Partagez | .
 

 Homely Lovely (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Homely Lovely (pv)   
Mar 12 Nov - 13:46


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« Ben oui vas-y, y a pas mon nom sur le siège. » Imran eut un sourire, avant de s'asseoir à côté d'elle. Il se sentait tout chose, il ne ressentait rien de bien sérieux, il le savait, mais quelque chose le rendait joyeux avec une pointe de timidité dont il ne pensait pas réussir à se défaire le temps que le voyage durerait. Il n'en avait aucune idée d'ailleurs. Pour un premier voyage en magicobus, il trouvait cela bizarre de vouloir prendre ce genre de machines pour se déplacer alors que l'on pouvait aller plus vite en s'y téléportant. Mais il n'avait rien dit. Il posa son regard sur la jeune femme aux couleurs flashis. Ses vêtements et ses cheveux avaient séchés. Elle devait avoir utiliser la magie. Elle devait être une sorcière comme Jinan et Muadhnait, cela ne faisait aucun doute. A moins ce que dans le bus, il proposait aux gens de se sécher ? Machinalement, il balaya le bus du regard comme pour voir si quelqu'un se baladait avec des serviettes chaudes. « Puis tu peux aussi me tutoyer je pense. » Imran la regarda avec des yeux vide, comme s'il ne comprenait pas ce qu'elle venait de dire. You, you. Il fronça les sourcils mais ne dit rien, et poserait cette question à Jinan et Moony plus tard. Pour toute réponse, il lui sourit, cachant alors son incompréhension.

Elle rangea ses drôles de choses qu'elle s'était mise précédemment dans les oreilles dans son sac, lui demandant : « C'est la première fois que tu viens à Londres ? T'es d'où ? » Imran afficha un sourire, ravi de pouvoir parler. Il adorait parler. « Je... » Dehors, on ne dit pas d'où l'on vient, on n'est plus Djinn, on est normal. Il entendait ses paroles qu'il avait moult et moult fois entendu à Byzance, sur ce que l'on disait aux Djinns qui s'aventuraient à l'extérieur. Ils avaient mis tellement de temps à sécuriser leur peuple de l'extinction, que les mesures qu'ils prenaient pour continuer de se cacher, dépassaient l'entendement humain, au point de les mettre aux rangs de légendes, laissant croire alors qu'ils eurent, un jour, existaient, mais que depuis, Allah les avait tous ramené près de lui. « ... Je viens de Turquie. Un petit village près de euh... Istambul. » Pas sûr du nom anglais de la cité la plus connue de Turquie, il sourit. « C'est très différent d'ici. C'est coloré, peut-être un peu trop par rapport à ici. C'est pour ça que je n'ai vu que toi. Tu as de jolies couleurs, et ça me fait toujours plaisir de voir des couleurs, c'est comme si tu étais contente, que tu étais heureuse de vivre. Les gens ici sont tous tristes on dirait. » Imran regardait par la fenêtre du magicobus, comme pour apporter des arguments silencieux à ce qu'il ressentait.

Tout à coup, le magicobus pila, et il alla se fracasser contre le dossier de devant. D'accord, alors ça, plus jamais. Imran fusilla Moony du regard. Quelle idée idiote, franchement ! C'est même pas stable, c'est... Pourquoi vouloir prendre ça, franchement ? Imran se remit au fond de son siège, l'air tout penaud, et il ajouta : « Je crois que j'aime pas ça. Ce magibus.. Magicobos. C'est pas stable, ce machin ! » Il se passa la joue, avant de retrouver le sourire, calant sa jambe sur le siège d'en face, pour éviter de se retrouver dans ce cas de figure. Imran reprit en lui montrant des gens par terre, demandant de l'argent : « Regarde ! C'est triste ça ! En plus, ils sont sous la pluie, pourquoi ils font ça ? » Il regarda le sdf, écarquillant ses yeux, avant de se remettre au fond du siège, changeant de sujet rapidement. « Et toi ? Tu es fait quoi à Londres ? Tu es née ici ? D'après toi, qu'est ce que je devrais faire en premier vu que c'est la première fois que je viens ici ? » Il posait tout un tas de question, en bon Imran qu'il était. Curieux, intéressé, il aimait tout savoir sans réellement faire attention si ça pouvait gêné les gens à qu'il posait les questions. Son frère lui avait déjà dit de faire attention à ce qu'il disait. Mais bon, Rohan avait déjà eut suffisamment de mal à lui apprendre à ne penser que pour lui, qu'il n'avait pas poussé trop loin sur ce second trait si caractéristique à Imran, qu'il faudrait gommer. « Je suis là pour rendre visite à mon frère, Jinan ! Peut-être que je vivrais ici, si ça me plaît ! »


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Homely Lovely (pv)   
Sam 16 Nov - 23:59


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 89
avatar
Lorelei Kyle
Aussi surprenant que ça puisse paraître vu la manière dont il l'avait abordée cinq minutes avant, il avait l'air un peu timide et eut un peu de mal à se lancer quand elle lui demanda d'où il venait. C'était mignon.

« ... Je viens de Turquie. Un petit village près de euh... Istambul. C'est très différent d'ici. C'est coloré, peut-être un peu trop par rapport à ici. C'est pour ça que je n'ai vu que toi. Tu as de jolies couleurs, et ça me fait toujours plaisir de voir des couleurs, c'est comme si tu étais contente, que tu étais heureuse de vivre. Les gens ici sont tous tristes on dirait. »

Lorelei coinça sa bouche sur le côté d'une drôle de manière. La grisaille londonienne produisait souvent cet effet là sur les touristes et l'étudiante en photo pouvait le comprendre. Avec son job, elle avait la chance de voyager et de voir des endroits magnifiques où l'hiver et la grisaille ne s'invitait jamais.

« Ils ne sont pas forcément tristes. Ils sont... »

Complètement cons pour la plupart ? Coincés, stressés, etc. Non, mieux valait ne pas l'achever le pauvre garçon. Et puis, il se rendrait compte bien assez tôt de ce qui donnait à Londres ce petit quelque chose de... bref.

« Regarde ! C'est triste ça ! En plus, ils sont sous la pluie, pourquoi ils font ça ? »

Lorelei s'éclaircit la voix, ne laissant pas son regard s'attarder trop longtemps sur la petite famille en guenille qui tendait la main aux passants. Il y avait toujours ce petit fond de culpabilité quand on détournait le regard de la misère humaine. Mais d'où venait-il pour n'avoir jamais vu ce genre de tableau ? La mendicité, on en trouvait partout dans le monde. Absolument partout. Peut-être qu'elle se cherchait simplement une raison de passer à autre chose mais tout à coup, Lorelei avait le sentiment qu'il ne lui disait pas toute la vérité...

« Et toi ? Tu es fait quoi à Londres ? Tu es née ici ? D'après toi, qu'est ce que je devrais faire en premier vu que c'est la première fois que je viens ici ? »
« Je suis née ici oui, j'y bosse et j'y fais mes études aussi. Londres c'est pas Istambul mais y a pas mal de trucs chouettes à faire. Il faut absolument que tu ailles manger une glace chez Florian Fortarome et... le Ministère de la Magie, Wizard Burger, le chemin de traverse et - fin plein de choses. »

Elle essayait de lui donner une meilleure image de sa ville. Elle, l'adorait sa bonne vieille ville de Londres...

« Je suis là pour rendre visite à mon frère, Jinan ! Peut-être que je vivrais ici, si ça me plaît ! »
« Ben j'espère que ça te plaira. », répondit Lorelei en lui faisant un petit clin d'oeil. Ça ne voulait rien dire de particulier, mais à sa place, elle aurait aimé être bien accueillie si ça avait été son premier jour dans une ville étrangère. « C'est mon arrêt, je descends là. Profite bien de ton séjour ici. A plus. »

De loin Moony regarda la grande brune se lever pour descendre. Elle secoua ses boucles blondes, attendrie par la gentillesse naturelle d'Imran. Il faudrait bien garder un oeil sur lui ici ou il allait se faire manger tout cru. Une chance que cette fois-ci il était tombé sur quelqu'un de plutôt sympa. Câline, elle colla ses lèvres sur la joue de Jinan avant qu'Imran ne revienne.

« Je ne pensais pas te dire ça avant plusieurs années mais je crois vraiment qu'on va devoir chercher plus grand. Nos deux appartements sont des coquilles de noix. A deux ça aurait largement été mais avec Imran. On ne peut pas le faire dormir sur le canapé pour toujours et pareil pour nous. »

Elle sourit, confiante. Rien ne pouvait mal se passer puisqu'ils étaient ensemble.


RUMPLESTILTSKIN'S WEAR

merci ♥ silver lungs.

 
MessageSujet: Re: Homely Lovely (pv)   
Mer 20 Nov - 18:07


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra
« C'est mon arrêt, je descends là. Profite bien de ton séjour ici. A plus. » Imran la suivit du regard, triste de la voir partir si vite, alors qu'il se sentait si bien avec elle. Il se détendit dans le siège, la regardant disparaître dans la grisaille de Londres. Il soupira de plaisir, un sourire sur ses lèvres. Il était conquis. Il se passa une main sur le visage, s'essuyant le coin de l'oeil avec son majeur, avant de regarder par la fenêtre pour voir sa magnifique chevelure brune disparaître quelque part par là. Imran baissa le regard, avant de se relever en s'appuyant sur les accoudoirs, pour rejoindre Muadhnait et Jinan, assis non loin de lui. Il s'assit en face d'eux, les trouvant toujours un peu plus mignon ensemble chaque jour que Dieu faisait. Jinan semblait tranquille quand il était à côté d'elle, comme si toute la douleur et la tristesse qu'il avait vu à plusieurs reprises sur son visage, dans ses yeux, en lui parlant vaguement de sa relation avec son père. Imran sourit de nouveau, ne disant rien de plus. C'était finalement une de plus belles journées qu'il eut passé dans sa vie, et il ne manquerait pas de l'évoquer lorsqu'on lui demanderait comment s'est passé son arrivé à Londres. Il n'oublierait probablement aucun détail, et sa mémoire, avec le temps, enjolivait un peu plus chacun des détails, rendant alors cette journée plus magique qu'elle ne le fut à son cœur.

« Je ne pensais pas te dire ça avant plusieurs années mais je crois vraiment qu'on va devoir chercher plus grand. Nos deux appartements sont des coquilles de noix. A deux ça aurait largement été mais avec Imran. On ne peut pas le faire dormir sur le canapé pour toujours et pareil pour nous. » Imran devint tout à coup très enthousiaste. « Vous vendez tous, et on achète tous les trois une maison ! J'ai de l'or, regardez ! » Il fourra la main dans sa poche, alors qu'il levait son bassin du siège, puis il en ressortit une poignet d'or qu'on avait alors jamais vu à Londres. Jinan se redressa d'un bond dans son siège, observant l'or avec un oeil cupide. « Cache-ça, Imran ! Ton frère ne serait pas d'accord ! Puis, tu es notre invité ! » Imran soupira, et lui prit sa main pour lui foutre l'or dans sa main. Jinan commença alors à se redresser pour lui fourrer dans la poche, mais Imran, riant en luttant contre Jinan, lui dit : « T'es mon frère, Ji', je vois pas pourquoi je ne pourrais pas participer aussi ! » « De toute façon, ton or est trop précieux et doit sûrement être au dessus de... De tout ce que j'ai. » Il parvint à les mettre dans sa poche, sous les rires d'Imran qui le suppliait d'arrêter de lui faire des chatouilles.

Jinan se rassit, un peu plus sombre. L'annonce de ce qu'il l'avait, ou plutôt, qu'il n'avait pas, était quelque chose qu'il n'aimait pas dire. Il trouvait ça dégradant, et c'était quelque chose qu'il évitait très soigneusement de dire aux gens. Alors quand vous passez de temps en temps vos vacances dans un Palais où l'Or se trouve de partout en décoration, cela ne fait que renforcer un peu plus cette volonté de tout cacher pour soit. Même Moony n'était pas au courant de ce qu'il avait dans son coffre à Gringott's. Bon, il ne lui avait pas caché qu'il avait parfois du mal à finir ses fins de mois, mais c'était un sujet sensible pour Jinan. Sa bonne étoile au dessus de sa tête ayant bien fait son travail, il aurait put facilement mal tourné si on lui avait présenté les mauvaises personnes. Fallait se mettre à sa place : Il n'avait jamais rien eut, pas même la présence de ses parents. Ne parlons pas d'Atesh, car plus Jinan grandissait, plus il le jugeait trop... C'était un évènement que de le voir. Cela ne faisait que très peu de temps, d'ailleurs, que tout s'arrangeait entre eux. Mais le travail, la douleur, et la rancoeur de Jinan était loin de s'éteindre en une étreinte père-fils.

Jinan sonna pour demander l'arrêt. « Descendons chez-toi, Moony, j'en ai marre t'façon d'être dans ce putain de bus. J'ai besoin de me bouger les jambes. » Imran hocha frénétiquement de la tête. Le conducteur du Magicobus devait probablement être bourré, et se sentir partir en arrière ou en avant, se rattraper in extremis au siège pour ne pas aller s'écraser sur Moony, ce n'était pas quelque chose de très amusant sur la durée. Du moins, pas quand on prenait ce genre de truc pour un moyen de transport.


- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Homely Lovely (pv)   
Dim 24 Nov - 1:45


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 296
avatar
Muadhnait McGill Fhaolain
« Vous vendez tous, et on achète tous les trois une maison ! J'ai de l'or, regardez ! »

L'enthousiasme d'Imran était à mourir de rire, du moins il l'était quand on faisait abstraction du fait qui criait sur tous les toits qu'il avait de l'or sur lui. Curieusement Moony et Jinan ne firent pas l'impasse sur cette annonce. Ils n'avaient pas vraiment eu le temps de lui expliquer comment le monde des mortels fonctionnait et s'il continuait comme ça il fallait s'attendre à quelques déconvenues. Par chance nos deux sorciers veillaient au grain. Jinan bondit, prenant la jolie blonde de court.

« Cache-ça, Imran ! Ton frère ne serait pas d'accord ! Puis, tu es notre invité ! »

Notre écossaise jeta un petit coup d'oeil discret aux gens qui les entouraient. Il n'y avait guère qu'une petite vieille qui semblait avoir vu le trésor d'Imran. Ouf. Mieux valait ne pas attirer les convoitises dans ce bus miteux. Moony adressa un regard aux deux garçons.

« T'es mon frère, Ji', je vois pas pourquoi je ne pourrais pas participer aussi ! »
« De toute façon, ton or est trop précieux et doit sûrement être au dessus de... De tout ce que j'ai. »

Moony n'avait absolument aucune idée de la valeur de l'or de Byzance comparé au leur mais il y avait fort à parier que Jinan ne se trompait pas. Il n'y avait qu'à voir le prix de tout ce qui était d'origine fée, à commencer par les vêtements du célébrissime tailleur fée puisque c'était tout ce que Moony avait pu voir de fée dans sa vie de tous les jours et encore, dans la vitrine d'un magasin dont elle ne passerait probablement jamais la porte.

Quoiqu'il en soit, elle savait que c'était le genre de sujet dont Jinan n'avait jamais envie de parler. Ils n'étaient que deux gamins qui se lançaient dans la vie active et pour tout dire, la vie à Londres était plutôt chère et les fins de mois souvent difficile. Moony ne s'en était jamais caché mais Jinan avait tendance à y voir une question de fierté. Aussi, il évitait toujours le sujet.

« De toute façon on ne pourrait pas vendre Imran, on est que locataires. », expliqua-t-elle plus pour lui donner une bonne raison de ranger définitivement son or et noyer le poisson avec Jinan qu'autre chose. Elle n'était pas sûre qu'il sache ce que c'était que la location pour tout dire. « C'est quand quelque chose est pas vraiment à toi mais que tu peux l'utiliser parce que tu as payé quelque chose au propriétaire. Mais du coup tu peux pas vendre, puisque c'est pas "à toi". Tout le monde fait ça ici. »

A ce moment-là Jinan tira la cordelette du magicobus pour demander un arrêt. Ils n'étaient plus qu'à quelques ruelles du chemin de traverse et si ça continuait, Moony avait bien l'impression qu'Imran allait faire quelque chose de kamikaze avec les "croissants-tuerie" de sa mère.

Ils sautèrent hors du bus juste sous le nez d'un vendeur de journaux. Pour quelques noises qu'elle trouva au fond de ses poches, Moony fit l'acquisition de trois gazettes qui allaient leur servir de parapluie jusqu'à son appartement. Ils poussèrent la porte de service de chez Florian Fortarôme et montèrent quatre à quatre les marches du minuscule escalier qui menait à l'appartement de la demoiselle. La blondinette passa devant pour glisser la clé dans la serrure. De l'autre côté de la porte, une réplique de l'appartement de Jinan - bordel en moins - les accueillit.

« Allez-y, entrez. », fit-elle en guise d'invitation tout en prenant le courrier qui faisait une petite pile devant la porte. « A l'attention de Mlle Mc Gill Fhaolain,
Apt. 7, 4e étage, 121 che. de traverse au dessus de chez Florian Fortarôme.

Mademoiselle,

Nous vous informons que suite à la décision de justice sanctionnant M. Asad Al Saab à l'extradition vers l’Égypte.... nanana... conformément au souhait de...
Jinan ? Regarde ça... vous remettons la propriété du bien situé 404 che. de traverse, conformément au souhait de M. Al Saab.

Merci de bien vouloir prendre contact avec nos services pour les formalités et conditions de passation ou renonciation dans les meilleurs délais...
»

Le fin parchemin de soie du ministère échappa des mains de Moony. Byzance leur avait fait bien vite oublier tout ce qui avait pu se passer. La bibliothèque. M. Afez...

Moony releva les yeux vers Jinan l'air de lui demander ce qu'elle devait faire. Ce petit mot du ministère venait plus ou moins de régler tous leurs problèmes. A ce moment-là, une petite boule de fourrure bleue sortit de sous le tas de publicité que Moony avait négligé de regarder pour aller derechef se glisser dans la jambe du jean de Jinan. La vengeance du fourreux serait terrible!!!


 
MessageSujet: Re: Homely Lovely (pv)   
Dim 24 Nov - 15:13


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 272
Age : 28
Origine : Anglo-Turc.
Préférence Magique : Lumineuse !
avatar
Jinan Jawhari
« C'est aussi petit que chez Jinan ! Il nous faudra un truc plus grand ! Ma chambre à Byzance fait genre quatre fois vos maisons, c'est pas normal ! Comment vous faites pour vivre dans des endroits aussi serrés ? » Imran pouvait paraître pour quelqu'un de très matérialiste, mais il n'en était rien. Jinan et Moony le savaient. Jinan avait beau se le rappeler à chaque fois qu'Imran faisait une remarque de ce style-là, ça avait le don de l'énerver à chaque fois un peu plus. C'était comme si vous aviez une blessure sur le bras, et qu'on vous appuyait dessus à chaque fois un peu plus fort en vous demandant si c'était bien ici que vous avez mal.

Jinan le fusilla du regard, ne disant rien. Il n'avait qu'une envie, c'était de lui envoyer son poing dans la tête en lui hurlant de la fermer à tout jamais. Il inspira, expira plusieurs fois, entendant vaguement un : C'est quand même plus rangé ici... De la part de son frère, qui lui valut de répéter cet exercice plusieurs fois. Il savait que c'était stupide de réagir ainsi. Imran était quelqu'un qui disait ce qu'il pensait. Le pire, dans tout ça, c'est qu'à chaque fois qu'il faisait une remarque de ce style, il y avait quelque chose de douloureux, comme s'il s'en voulait d'avoir toujours vécu dans un luxe qu'il ne pensait pas ainsi, jusqu'à voir où les humains vivaient. Si un passant lui demandait de lui prêter sa chemise parce qu'il avait froid, probablement qu'Imran la lui donnerait sans hésiter une seule seconde. Il était beaucoup trop naïf.

Jinan finit par sourire, en regardant Imran se laisser dans le canapé de Moony. Cette dernière s'approcha alors de lui, pour lui tendre une lettre qu'il lut rapidement. Un sourire beaucoup plus enthousiaste qu'on ne lui avait connu ces derniers jours s'afficha sur ses lèvres, et il dit en regardant Muadhnait : « On fait nos affaires et on aménage direct ! Il est super grand, et on sera suffisamment à notre aise ! Puis, on pourra montrer le vieux projecteur de film à Imran ! » « C'est quoi un film ? » Demanda le principal concerné avec un regard curieux. Jinan se retourna alors vers lui, en lui disant : « J'ai passé la meilleure semaine de ma vie avec Moony. Ce n'est pas uniquement grâce à ça, mais ça nous a bien rapproché, je pense. »

Il se retourna vers la fée bleue, un sourire rayonnant sur ses lèvres pour l'embrasser sur la joue, laissant une délicate brume dorée s'élevait dans l'air, avant de s'éteindre doucement. Jinan regarda Imran, et il dit : « Tu vas adorer, Imran. C'est grand comme ça t'arrêteras de nous bassiner avec tes remarques blessantes ! » Jinan souriait, mais Imran fronça les sourcils, baissant le regard comme un chien battu. Jinan s'approcha alors, lui serrant la tête contre lui, avant de le repousser comme pour jouer. « Tu vas aider Moony à faire les papiers au Ministère, je vais m'occuper de faire le tri dans mon bordel, car j'en ai beaucoup. » Il sourit, visiblement content.

Imran regarda Moony, lui demandant alors avec la voix pleine de peine  : « Je suis désolé si je t'ai blessé Moony, je voulais pas vous faire du mal. » Il baissa de nouveau le regard, visiblement blessé à son tour, par Jinan, qui n'avait visiblement pas mâché ses mots, montrant alors qu'il avait besoin qu'il arrête de commenter les taudis dans lesquels ils vivaient. Mais ici, la vie était très différente de ce qu'il avait toujours pensé. Imran se mit le visage dans ses mains. « J'ai... Je suis pas habitué. Byzance... Byzance, c'est vraiment un paradis, alors. Je pensais que Jinan abusait un peu quand il employait ce terme, trouvant alors que c'était très prétentieux de penser ce genre de choses, étant donné que... Mais il a raison, et moi, je connais pas la vie alors. » Il avait levé son visage de ses mains, se relevant une fois qu'il eut finit de parler. Il se força à sourire, puis il dit à Moony : « Montre-moi la ville des sorciers alors ! »


- DONT LOOK BACK, JUST GO -

I'll be here without you, Babe.
But You're still on my lonely mind.
I think about you, with all of my heart.
But, just let me now, and go ahead.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Homely Lovely (pv)   



Contenu sponsorisé
 
 

Homely Lovely (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Lovely Imoto (Gwenaëlle Nathan)
» Lovely Summer ~ Grace
» (M) MALEK - my lovely creature
» ? playlist
» Riley ? isn't she lovely?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AD NOX : THE AURORS. :: Le Reste du Monde. :: Les Résidences.-