Partagez | .
 

 Ishq wala love.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Ishq wala love.   
Ven 6 Sep - 15:03


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 296
avatar
Muadhnait McGill Fhaolain
Muadhnait n'avait jamais une lune si proche. L'orbe d'or blanc mangeait le ciel à tel point que la jeune femme aurait presque cru pouvoir voler jusqu'à elle et s'y accoster sur le tapis de Jinan. C'était réellement une nuit magnifique.

Le jeune homme posa la main sur sa jambe. La caresse à travers le tissus fin de sa lengha suffit à lui faire frissonner le coeur mais elle le lissa faire.

« C'est marrant... Si je suis le soleil, et toi, la lune, je me laisse submerger par tes charmes comme ce qui se passe maintenant entre nous. », confia Jinan à mi-voix tout en s'allongeant.

Il la gardait contre lui, sa main remontant doucement jusqu'à sa hanche puis son visage. Ils ne se quittaient plus des yeux et Moony n'avait pas besoin de plus que ce regard qu'il portait sur elle pour savoir ce dont il avait envie. Pas tout à fait sûre de savoir jusqu'où elle voulait aller exactement, elle le laissa faire et quand il l'embrassa, elle se laissa gagner par la fièvre qui tenait déjà Jinan. C'était comme si son corps se mettait tout à coup à réclamer les caresses de Jinan et que dans le même temps, il se dérobait devant cette nouvelle sensation de plaisir. Du coup, la jolie blonde était un peu hésitante, un rien tendue mais dans le même temps, elle allait chercher un nouveau baiser, se serrant un peu plus contre lui, les mains posées sur son torse sans vraiment avoir fait exprès de se glisser là où sa peau était à découvert.

Mais voilà que Jinan s'échappait. Il coulait un baiser brûlant dans sa gorge puis descendait jusqu'à son épaule. Moony avait le souffle coupé. Elle n'avait pas peur mais elle ne voulait pas non plus décevoir alors elle se faufila, esquivant l'étreinte protectrice du corps de Jinan pour capter à nouveau son attention. Ses yeux glissèrent sur le côté et elle se mordit la lèvre pensant peut-être un peu trop fort mon Dieu mais pourquoi il va te prendre maintenant.... Ses joues prirent à nouveau une petite teinte rosée :

« Jinan...», comment formuler ça sans passer pour la pire gourde du monde... elle le regarda droit dans les yeux, suppliant qu'il lise en elle comme dans un livre ouvert. Il savait si bien le faire d'ordinaire...



 
MessageSujet: Re: Ishq wala love.   
Ven 6 Sep - 21:28


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 272
Age : 28
Origine : Anglo-Turc.
Préférence Magique : Lumineuse !
avatar
Jinan Jawhari
Pour Jinan, la température commençait à monter un peu trop vite, et ce n'était pas la seule chose qui montait un peu trop vite. Il était bien, il se sentait bien, et elle semblait apprécier ses caresses, ses baisers, et son attitude envers elle. Pourtant, lorsqu'il commença à lui embrasser l'épaule, lui faisant très clairement comprendre qu'il cherchait plus qu'un simple baiser, voulant consumer leur amour qui semblait avoir été toujours présent dans le coeur du jeune homme, elle sembla se tendre, esquivant son étreinte. Il comprit aussitôt lorsqu'elle se recula, qu'il y avait quelque chose qui la gênait, bien qu'elle en est tout autant envie que lui. Il le sentait, son coeur s'était accélérée, ses pupilles s'étaient dilatées, et elle ressentait visiblement la même fièvre dont il était atteint.

Jinan la regarda se reculer avec un léger sourire, comme s'il comprenait qu'il allait peut-être un peu trop vite pour elle, resserrant son col en V qu'elle avait légèrement agrandi en voulant mettre ses mains sur son torse. Il baissa le regard, lui saisissant la main avec douceur. mon Dieu mais pourquoi il va te prendre maintenant... Jinan eut un petit rire, relevant son regard de façon sensuel, avant de répondre à haute-voix : « Mais je vais te prendre tout court... » Elle rougit jusqu'à la racine de ses cheveux, tout en conservant sa distance envers lui. Jinan savait où elle voulait en venir, et lorsqu'elle murmura son prénom, il comprit qu'elle avait peur, et c'était compréhensible.

Alors, Jinan s'assit en tailleur, camouflant dans le tissu de son large pantalon l'une des nombreuses particularités que l'on avait lorsque l'on était sur le point de le faire, conservant sa main, la caressant avec douceur avec son pouce. Il s'approcha d'elle, lui murmurant dans l'oreille, comme pour lui montrer qu'il respectait sa position. « Ne t'inquiète pas, tu vas bien t'en sortir, il te suffit juste de te laisser aller à tes désirs les plus primitifs, en quelque sorte. C'est inné, tu y arriveras, Moony, et... » Il lui embrassa le creux de l'épaule, avant de rajouter : « ... Et je suis là pour te guider, de toute manière. » Il se recula, avec un sourire, lui caressant son nez avec le sien, avant de se redresser sur ses genoux pour retirer sa chemise dorée, se mettant alors torse nue.

Il lui dit dans un sourire qui se voulait à la fois séducteur, mais surtout rassurant : « Ça va sûrement t'aider à te détendre, ça, hein ? » Il lui fit un clin d'oeil, mais il comprenait ce qu'elle ressentait. Lui, il l'avait déjà fait, mais pas comme il l'aurait voulu. Disons qu'il arrivait à un âge où les garçons se charrier entre eux concernant leur virginité, et qu'au final, ils l'avaient tous plus ou moins perdu avec le même type de filles, un peu trop dévergonder par rapport aux autres. Faire comme les copains, se sentir homme, ça avait été une sensation exaltante sur le coup. On est un homme dans son groupe de potes, on est respecté à 17ans, on te regarde différemment, ce regard d'admiration que l'on cherche dans le regard des autres lorsque l'on a cet âge.

Mais là, c'était différent. Pour lui aussi, ce serait sa première fois. Sa première fois d'amour. Sa première fois où il savait de tout son être qu'elle était la seule qu'il l'avait, et qu'il aimerait pour sa vie, sentant son côté djinn s'embrasait à chaque fois que ses pulsions sexuelles parcouraient son corps. Son coeur s'était ralenti, envisageant presque de lui-même au cas où Muadhnait refuserait de se donner à lui pour ce soir. Jinan pouvait s'avérer être un parfait gentleman lorsqu'il aimait. Il l'avait toujours habitué comme étant quelqu'un d'exécrable avec ses petites amies, mais au final, c'était uniquement pour des raisons d'ordre physique. Il eut un sourire, avant de lui tendre ses bras, en affichant une mine de chien battue.


- DONT LOOK BACK, JUST GO -

I'll be here without you, Babe.
But You're still on my lonely mind.
I think about you, with all of my heart.
But, just let me now, and go ahead.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Ishq wala love.   
Sam 7 Sep - 2:27


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 296
avatar
Muadhnait McGill Fhaolain
Il comprit tout de suite qu'il fallait calmer le jeu et lui prit la main. Elle sourit, tournant et retournant la question pour trouver la bonne façon de dire les choses. Elle fit tant et si bien qu'il entendit ses pensées et il lui servit cette drôle de réplique saupoudrée d'un rire amusé et d'un peu de charme :

« Mais je vais te prendre tout court... »

La réaction ne se fit pas attendre. C'était comme si quelqu'un venait de tremper la jolie Moony dans un pot de peinture rouge, mais tout en même temps qu'elle imaginait bien la façon dont il pourrait joindre les actes à la paroles, elle partagea son rire et s'était de toutes, l'expression qui allait le mieux à Moony. Le rire. Jinan vint lui poser un baiser au creux de l'épaule, compréhensif malgré cette petite taquinerie :

« Ne t'inquiète pas, tu vas bien t'en sortir, il te suffit juste de te laisser aller à tes désirs les plus primitifs, en quelque sorte. C'est inné, tu y arriveras, Moony, et... », elle le suivit du regard, curieuse de lui. Elle n'avait absolument aucun mal à croire que ça se passerait bien, il fallait simplement qu'il sache à quoi s'attendre. C'était tout ce dont elle avait besoin pour prendre un peu confiance. Ça et ... « ... Et je suis là pour te guider, de toute manière. »

A nouveau elle sourit. Ils avaient toujours été complices mais leur relation franchissait un nouveau cap qui portait ce degré de complicité au-delà de tout. Sans parler du fait qu'il soit si différent du Jinan qu'elle connaissait. Elle l'avait toujours vu en dessous de tout avec ses copines. Et avec elle, il avait toujours été plus chahuteur qu'autre chose même s'il s'était toujours montré très protecteur.

Elle posa un baiser timide sur ses lèvres juste avant qu'il ne se redresse pour enlever sa chemise, ce qui eut pour effet immédiat de lui faire détourner le regard. Voilà qu'elle se remettait à rougir. Il lui fallut quelques secondes pour tilter que désormais, elle pouvait regarder sans se sentir gênée :

« Ça va sûrement t'aider à te détendre, ça, hein ? » , elle éclata de rire et se passa la main sur le visage pour cacher à quel point elle le trouvait beau et dans quel état il la mettait... Finalement, pour achever de détendre l'atmosphère il ouvrit grand les bras et afficha la plus adorable mimique qu'il avait en rayon. Moony éclata alors d'un rire franc et vint se lover, visage contre son torse, les mains sur ses épaules. Puis, prenant plus confiance, elle remonta doucement, posa ses lèvres sur les siennes, les mains sur son visage et laissa ses instincts la porter. Son baiser vu d'abord doux et tendre puis tout à coup, Moony sentit son estomac se vriller de plaisir, sans que Jinan ait rien fait d'autre que lui rendre son baiser. Elle se cambra, cherchant déjà inconsciemment à ne faire plus qu'un dans ce baiser puis le rompit pour s'écarte à nous de Jinan.

Elle baissa le regard, petite égérie baignée dans la lumière de la pleine lune et leva les mains pour défaire ses cheveux. Une cascade abondante de cheveux blonds qui avaient gardé le clair de l'enfance chuta sur ses épaules. Doucement, elle retira ensuite l'écharpe ourlée d'or qu'elle portait par dessus son choli noir. Une brise aussi légère qu'inattendue la jeta sur Jinan, transportant avec elle le parfum de jasmin et de fleurs délicates de Moony. Ça n'était presque rien puisqu'il lui restait encore la jupe longue de la lengha et le choli qui ne cachait rien de plus qu'un soutien gorge finalement. Mais c'était suffisant pour qu'il sache qu'elle ne se refusait pas.

Elle porta à nouveau son regard vers lui et revient au plus près de lui, chercher la chaleur de son corps contre le sien. Doucement elle posa sa tête sur l'épaule de Jinan et prit sa main pour la poser sur le creux de sa taille timidement, toujours dressée sur ses genoux pour être à sa hauteur. Son autre main se posa sur son torse dans une longue caresse, puis elle revint poser ses lèvres sur celles du jeune homme, désireuse de le laisser mener.




 
MessageSujet: Re: Ishq wala love.   
Sam 7 Sep - 12:25


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 272
Age : 28
Origine : Anglo-Turc.
Préférence Magique : Lumineuse !
avatar
Jinan Jawhari
Lorsque Muadhnait éclata de rire, Jinan sentit son cœur se serrait. Elle lui comprimait le cœur comme si elle le serait de sa propre main, lui rendant le souffle difficile. Ce n'était pas douloureux, non, bien au contraire. Il se sentait tout chose, mais il avait cette assurance qu'il avait toujours, même lorsqu'il était fébrile. Elle était magnifique et son inexpérience avoué à demi-mot, la rendait encore plus adorable. Il se sentait honoré d'être son premier, et c'était l'une des principales raisons pour lesquels il se montrait attentionné, rassurant. Jinan l'observait avec les yeux du désir, mêlée à une admiration toute particulière. Elle se recula légèrement après s'être lové contre lui, pour défaire sa coiffure dont Anita l'avait pourvu, laissant ainsi ses cheveux glissés comme une cascade d'argent sur ses épaules. Jinan sentit son ventre se serrait. Une intense chaleur s'empara de lui.

Lorsqu'elle retira son écharpe ourlée d'or, qu'il s'envola vers lui, lui voilant alors le visage, Jinan sentit son souffle se couper. Il ne savait plus si c'était sa beauté qui le mettait dans cet état, si c'était le fait qu'ils allaient le faire, ou si c'était les deux. Il n'aurait rien pu répondre à cette question, ne cessant de l'admirer sous cette lumière lunaire qui semblait être en accord avec son physique, la rendant encore plus féérique que jamais. Byzance avait ce don de vous montrez tel que vous étiez réellement en son sein. Pour Muadhnait, c'était comme-ci les divinités eux-mêmes l'avaient préparé pour lui.

Jinan baissa timidement son regard, sensible à ses charmes lorsqu'elle releva son regard pour le plonger dans le sien. Il se sentait comme un petit garçon face à elle, tout à coup. Il eut un léger sourire, lorsqu'elle posa sa tête contre son épaule, avant de lui prendre sa main pour la poser sur sa taille à elle. Tandis qu'elle lui caressait le torse dans un long geste agréable, Jinan ne put s'empêcher de tressaillir de plaisir, avant de lever son autre main pour lui relever le visage. Il l'embrassa alors, avant de l'allonger tendrement sur le tapis. S'allongeant à côté d'elle, tout en continuant de l'embrasser, il fit glisser ses doigts sur son ventre, avant de l'enjamber, posant alors ses mains sur son visage. Il l'embrassa alors tendrement dans le cou, puis sur l'épaule, avant de descendre doucement le long du corps de Muadhnait. Lorsqu'il arriva à la hauteur de son choli noir, il fit glisser l'une de ses mains, dessinant presque des formes étranges sur son corps, élevant alors dans l'air une petite brume sableuse dorée. Il passa son doigt sur son choli noir, qui quelques instants après, disparut dans cette même petite brume. Jinan se baissa alors, embrassant ses seins avec amour. Il y avait toujours cette timidité qu'il avait depuis tout à l'heure, alors qu'il découvrait son corps.

Jinan n'avait qu'une envie. Il était brûlant, au point de voir ses yeux devenir légèrement ambrés. Il continua alors sa route avec ses lèvres, sa langue jusqu'à son nombril avant de joindre ses mains à sa taille pour lui découvrir le reste du corps. Il se redressa alors de tout son long, l'observant avec une tendresse sauvage, une lueur chaude dans le regard. Il esquissa un léger sourire, la contemplant comme s'il regardait une œuvre d'art digne des meilleurs sculpteurs d'un temps aujourd'hui révolue, comme si elle avait été façonné dans de la pierre de Lune, jouant de ses doigts au porte du plaisir de la jeune fée bleue, sans pour autant y entrer. Jinan finit alors de se déshabiller, ne lui cachant plus rien, si ce n'est l'amour qu'il ressentait pour elle, et qu'il allait lui faire. Il se pencha de nouveau sur elle, cherchant ses lèvres, des siennes. Chaque partie de sa peau qui touchait l'une des siennes semblait électrique, le faisant frissonner d'un plaisir si particulier, qu'il espérait presque en mourir si cela pouvait durer éternellement.


- DONT LOOK BACK, JUST GO -

I'll be here without you, Babe.
But You're still on my lonely mind.
I think about you, with all of my heart.
But, just let me now, and go ahead.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Ishq wala love.   
Sam 7 Sep - 13:39


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 296
avatar
Muadhnait McGill Fhaolain
Allongée sur le tapis volant, Moony n'avait plus d'yeux que pour Jinan. Il était une étoile, plus brillante que les autres, accrochée au firmament qui semblait si proche. La nuit était chaude, sans un brin de vent. Il se pencha au dessus d'elle sans rompre le baiser et chaque fois qu'elle sentait ses mains sur elle, ses lèvres semblaient en demander un peu plus. Céder à la douce addiction de l'amour était, comme il l'avait promis, instinctif. Ses mains trouvaient seules les caresses qu'il fallait. Ses doigts découvraient le corps de Jinan d'une nouvelle façon, là où jusque là, elle n'avait touché qu'avec les yeux et encore...

C'était comme se découvrir l'un l'autre alors qu'on se connaissait depuis toujours. Tandis que les lèvres de Jinan croquaient tendrement les rondeurs les plus féminines de Moony, les doigts de la jeune femme s'aventuraient jusque dans un creux, à l'aine, où la peau du jeune homme était plus brûlante. Déjà, les premiers soupirs voluptueux étaient sur ses lèvres comme les baisers de Jinan cheminait vers son ventre qui se dérobait aux petites décharges électriques qu'il découvrait pour la première fois. Bientôt, ils se retrouvaient nus l'un contre l'autre, si près de ne faire plus qu'un. Comme si c'était ce à quoi ils avaient toujours aspiré sans le savoir. Les caresses de Jinan la rendaient ivre d'amour. Moony n'entourait de ses bras, cherchant tantôt sa bouche, tantôt le contact de son corps. Par moment, sa bouche allait se perdre sur ses bras ou son torse et quand leur regard se croisaient, il ne pouvait lire dans celui de Moony que l'expression d'une profonde adoration. Je t'aime, souffla-t-elle quand elle sentit qu'elle était vraiment prête. Alors doucement, elle se cambra. Ses mains descendirent d'instinct sur son bassin pour le rapprocher. Encore. Encore. Encore.





 
MessageSujet: Re: Ishq wala love.   
Sam 7 Sep - 16:00


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 272
Age : 28
Origine : Anglo-Turc.
Préférence Magique : Lumineuse !
avatar
Jinan Jawhari
Jinan ne saurait dire ce qui le mettait le plus dans cet état, si c'était uniquement l'amour qu'il ressentait pour Muadhnait, ou les caresses qu'elle lui prodiguait le long de son torse, de ses baisers qu'elle lui rendait avec cette passion qu'il ressentait pour elle, ou lorsqu'elle posait ses lèvres sur son corps à défaut de ne pouvoir les poser sur ses lèvres. Jinan n'avait plus rien en tête, il était dans ce monde de plaisir dans lequel on s'abandonne totalement l'espace de quelques instants que l'on désirait éternelle tant la passion traversait le corps de part et d'autres, arrachant des soupirs de plaisir des lèvres des deux protagonistes. Il se laissait aller à la caresser, la cherchant du regard, l'épousant de ses lèvres, son plaisir grimpant à son paroxysme. Son bas-ventre était serré, des tensions qui ne demandaient qu'à être assouvi au niveau de son entrejambe, il n'avait qu'une envie, c'était de pénétrer son jardin secret, et d'y découvrir les saveurs que Muadhnait osaient encore lui cacher.

Lorsqu'il ne ressentait que cette envie qui lui brûlait le corps, qu'il ne pouvait plus tenir, Jinan releva son visage vers elle, croisant son regard fiévreux dans le bleu des yeux de Muadhnait. Elle lui lançait un regard plein d'un amour pur qui lui tordirent l'estomac, lui arrachant un sourire timide, malgré la chaleur émanant de son corps. Elle lui murmura alors son amour pour lui, lui disant les trois mots qui vous tordent un coeur, et Jinan se pencha alors cherchant ses lèvres, pendant que Muadhnait cherchait les hanches de Jinan de ses mains. Il l'embrassa avec une fougue renouvelée, une passion dévorante, avant de lui murmurer doucement dans l'oreille :
« Moi aussi, Moony, moi aussi, je t'aime. » Elle lui agrippa les hanches, Jinan se mordit les lèvres, et lorsqu'il franchit les portes du plaisir, il eut un soupir de plaisir, ne faisant enfin plus qu'un avec Muadhnait, réalisant alors ses rêves les plus passionnés des semaines précédentes. Elle était à lui, il était à elle, ils se donnaient l'un à l'autre dans une étreinte amoureuse, dont on percevait une certaine timidité, cette timidité de la première fois.


(...)
Le tapis les avait posé sur une petite clairière non-loin de la cascade, alors qu'ils étaient serrés l'un contre l'autre, leur corps retrouvant le repos. Jinan la maintenant contre lui, le regard ailleurs comme accompli. Il avait un sourire rêveur, les yeux fatigués après une telle journée (et une nuit de deux heures accessoirement). Les sons de la cascade s'écrasant dans l'eau au dessous le berçait. Le parfum des cheveux de Moony le maintenait dans cet état de demi-rêve. Cela faisait presque six mois, qu'il ne s'était pas senti aussi vide de tensions qu'à cet instant précis. Il soupira, avant de lui demander tout doucement : « Moony, tu dors ? » Le ciel au-dessus d'eux était magnifique. Il n'y avait pas un nuage dans le ciel de Byzance, si ce n'est des étoiles brillant de mille feux. La lune leur offrait une clarté particulière, faisant ressortir à merveille la fée bleue qui sommeillait en Muadhnait. Ses cheveux étaient d'un blanc immaculé, sa peau était bleutée, et lui à côté, avec sa peau dorée et ses cheveux d'un noir de jiais. Deux opposées, mais si proche, si intime l'un de l'autre.


- DONT LOOK BACK, JUST GO -

I'll be here without you, Babe.
But You're still on my lonely mind.
I think about you, with all of my heart.
But, just let me now, and go ahead.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Ishq wala love.   
Dim 8 Sep - 12:37


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 296
avatar
Muadhnait McGill Fhaolain
Une fois que leur corps, promis l'un à l'autre, s'unirent, Moony sut que plus jamais le lien qu'ils étaient en train de nouer ne pourrait se défaire. Ils étaient sans doute tous les deux plus timides que jamais, mais au moment de sceller leur couple dans un paroxysme de plaisir, Moony serra Jinan contre lui, de cette façon si unique qu'elle avait de faire et qui donnait l'impression qu'ils étaient de pièce d'un même tout. Non pas faits l'une pour l'autre, mais l'une de l'autre. Et c'était véritablement ce qu'était Jinan et Moony. Un homme et une femme qui avaient grandis ensemble et s'étaient façonner sous le regard de l'autre, dans ses rires, ses éclats de voix, ses tempêtes, ses échecs, ses succès.

***

« Moony, tu dors ? », demanda Jinan à mi-voix.

Doucement elle rouvrit les yeux. Le cliquetis irréel de la cascade qui se trouvait à quelque distance de là semblait remplir la nuit étoilée et la chaleur du corps de Jinan, tout contre le sien, l'enveloppait tout entière. Elle avait senti quelque chose quand ils avaient fait l'amour, quelque chose de très semblable à ce qu'elle avait ressenti lorsque le sultan avait scellé leur main sous sa lumière mais de façon infiniment plus intense et surtout, plus intime.

Elle sourit tourna la tête pour le détailler du regard. Chaque fois qu'elle avait posé les yeux sur lui ce soir avait été comme une première fois. Elle avait cette façon de le regarder bien à elle, unique, infalsifiable.

« Non. », souffla-t-elle tout bas comme si elle avait eu peur de froisser le silence de la nuit, « Tu as envie d'aller te baigner ? », devina-t-elle sans vraiment savoir comment.

Ses doigts s'entrelacèrent à nouveau à ceux de Jinan puis elle se leva, sans rougir de sa nudité, et le regarda par dessus son épaule. La lumière de l'incroyable pleine lune rendait le tableau sur réaliste. La blancheur de sa peau semblait irradier dans l'obscurité sous un voile précieux de cheveux d'argent et ses yeux qui, brillant d'un bleu profond, semblaient deux précieux saphirs espiègles et sages à la fois.

Alors, sans savoir pour quoi, elle eut un petit rire, vint lui voler un baiser, et se mit à courir pour l'entraîner dans un jeu de trappe-trappe entre les grands arbres qui les séparaient des cascades. Finalement arrivés à la clairière, elle se laissa attraper au prix d'un baiser tendre et l'attira dans l'eau avec elle, tout tendrement.



 
MessageSujet: Re: Ishq wala love.   
Dim 8 Sep - 13:50


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 272
Age : 28
Origine : Anglo-Turc.
Préférence Magique : Lumineuse !
avatar
Jinan Jawhari
Muadhnait se retourna doucement, lui faisant un sourire à lui tordre les entrailles. Elle s'approcha de lui, serrant ses doigts entre les siens avant d'approcher son visage pour lui déposer un baiser sur ses lèvres. À nouveau, cette étrange brume dorée sur ses fines lèvres, il leva son autre main comme pour en retirer les poussières avant de la regarder de façon beaucoup plus masculine que tout à l'heure. La timidité l'avait déserté à présent, et ce n'était pas pour lui déplaire. Elle lui répondit alors, son regard le transcendant totalement, comme s'il n'y avait que lui sur terre pour elle : « Non. » Jinan esquissa un léger sourire, à mi-voix. « Tu as envie d'aller te baigner ? » Elle avait deviné ce qu'il voulait faire, et il eut un sourire franc avant de se redresser à moitié pour poser ses lèvres sur les siennes. Mais déjà, elle se levait, s'engouffrant dans les arbres à côté d'eux, tout en se retournant avec un sourire, comme pour le défier gentiment de la suivre. Jinan se redressa alors, tandis qu'elle éclatait de rire, et il se mit à la poursuivre dans les bois.

L'excitation dans son bas-ventre, son pouls qui s'accélérait, son regard qui ne cherchait plus qu'elle, à travers l'obscurité des bois, il finit par la retrouver au bords des rochers, ne lui cachant rien de la beauté de son corps. Jinan marcha à elle sans aucune once de gêne, un sourire se dessinant sur ses lèvres. Elle l'observait de ses profonds yeux bleues, sa chevelure ressortant tellement bien dans ce décors sauvage de l'endroit. Jinan leva son regard vers la cascade. Il était venu plusieurs fois ici durant ses visites ici, mais c'était la première fois qu'il venait avec elle, et en tête-à-tête. C'était quelque chose qu'il semblait avoir toujours voulu. Il s'approcha d'elle, se laissant attraper alors qu'il l'attirait contre lui pour lui déposer un baiser sur la bouche. Jinan recula légèrement son visage, avant de lui caresser le bout de son nez du sien. Sans qu'il ne s'y attende, elle fit un pas sur le côté, et l'attira avec lui dans l'eau de la cascade.

Lorsqu'il tomba dans l'eau, (qui n'était pas si froide que ça, bien au contraire, l'eau était tiède, c'en était agréable) les yeux grands ouverts, il la lâcha pour qu'elle remonte tranquillement à la surface. Il observait Muadhnait sous toutes ses formes, remontant vers la surface. Jinan esquissa un léger sourire, avant de donner un coup sec sur la roche au fond pour remonter à son tour, sortant tout à côté d'elle. Il se passa les mains dans les cheveux pour les mettre en arrière, avant de s'essuyer le visage. Il s'approcha d'elle, lui saisissant le visage avec une de ses mains pour déposer un baiser sur la joue, puis sur ses lèvres, échangeant leur langue avec tendresse, avant qu'il ne l'attire sur le bord de la roche, de sorte à rester immergés jusqu'aux épaules. Il la retourna avant de la serrer contre lui, son torse contre son dos, qui lui-même se caler contre la paroi rocheuse. Jinan posa son menton sur son épaule, collant sa tête contre la sienne. « Je me sens libéré de t'avoir dit tout ça... Je suis conscient que c'était peut-être pas la meilleure façon de te dire tout ça, enfin, devant tout le monde, mais... Je crois que je regrette pas, en faites. Puis, si je peux lui mettre un coup de poing au passage... » Il esquissa un sourire, lui embrassant l'épaule avec amour. Dans lui, il parlait bien évidemment de Makram. Jinan le détestait depuis qu'il avait croisé son regard pour la première fois. Peut-être parce que, quelque part, il avait longtemps désiré avoir la même vie que lui, même si aujourd'hui, il ne l'échangerait pour rien au monde. A nouveau, il déposa un baiser sur les épaules de Muadhnait, avant de remonter son visage contre sa tête, mettent son nez dans le creux de son oreille, comme pour mieux respirer l'odeur lunaire de ses cheveux profondément blanc.


- DONT LOOK BACK, JUST GO -

I'll be here without you, Babe.
But You're still on my lonely mind.
I think about you, with all of my heart.
But, just let me now, and go ahead.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Ishq wala love.   
Dim 8 Sep - 20:38


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 296
avatar
Muadhnait McGill Fhaolain
La nuit était si claire que Moony pouvait voir le visage de Jinan qui lui souriait dans l'eau. Elle remonta à la surface pour respirer. L'eau était à la bonne température. Elle n'avait pas froid et aurait pu y rester indéfiniment, blottie à nouveau dans les bras de Jinan.

« Je me sens libéré de t'avoir dit tout ça... Je suis conscient que c'était peut-être pas la meilleure façon de te dire tout ça, enfin, devant tout le monde, mais... Je crois que je regrette pas, en fait. Puis, si je peux lui mettre un coup de poing au passage... »

Moony se retourna pour le regarder dans les yeux. Jinan avait toujours eu un petit côté nerveux quand on lui cherchait des poux, mais Moony ne l'avait jamais vu partir pour rien comme ça.

« Qu'est-ce qu'il t'a fait Makram ? », demanda-t-elle avec tact pour qu'il ne pense pas qu'elle se mettait directement du côté de son grand ennemi comme il l'avait fait tout à l'heure, « Tu sais moi je ne le trouve pas si "parfait" que ça. Il est gentil c'est vrai, mais il est loin d'avoir ton charme... », rajouta-t-elle en posant ses lèvres sur les siennes, « T'es plus beau aussi. Et tu es courageux, et tu fais les meilleurs câlins du monde... »

Elle sourit, cherchant à l'amuser. Le pire étant qu'elle pensait toutes ces choses de Jinan même si elles étaient dites sur le ton de la plaisanterie.

« Jinan, pourquoi les autres djinns s’intéressent tant à ce qui se passe entre nous ? », demanda-t-elle après un petit moment, les yeux perdus sur le visage de la lune, comme elle s'était de nouveau tournée pour avoir le dos contre lui,
« Pourquoi ça intéresse quelqu'un d'aussi important que le sultan... »

Elle était plus en train de réfléchir à haute voix qu'autre chose mais la question était posée. C'était sans intention mesquine évidemment. Elle laissa sa tête partir vers l'arrière pour se poser sur l'épaule de Jinan et ferma les yeux. Elle était bien là, juste avec lui.



 
MessageSujet: Re: Ishq wala love.   
Lun 9 Sep - 20:58


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 272
Age : 28
Origine : Anglo-Turc.
Préférence Magique : Lumineuse !
avatar
Jinan Jawhari
« Qu'est-ce qu'il t'a fait Makram ? » Rien. C'était ça, le pire dans l'histoire. C'est qu'il ne lui avait jamais rien fait. Jamais, il ne lui avait manqué de respect, jamais il n'avait eut un mot plus haut que l'autre à son encontre, jamais il n'avait été détestable avec lui. Pourtant, Jinan ne pouvait pas se l'encadrer. De tout petit. Il se souvenait encore de son premier séjour ici, où il avait passé un peu plus d'un mois en été à Byzance. Il l'avait vu, et il l'avait su. Les filles se retournaient sur son passage, il faisait tout mieux que tout le monde, il se battait mieux que lui, et en plus de ça, il avait toujours la bonne réponse. Puis, il avait une vie de rêve. Lui aussi, il était demi-Djinn. Mais, lui, il avait ses parents proches de lui, et voir son père lui caressait le crâne lorsqu'il gagnait à une course ou qu'il racontait une histoire, ça le rendait dingue. Il n'avait rien de tout ça. C'était de la jalousie pur et dure. Jinan avait plus d'une fois péter un câble, jusqu'à essayer de lui éclater la tronche à coup de poings. Mais à chaque fois, Makram parvenait à se mettre sur lui, l'immobilisant avec une aisance qui le rendait fou.

« Rien. Il a rien fait. » Jinan ne la regardait même pas. Il était blasé, et il en souffrait, cela se voyait. Comment aller lui expliquer qu'en faites, il était jaloux de ce type qui avait tout, et qui faisait tout mieux que tout le monde, mais surtout, mieux que lui. Jinan soupira. « Tu sais moi je ne le trouve pas si "parfait" que ça. Il est gentil c'est vrai, mais il est loin d'avoir ton charme... » Il posa alors son regard sur elle, ses yeux s'illuminant d'une petite lueur que l'on a lorsqu'on vous remonte le moral. Il lui prit délicatement la main, la sortant de l'eau pour déposer un baiser sur ses doigts avec tendance. « T'es plus beau aussi. Et tu es courageux, et tu fais les meilleurs câlins du monde... » Si Jinan avait l'habitude de se complimenter tout seul, c'était avant tout parce que son père ne lui en faisait jamais, et qu'on était jamais mieux servi que par soit-même. Autant vous dire que la plupart du temps, c'était surtout pour s'aider à y croire, à s'en convaincre pour se renforcer, et ne jamais baisser la face devant quiconque. Pourtant, lorsque les mots sortirent des lèvres de Muadhnait, il écarquilla légèrement les yeux, profondément touché, la bouche légèrement entrouverte. Il finit par baisser le regard avant de l'attirer contre lui pour la serrer avec force. Une larme coula le long de sa joue, allant se perdre dans l'eau bénite du lac.

« Il a tout, il a toujours tout eut, et il faisait tout mieux que moi, au point de me rendre barge. Là où son père venait le féliciter, tandis que sa mère le serrait dans ses bras, moi, j'avais que mes yeux pour pleurer. Et... Merde. » Il la serra un peu plus fort contre lui, sentant ses sentiments lui broyait l'intérieur du corps. Jamais, il n'avait parlé de ça. À personne. Sa relation ave son père, c'était bien arrangé depuis, fort heureusement. C'était sûrement l'une des principales raisons pour lesquels depuis un peu plus de quatre ans maintenant, il était si confiant, si... Jinan. Puis Muadhnait avait bien participé à sa métamorphose en l'homme qui l'était. Elle avait toujours su comment lui redonner le sourire. Et à chaque fois qu'il se souvenait de son premier voyage en train, lui, petite tête basané aux cheveux noris de jiais parmi ce petit clan de têtes blondes des Mc Gil Fhaolain, il en retenait son premier véritable sourire. Nouvelle vague d'émotions. Il la serra encore plus fort, retenant ses larmes. Sa respiration était saccadée, il préféra se taire, laissant un silence s'installait entre eux.

Après une bonne dizaine de minutes, Muadhnait brisa ce silence d'argent, pour dire : « Jinan, pourquoi les autres djinns s’intéressent tant à ce qui se passe entre nous ? » Jinan leva la tête, voyant son regard plongé sur l'astre lunaire. Il chercha ses mots, mais déjà, elle enchainait : « Pourquoi ça intéresse quelqu'un d'aussi important que le sultan... » Jinan qui lui tenait les bras contre lui, alors qu'elle avait son dos en appuie sur son torse, lui répondit : « Tu es une fée bleue, Muadhnait. Je ne le savais pas, je l'ai su cette après-midi, avec mon père. Enfin, il m'en a parlé cette après-midi, pendant que je faisais la tête. » Jinan eut un petit rire, avant de reprendre : « D'après ce que j'ai compris, toi, et moi, on va redonner un coup de neuf au sang de Byzance. Notre amour a un pouvoir particulier sur les gens ici. Tu es tellement... Toi, que ton aura semble guérir certains maux dont notre peuple est atteint. L'Amour par exemple... Cela faisait longtemps que personne ne s'était joint l'un à l'autre par amour, comme nous le faisons. » Il esquissa un nouveau sourire, déposant un nouveau baiser sur ses épaules illuminées par sa chevelure sous l'imposante voûte céleste où se terrait la Lune pendant que son amant le Soleil faisait le tour du monde pour la retrouver.



- DONT LOOK BACK, JUST GO -

I'll be here without you, Babe.
But You're still on my lonely mind.
I think about you, with all of my heart.
But, just let me now, and go ahead.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Ishq wala love.   
Lun 9 Sep - 22:06


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 296
avatar
Muadhnait McGill Fhaolain
« Rien. Il a rien fait. »

Jinan n'avait jamais parlé de Byzance. Et encore moins de Makram Aslân. Pourtant il l'aurait pu. Ils auraient même pu être amis. Mais il y avait quelque chose, enfoui tout à l'intérieur du jeune homme, qui ne le laissait même pas envisager. Moony le connaissait par coeur son Jinan. Elle n'avait même pas besoin de le regarder. Elle l'entendait dans le ton de sa voix. Il y avait quelque chose à gratter sous la surface et à cicatriser mais comme toujours, c'était le genre de blessure qui était difficile. Elle ne porta aucun jugement sur sa réponse, le laissant expliciter s'il en avait envie tout en se jurant de ne pas insister s'il se refermait comme une huître. Elle serait simplement là pour lui, comme elle l'avait toujours été.

« Il a tout, il a toujours tout eut, et il faisait tout mieux que moi, au point de me rendre barge. Là où son père venait le féliciter, tandis que sa mère le serrait dans ses bras, moi, j'avais que mes yeux pour pleurer. Et... Merde. »

Elle hocha la tête doucement, posant sa main sur le bras qui la serrait si fort avant de répondre :

« Maintenant toi aussi tu as ton père... », ça ne rattrapait pas tout mais Atesh était toujours là quand on avait besoin de lui depuis qu'il avait repris sa place dans la vie de Jinan. Moony l'aimait d'ailleurs beaucoup bien que parfois, elle ne s'en cachait pas, il l'intimidait, « ... et tu m'as moi. Pas lui. »

Elle sourit, le regardant par dessus son épaule. C'était une petite victoire sur toutes celles qu'il avait dû céder. Elle toucha le bout de son nez avec le sien et le laissa tranquille un petit moment avant de reprendre la parole, changeant de sujet pour qu'il puisse se changer les idées. Et aussi parce que la question lui brûlait les lèvres : pourquoi tout le monde s'intéressait tant à eux ?

« Tu es une fée bleue, Muadhnait. Je ne le savais pas, je l'ai su cette après-midi, avec mon père. Enfin, il m'en a parlé cette après-midi, pendant que je faisais la tête... », elle eut un petit rire en y repensant. C'était bien lui ça de bouder. Et dire qu'il serait bientôt auror... « D'après ce que j'ai compris, toi, et moi, on va redonner un coup de neuf au sang de Byzance. Notre amour a un pouvoir particulier sur les gens ici. Tu es tellement... Toi, que ton aura semble guérir certains maux dont notre peuple est atteint. L'Amour par exemple... Cela faisait longtemps que personne ne s'était joint l'un à l'autre par amour, comme nous le faisons. »
« Si ça pouvait aider le sultan ou Shanaya à faire le premier pas... », répondit-elle avant de se rendre compte que ... « Oh mon Dieu, Anita a déjà déteint sur moi. Je vais commencer à m'intéresser aux histoires d'amour des autres maintenant. », elle éclata de rire, regardant son histoire d'amour à elle droit dans les yeux.


 
MessageSujet: Re: Ishq wala love.   
Mar 10 Sep - 18:44


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 272
Age : 28
Origine : Anglo-Turc.
Préférence Magique : Lumineuse !
avatar
Jinan Jawhari
« Si ça pouvait aider le sultan ou Shanaya à faire le premier pas... » « Hein ? » Jinan avait sûrement dû rater un wagon, voir même tout le Poudlard Express, car il n'avait tout simplement rien vu. Surpris, il regardait Muadhnait qui continuait : « Oh mon Dieu, Anita a déjà déteint sur moi. Je vais commencer à m'intéresser aux histoires d'amour des autres maintenant. » Elle éclata de rire, lui arrachant un sourire amusé. Donc, s'il avait bien tout saisi le Sultan et Shanaya s'aimaient ? Jinan posa son regard sur la surface de l'eau. C'était impensable... Elle n'était qu'une simple natr. Lui, c'était le Sultan de Byzance, celui qui avait sauvé son peuple des misères et des sheitans que le monde couvait en son sein. Puis, bon, c'était un Djinn millénaire. Il avait une présence, un pouvoir, un charisme au delà de tout ce que l'on pouvait imaginer. Sans compter sur le fait qu'il avait déjà eut une épouse, un enfant, et qu'il n'allait sûrement pas s'attarder sur...

Mais plus, il y réfléchissait, plus certains moments pendant le repas lui apparaissait comme une évidence. Le Sultan lui même avait voulu Shanaya à sa table. Ce n'était pas un honneur que l'on faisait à une simple natr. Quand bien même, il en aurait convié ses parents... Là, non. Il avait même envoyé Anita la quérir, l'obligeant presque à venir manger avec eux. Puis, des ma chère à tout va. Jinan eut un léger sourire, tapotant l'épaule de Muadhnait pour qu'elle se retourne vers lui. « C'est vrai que maintenant que tu le dis, leur attitude est plutôt louche ! » Il eut un sourire, déposant un baiser sur les lèvres de la jolie blonde, rajoutant : « En plus, c'est typiquement le type de femme qui lui faut. Le Sultan M'hamed est quelqu'un de calme, de très posé. » Jinan plongea son regard dans l'eau, se passant une main sur le menton, reprenant avec un ton beaucoup moins enthousiaste. « Je doute que le Sadrazam le laisse se marier avec une djinn sans sang royale dans ses veines, mais bon... » Le Sultan savait en faire qu'à sa tête. Il laissait les mains libres au Sadrazam quant à la gestion de l'état, sur le protocole, etc, mais lorsque le Sultan avait une idée en tête, il n'hésitait pas à faire valoir son titre, jusqu'à ordonner qu'on le laisse tranquille, et qu'il était suffisamment grand pour gérer ses affaires comme il l'entendait, tant qu'il ne menait pas la cité à la ruine. Jinan s'étira, avant de sortir de l'eau, s'allongeant sur le tapis, les bras derrière la tête.


- DONT LOOK BACK, JUST GO -

I'll be here without you, Babe.
But You're still on my lonely mind.
I think about you, with all of my heart.
But, just let me now, and go ahead.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Ishq wala love.   
Mar 10 Sep - 23:30


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 296
avatar
Muadhnait McGill Fhaolain
Moony éclata de rire en voyant la tête de Jinan. Visiblement il n'avait rien vu du tout lui. Elle lui laissa le temps de réaliser. Sûrement qu'il rassemblait dans son esprit les indices que le sultan tout comme Shanaya n'avaient cessé de leur laisser malgré eux.

« C'est vrai que maintenant que tu le dis, leur attitude est plutôt louche ! »

Elle acquiesça frénétiquement, posant ses deux mains sur l'avant bras de Jinan comme pour mieux lui communiquer son enthousiasme grandissant. Elle avait les yeux brillants comme si partager ça avec Jinan lui avait fait l'effet d'un shoot d'adrénaline. Il fallait dire que ce qui s'était passé juste avant l'avait mise dans les meilleures dispositions mais même...

« En plus, c'est typiquement le type de femme qui lui faut. Le Sultan M'hamed est quelqu'un de calme, de très posé. »
« Oui c'est aussi ce que je me suis dit. Je ne sais pas pourquoi mais dès que j'ai vu le Sultan en face d'elle, je me suis dit qu'ils iraient tellement bien ensemble. Pourtant tu sais que d'habitude c'est vraiment pas mon genre les histoires d'amour des autres ... »

Il savait surtout que chaque fois qu'il s'était agi des siennes d'histoire "d'amour", Moony avait toujours montré un enthousiasme mitigé. On le lui pardonnait maintenant qu'on savait pourquoi.

« Je doute que le Sadrazam le laisse se marier avec une djinn sans sang royale dans ses veines, mais bon... »
« Moui... j'ai vu la tête qu'il faisait quand Shanaya nous a rejoint ce midi. Et Shanaya est fiancée à un autre de ce que j'ai compris, même si elle n'avait pas l'air aussi émue en parlant de son futur que quand le Sultan parlait d'elle ce midi... »

Moony ne savait quasiment rien des moeurs de Byzance et chez eux, les mariages arrangés faisaient partie de l'histoire même si Jinan y avait fait allusion juste avant.

« J'espère que l'histoire ne finira pas comme ça, ce serait du gâchis... »



 
MessageSujet: Re: Ishq wala love.   



Contenu sponsorisé
 
 

Ishq wala love.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Let Love Lead The Way [PV]
» 05. I Love Rock'n Roll [PV ERIN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AD NOX : THE AURORS. :: Le Reste du Monde. :: Le Reste du Monde. :: Byzance.-