Partagez | .
 

 Sail into the Sun.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Sail into the Sun.   
Sam 2 Nov - 15:28


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
Origine : Lycane (anglo-kosovar).
Préférence Magique : La fuite.
Familier : Lui-même. Graouh.
avatar
Lazar Z. Neveritshme

Ce n’est pas un rendez-vous… Ce n’est pas un rendez-vous…
Si. C’est un rendez-vous. D’accord. Mais pas un galant !


Le visage crispé, les yeux plissés, Lazar Neveritshme remettait en place la crinière de cheveux qu’il avait dû hériter de son père bien qu’il n’ait jamais vu Zv avec plus de trois centimètres de cheveux sur le crâne. Son vieux père – si, il était vieux, arrêtez de dire le contraire – n’avait jamais été vraiment… heureux de voir son fils avec sa tignasse ébouriffée. Elle était là depuis qu’il avait quinze ans, depuis le jour où, sous l’œil terrible et sombre de Zv, il avait osé – osé ! – dire « non » à une coupe de cheveux par la jolie Loà.
Depuis il avait gardé cette tête-là, entre l’homme tout droit sorti d’un magazine de modèle, et… l’adolescent attardé qu’il était dans le fond.

Il jeta un regard à l’horloge qui indiquait 16 : 37.
Il n’était ni en retard, ni en avance. Un parfait gentleman. Un parfait Vert-Galant somme toute.

Il opta pour un costume sobre, noir, parfaitement taillé sur ses épaules, une chemise blanche et un jeans tout ce qu’il y avait de plus basique. Le parfait habit. Dans le pire des cas, il pourrait le déchirer facilement dans un coup de folie pour…
Pour quoi faire exactement Lazar ?

Il ravala sa salive et grimaça. Diable. Ca recommençait. Est-ce qu’il allait entendre sa mère lui parlait à chaque fois ? Il secoua la tête, d’un air dépité, avant de se traîner en silence vers la salle de bain, ajoutant à une dose de parfum au hasard. « Le Mâle ». Voilà qui était assez ironique venant d’un pédé… Il releva les yeux, s’observant, quelques secondes, quelques longues secondes. Une petite barre au creux du bide.

Oh… Allons donc ! Aurais-tu peur petit homme ?
Lazar passa sa main sur sa gorge et finalement se décida. C’était maintenant ou jamais. Avant que tout courage ne l’abandonne. Il saura dans la rue, pris la première voiture et comme un dernier pied de nez au ministère se posta à l’entrée de l’atrium, attendant la jolie avocate. Il ne lui avait pas dit ni quand, ni comment, mais son nez de fouine savait que ce jour-là elle finirait aux alentours de dix-sept heures. Parfois, il suffisait d’un simple « bonjour » pour s’attirer la sympathie des concierges…
Et ça ne serait mentir que de dire que Lazar Neveritshme avait, malgré tout, « une bonne tête ».

« Qu’est-ce que vous faites ici, vous ? » pesta une voix dans son dos. Lazar releva le nez, de cet air toujours aussi désinvolte que je-m’en-foutiste.
« Oh ! Mr Barks ! » Quel drôle de nom… « Quel plaisir de vous retrouver ici ! »

L’homme était un petit rondelet aux joues porcines. Il n’avait pas la dégaine du roquet, ou plutôt – exactement – celle d’un petit bouledogue français. C’était tout du moins l’impression qu’il donnait à Lazar.

« Qu’est-ce qu’un p’tit con comme toi Neveritshme peut bien faire au Ministère ? T’attends ton avocat ? » Barks ricanait et sa lèvre aurait presque dégouliné de bave. Comme un vrai bouledogue, pensa le lycanthrope.
« Non, non. J’attends mon rendez-vous galant. »
« Ah oui ? »
« Oui, oui. »

Un petit silence s’installa. La curiosité piquait au vif, Barks plissa les yeux, d’un air presque suspicieux.

« Ce ne serait pas… »
« C’est elle. »

Il leva la main et montra Elke Mustang qui déposait au même moment des papiers sur le comptoir. Barks entrouvrit sa gueule horrible, mais Lazar ne portait plus aucun intérêt à ce chien du ministère et fit quelques enjambées, à la volée, pour rejoindre la jolie avocate, posant son coude sur le comptoir du bureau de la secrétaire, en hauteur.

« Bonjour… Mademoiselle l’avocate. » Un grand sourire qui fait bling au soleil, pour la forme. « Ça vous dit toujours un café ? Je vous avais promis mais j’ai été … quelque peu … occupé … »

Fallait dire que courir après Ashkay n’était pas toujours très facile.



 
MessageSujet: Re: Sail into the Sun.   
Dim 10 Nov - 12:58


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 24
avatar
Elke Mustang
Le procès de Neveritshme avait été expéditif mais pour Elke Mustang, les retombées étaient plus que positives. Plusieurs cabinets l'avaient approchée, comme Harper & Merlin's, pour lui proposer une place d'associé junior. Pour le moment elle n'avait donné aucune réponse préférant prendre son temps pour se décider. Elle ne pouvait pas éternellement rester dans le vivier des avocats commis d'office et sa place chez Hargrove ne lui semblait pas offrir de possibilité d'évolution. Or, dans la famille Mustang, on avait de l'ambition.

Ce jour-là, Elke s'était rendue au ministère pour rencontrer le n°2 d'Harper & Merlin's. Une grande blonde charismatique qui se promettait d'être un mentor pour elle si elle acceptait de rejoindre le cabinet. Il avait surtout été question de salaire et d'avantages en tout genre. Elke avait répondu qu'elle devait aussi examiner d'autres propositions. Une tactique qu'elle tenait de son frère Sven, qui avait comme un don inné pour manipuler les gens et faire en sorte d'être celui que tout le monde courtisait.

En repartant, Elke déposa une liasse de dossiers à l'accueil pour qu'on les lui fasse parvenir chez elle. C'est à ce moment-là que...

« Bonjour… Mademoiselle l’avocate. »

Elke sursauta mais en voyant la mine radieuse d'un de ses anciens clients - pas le moins séduisant d'ailleurs - elle s'habilla d'un joli sourire.

« Lazar ? Mais qu'est-ce que vous faites ici ? Ne me dites pas que vous vous êtes encore mis dans de beaux draps ? », demanda-t-elle sans rien sous entendre de particulier.
« Ça vous dit toujours un café ? Je vous avais promis mais j’ai été … quelque peu … occupé … »

Elle avait complètement oublié le café. Allez savoir pourquoi, chaque fois qu'il s'agissait de prendre un peu de bon temps avec le sexe opposé, Elke devenait étrangement tête en l'air. A ce point que le dimanche précédent, son frère Ansgard lui avait sorti son air compréhensif et paternel pour lui demander si elle préférait les filles. Évidemment que non. Enfin, pas si "évidemment" que ça quand on regardait le palmarès désolant de la cadette Mustang. Pas un flirt à son actif, ou alors il était bien caché.

« C'est pas grave, vous êtes là maintenant et il se trouve que je suis libre tout de suite. », répondit-elle sans se demander si elle n'avait pas trop l'air de la fille qui n'attendait que ça depuis des semaines... « Où est-ce qu'on va ? »
 
 

Sail into the Sun.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 05. Hého matelot, come sail away. [Avec Heath]
» I'm the one at the sail, I'm the master of my sea ?
» I'm the one at the sail, i'm the master of my sea.
» PNJ quête à Sail Green
» Our ships will sail !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AD NOX : THE AURORS. :: L'Angleterre :: Ministère de la Magie-