couples autour d'eux n'allaient que confirmer cette théorie. Il ne dit rien, mais il ne put s'empêcher de mettre les mains sur son visage pour prier l'espace de quelques secondes que quelque chose ne se passe avec elle. Il voulait tellement plus, et il n'avait aucune patience. Ce qui était très certainement la première fois de sa vie où il se sentait si excité, si impatient. Alors lorsque vint leur tour de grimper la nacelle, une partie de cette excitation vint à son paroxysme. Il était partagé entre la peur et l'envie d'être tout en haut. Il posa son regard vers Lorelei, voyant son visage le regarder, que déjà, son cœur se trouvait au sommet de la grande tour, dominant alors tout Londres.

« Tu n'as pas vu Londres si tu n'as pas vu ça. Tu vois bien qu'il n'y a pas de quoi déprimer finalement... » La roue s'était actionnée. Imran tenait la barre, peut-être un peu plus fortement que les autres, pas très à l'aise avec ce genre de truc. Finalement, il finit vite par se détendre lorsqu'il sentit qu'ils ne risquaient rien. La vue s'annonçait magnifique. Ils n'étaient pas encore au sommet que déjà, les lumières de Londres le laissaient sous le charme, comprenant alors pourquoi les gens aimaient cette ville. Elle était grande, elle était active, il y avait de la vie, et très certainement de quoi s'occuper. Imran avait de grands yeux, et ne cessait de bouger partout dans la nacelle pour pouvoir tout voir. A droite, à gauche, les genoux sur la banquette pour regarder derrière, pour finalement s'asseoir à côté de Lorelei. Le sommet fut là, la roue s'immobilisa quelques instants comme elle s'était immobilisée pour les autres, et là, il prit une profonde inspiration. C'était calme, apaisant et magnifique. Imran se passa la main sur le visage, avant de regarder Lorelei avec un sourire. Au bout de quelques secondes, on l'entendit dire : « Tu sais Lorelei, si j'étais avec toi, je crois que c'est là, que je te dirais je t'aime pour la première fois. Tu es déjà venue avec un copain à toi ? »

Son sourire était sincère, quoiqu'un peu... Enfin, le chocolat était toujours là quoi. Il rajouta : « Je te dirais probablement tout un tas d'autres choses, je pense. C'est très beau comme endroit, comme si on était les seuls au monde, proche du ciel, proche de Dieu. C'était très agréable comme sensation, ça fait du bien, Lorelei. » Il lui fit un sourire, avant de regarder par de là la nacelle. Il ne savait pas quoi lui dire pour pouvoir l'embrasser et qu'ils ne se mettent déjà à penser à leur futur. C'était frustrant. Trop frustrant. Surtout dans pareil endroit. Son sourire était là, mais sur son visage, on voyait très bien que quelque chose clochait. Il n'en dit pas plus, soupirant doucement.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Dim 2 Fév - 14:15


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Lorelei aimait particulièrement venir ici. D'ordinaire elle y venait seule, pour se remonter le moral. Prendre de la distance avec sa vie quotidienne. Souvent, elle y croisait des couples, des touristes... Elle s'était toujours dit qu'un jour, elle claquerait 500 livres moldues pour pouvoir prendre la capsule privée.

« Tu sais Lorelei, si j'étais avec toi, je crois que c'est là, que je te dirais je t'aime pour la première fois. Tu es déjà venue avec un copain à toi ? »


Lorelei éclata d'un rire en demi teintes.

« Oh euh.. non. Les garçons avec qui je sors en général sont pas fans de ce genre d'endroit... »

Elle ne faisait aucun commentaire sur ses copains mais bon, elle restait quand même lucide. Lorelei avait tendance à toujours s'enticher du même type de garçon. Quand elle y regardait à tête reposée, clairement, elle se demandait ce qu'elle trouvait à tous ces garçons. Mais immanquablement, c'était toujours dans leurs bras qu'elle se laissait tomber.

« Toi tu as plutôt l'air d'être un garçon romantique. Ça se perd... »

Il sourit, probablement toujours un peu sous l'influence du chocolat, aussi bizarre que ça puisse paraître.

« Je te dirais probablement tout un tas d'autres choses, je pense. C'est très beau comme endroit, comme si on était les seuls au monde, proche du ciel, proche de Dieu. C'était très agréable comme sensation, ça fait du bien, Lorelei. »

Ses yeux vert pistache s'attardèrent sur le profil d'Imran un petit moment, sans vraiment avoir besoin d'une raison. Ce genre de garçon n'existait que dans les rêves des petites filles. Elle ne savait pas vraiment où il irait dans la vie mais, quelque part, c'était important qu'il arrive à destination sans heurt. Elle sourit, reportant son regard sur les couleurs improbables de la nuit londonienne.

« Quand j'étais petite, je piquais les petites pièces dans le porte-monnaie de Frank pour venir ici. Je me disais "quand je serais grande, je prendrais la capsule de Cupidon avec mon amoureux". Mais en grandissant j'ai toujours continué d'y venir seule.»

Elle ne savait même pas pourquoi elle lui parlait de ça. Il n'en aurait probablement rien à fiche de savoir ce à quoi elle rêvait petite.

« Allez viens, on va ailleurs... », reprit-elle quand la roue reprit lentement sa descente pour les ramener sur terre. Dans ses pensées, elle réfléchissait déjà à ce qu'elle allait bien pouvoir lui faire faire.

Elle finit par le traîner vers les vélos en libre service et voilà qu'ils étaient repartis sur des circuits de découverte de Londres qui les menaient vers Hyde Park... Elle ne manquait pas de lui faire remarquer tel ou tel bâtiment, de lui expliquer l'histoire d'une bizarrerie ou d'une devanture d'apparence banale.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Dim 2 Fév - 15:24


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« Quand j'étais petite, je piquais les petites pièces dans le porte-monnaie de Frank pour venir ici. Je me disais "quand je serais grande, je prendrais la capsule de Cupidon avec mon amoureux". Mais en grandissant j'ai toujours continué d'y venir seule.» Imran la regarda longuement. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre qu'elle n'avait pas passé une enfance merveilleuse. Lui, si. Certes, il n'avait pas eu la chance d'avoir des parents, quoique, jusqu'à ses dix-sept ans, mais pour un djinn, c'était tellement futile dans le temps, qu'il avait l'impression de ne les avoir jamais connu.

Imran posa sa main sur sa jambe, lui disant en tout sincérité : « Si j'étais ton amoureux, je t'y emmènerais, Lorelei. » Il posa son regard sur elle, dans ses yeux pistaches, puis, il tourna le regard vers l'horizon de Londres. Il était là pour ça. Il voulait lui dire : Ok, faisons demain un tour dans cette nacelle de cupidon ! Mais, il se retint, préférant rester dans la supposition. Une autre façon de lui faire comprendre qu'il ressentait quelque chose d'intense pour elle.

C'était étrange comme sensation. Il avait l'impression de la connaître depuis toujours. Et pourtant, ce n'était pas le cas. C'était pour cela qu'il était prêt à s'engager sur le champs si elle lui disait oui. Au final, ils finirent par descendre de leur perchoir, et elle lui dit : « Allez viens, on va ailleurs... » Imran hocha de la tête, avant de se mettre les mains dans les poches. Il lui lança un regard tendre, avant de la suivre dans les rues de Londres.

Finalement, ils finirent par prendre des vélos afin de traverser la ville. C'était vraiment marrant. Enfin, les premiers mètres de faits à vélo, car Imran n'en avait jamais fait. C'était la première fois qu'il utilisait un tel engin, et même si au début, ce fut pas gagné d'avance, Imran finit par y parvenir sous les rires de Lorelei. Avançant d'abords lentement, ils finirent par se balader tranquillement, tandis qu'elle lui décrivait tel ou tel quartier, ce qui s'y passait, et ce qu'il fallait absolument faire.

Imran ne pouvait s'empêcher de penser qu'ils étaient très certainement entrain de faire des trucs de couple. Il ne savait pas pourquoi, mais il avait vraiment cette impression, et c'était quelque chose qui lui faisait mal au coeur. Elle ne le voyait même pas, si ce n'est comme une connaissance qui venait de débouler dans sa vie, en même temps qu'il déboulait à Londres, et que donc, elle n'avait pas les mêmes attentes. Il souriait quand elle le regardait, car il aimait avoir l'impression d'être au centre de son univers. Il ne lui disait rien de tout cela, mais ce n'était pas l'envie qui lui en manquait.

Au bout d'un moment, ils passèrent à côté d'un vendeur de beignets de rue. Imran s'arrêta quelques instants pour regarder ce qu'il vendait, et quand il vit les beignets au chocolat, il lui en demanda deux. Un pour lui, et un pour Lorelei. Alors que le vendeur était entrain de faire le deuxième, Imran mangeait le premier avec de grands yeux pleins de lumières. La sensation du chocolat était sans appelle : C'était très certainement la meilleure chose qu'il eut jamais mangé. La texture sur sa langue, le goût quand il avala, et la sensation de sérénité une fois que c'était dans son ventre, c'était quelque chose de très agréable. Il ne vit même pas Lorelei qui revenait vers lui.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Dim 2 Fév - 15:57


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Le démarrage à vélo fut plus laborieux que la jeune anglaise ne l'avait pensé. Mais après une bonne tranche de rigolage tout partait comme sur des roulettes (qu'il n'avait finalement pas été nécessaire d'ajouter au vélo, fort heureusement).

Le vélo leur permit de se balader sans trop traîner mais en allant à leur rythme malgré tout. C'était ce que Lorelei trouvait de sympa, du moins pour faire du tourisme. En étant sorcière, elle avait tendance à transplaner dès qu'elle en avait la possibilité, mettant ainsi de côté d'autres moyens de transport.

« Droit devant c'est l'arbre d'Avatar, un film mol- Imran ? »

Visiblement, le bibliothécaire s'était perdu en chemin. Lorelei freina, jetant un oeil par dessus son épaule. Le jeune homme s'était arrêté à un stand. Il commençait à se faire faim et sur le coup Lorelei se dit que c'était une bonne idée. Ce n'est qu'en s'approchant pour le retrouver la bouche pleine de chocolat qu'elle se rendit que compte que non!!!! c'était tout sauf une bonne idée.

« Non!!! Mais - donne, donne!!! » Trop tard, le mal était fait. « Je vous paie le double du prix du beignet pour que vous ne lui en donniez plus ! », jeta-t-elle au marchand sans réfléchir.
« Mais pourquoi ?? », fit le vendeur, perplexe, tandis qu'Imran faisait monter l'enchère.
« Je paierai le triple. Je ... je ... je vous montrerai mes seins ! Ah ah! T'as pas mieux là hein ?!!! »

Ce qu'il fallait pas faire...

« Désolé mon p'tit père mais elle gagne là... », abdiqua le commerçant qui lorgnait déjà sur la chemise de Lorelei...


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   
Dim 2 Fév - 19:54


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« Non !!! Mais - donne, donne !!! » Imran s'empressa d'enfourner le reste de son beignet en éclatant de rire, du chocolat partout sur les doigts et sur les lèvres. La situation était comique, elle ne voulait pas qu'il en mange, mais lui, il adorait ça. Puis, elle avait qu'à lui sauter dans les bras, le déshabiller et lui... Et ça serait régler. Non, non, elle continuait de faire comme si de rien n'était alors qu'on ne pouvait pas faire plus démonstratif. « Je vous paie le double du prix du beignet pour que vous ne lui en donniez plus ! » Imran continua dans son éclat de rire, en se tenant les genoux tellement il riait et qu'il peinait à respirer à travers sa bouche encore pleine.

« Mais pourquoi ?? » « Je paye le triple pour un troisième ! » Parvint-il à dire, avant de reprendre son fou rire. « Je paierai le triple. Je ... je ... je vous montrerai mes seins ! Ah ah! T'as pas mieux là hein ?!!! » Imran se figea, l'air abasourdis. Machinalement, et en même temps que le vendeur de beignet, son regard descendit sur le torse de la demoiselle dont on percevait la forme d'une paire de sein juste comme il fallait. Ni trop gros, ni trop petit. Imran écarquilla les yeux, ouvrant légèrement la bouche, après avoir avalé difficilement son beignet, puis il entendit le vendeur lui dire : « Désolé mon p'tit père mais elle gagne là... »

Imran fronça les sourcils, s'énervant tout à coup : « Non, mais tu veux un coup de main pour regarder les seins de ma copine ? » Puis, il tourna son regard vers Lorelei, l'air indigné. « Comment ? Pour un beignet tu montres tes seins ? Mais il est pour toi le deuxième, Lorelei ! » Il secoua la tête, l'air blasé, balançant une pièce ronde, en or pur (un galion) sur le présentoir du marchand, et enfourcha son vélo pour s'avancer vers l'espèce d'arbre minable qu'on voyait un peu plus loin, l'air boudeur.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: If You Will Marry Me (pv)   



Contenu sponsorisé
 
 

If You Will Marry Me (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Drama Coréen] Marry Me , Mary!
» Heather Barnes - Will you marry me ?
» LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES
» instagram.com/Hanna
» Hey baby, I want to marry you x Oh Ye Ri ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AD NOX : THE AURORS. :: L'Angleterre :: London City.-