Partagez | .
 

 Blue Moon Shines.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Blue Moon Shines.   
Mar 27 Aoû - 23:28


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 296
avatar
Muadhnait McGill Fhaolain
Quand M. Afez tomba ce fût comme si le temps s'était arrêté. Moony ne pouvait plus rien faire d'autre que pleurer et pleurer toutes les larmes de son corps. Elle s'accrocha aux épaules de Jinan qui venait la serrer dans ses bras comme on se serrait accroché à une bouée en pleine mer. Elle ne savait plus rien de ce qui se passait autour. Le visage blottit contre ce creux qu'elle avait toujours trouvé si sécurisant et où il semblait qu'elle essayait de disparaître maintenant, c'était exactement comme si elle n'avait plus eu aucune forme de volonté. Quand il l'écarta de lui pour la regarder, elle se laissa faire, percevant à peine une image trouble de son meilleur ami. A vrai dire, il s'était passé tellement de choses en une fraction de seconde qu'elle ne savait même pas pourquoi elle pleurait. La peur ? La pression qui se relâchait tout d'un coup? Le soulagement ? Avoir vu Jinan frôler la catastrophe ? Avoir osé lever la main sur quelqu'un qu'elle avait jusque là tenu en haute estime ? Ne pas savoir si M. Afez allait s'en remettre ? Tout cela à la fois ?

Cet instant aurait bien pu durer une éternité. Elle semblait comme descendue du train, et tout défilait devant elle, sans queue ni tête, sans jamais pouvoir l'atteindre. Quand sa soeur, Siobhán, lui posa une couverture sur les épaules pour la sortir des bras de Jinan et l'emmener à Ste Mangouste, seule sa petite main protesta, agrippant toujours un peu la nuque de son meilleur ami. Après, elle se laissa escortée avec M. Afez, sans même savoir où malgré qu'on lui a répété avec insistance pour essayer de capter son attention. Quand elle sortit de sa léthargie. Elle était à Ste Mangouste, assise sur un fauteuil de consultation et un oeil géant l'observait à travers une loupe. Moony sursauta.

« Ah on reprend ses esprits... je suis le Dr King. Vous vous êtes montrée sacrément héroïque aujourd'hui Muadhnait... »
« M. Afez ? », demanda la petite blonde en regardant les gens qui se trouvaient autour d'elle. Il y avait sa soeur Siobhán qui posa doucement sa main sur son épaule. Kaprice, sa coéquipière. Ses parents. Le Dr King.
« Qui ? »
« As'ad Al Saab ... », corrigea Siobhán à l'attention du médicomage.
« Oh... oui. Vous n'avez plus rien à craindre de ce sinistre individu. Il est sous bonne garde en salle de repos, pieds et poings liés. Il ne risque pas de filer entre les doigts des aurors.»
« Mais est-ce qu'il va bien ? », demanda Moony un peu plus fermement. Visiblement il n'y avait rien pour la satisfaire dans la réponse qu'on venait de lui faire.
« Est-ce que... », le médicomage réprima un rire stupéfait, « Par la barbe de Merlin ! Nous allons vous garder en observation pour cette nuit, cela vaudra mieux... »
« Et M. Afez ?!», insista la patiente.

Le médicomage la regarda attentivement faisant signe aux personnes présentes que c'était la fin de la visite...

« M. Al Saab va très bien, il était juste un peu sonné à son arrivé. On va vous apportez une potion de quiétude et si tout va bien demain matin vous pourrez sortir. En attendant je veux que vous vous reposiez. »

Moony le regarda fermer la porte. Elle soupira profondément ne voyant pas vraiment l'utilité de rester là alors qu'elle se sentait bien et que la dernière chose dont elle avait envie s'était de se retrouver toute seule justement. Là dessus ses pensées allèrent vers Jinan. Que faisait-il en ce moment? Probablement des trucs d'auror. Des trucs importants.

***

« A priori, malgré sa très mauvaise chute, votre fille a eu une chance de leprechaun M. Mc Gill F-ahem-n. Je craignais une commotion, c'est très courant chez les victimes du maléfice du saucisson mais elle s'en sort avec une malheureuse bosse qui devrait disparaître d'ici quelques jours. Cela dit, je l'ai trouvé quelque peu incohérente et ne sachant pas si on doit l'attribuer à sa chute ou aux récents évènements, il est plus prudent de la garder en observation. Prudence est mère de sûreté comme on dit chez les moldus. »

Les parents Mc Gill Fhaolain affichaient des mines inquiètes malgré les explications rassurantes du médicomage. Bientôt, une charmante sorcière qui portait l'uniforme bleu-vert de l'hôpital vint leur faire savoir que l'heure des visites étaient passées. Kaprice et Siobhán restèrent là, leur badge d'auror leur donnant une excuse pour passer outre la question de l'heure...



 
MessageSujet: Re: Blue Moon Shines.   
Jeu 29 Aoû - 19:47


Voir le profil de l'utilisateur http://zerovengeance.livejournal.com/

Nombre de messages : 581
Age : 28
Origine : Anglo-Germanique.
Préférence Magique : Vieille Magie.
avatar
Ansgard Mustang
Ansgard terminait d'écrire son rapport tandis qu'autour de lui, assis de part et d'autres de la grande table de débriefing, le reste de son équipe parlaient de ce qu'ils allaient faire ce week-end. L'administratif n'était pas le point fort d'Ansgard, bien au contraire. D'une part, il était gaucher, donc écrire, c'était quelque chose qu'il n'aimait pas franchement, car c'était la meilleure des occasions pour se retrouver les mains pleines d'encres, mais surtout parce que les sorciers semblaient avoir oublié qu'il n'y avait pas que des droitiers dans ce monde et qu'écrire avec des plumes de gaucher était particulièrement onéreux. Il n'avait jamais trop compris pourquoi, mais ça avait toujours été ainsi. Ainsi, lorsqu'il vit apparaître un patronus qu'il ne connaissait pas, il fut ravi de sauter sur cette occasion pour poser sa plume et son rapport. Toute la pièce devint tout à coup silencieuse, lorsque tout doucement, une petite voix s'éleva dont ne sait où, leur expliquant ce qu'il venait de se passer quelques parts sous l'Allée des Embrumes.

Une fois que le patronus se volatilisa dans un panaché de fumées grisâtres, Ansgard se redressa immédiatement, sa baguette apparaissant dans un petit volute d'étincelles d'argent. Il aboya quelques ordres, et aussitôt, toute l'équipe se volatilisa sous le regard d'Ansgard qui écrivit rapidement une note qu'il envoya vers le bureau de Matthews. Une fois rédigée, il transplana sur l'allée des embrumes.


(...)
Lorsqu'il apparut, Alastor rendait la maison visible aux yeux de tous. Ansgard aboya à Kaprice de délimiter un périmètre de sécurité, avant de lui attribuer Alastor pour l'aider dans sa tâche. Enfin, d'un mouvement de tête, il ordonna à Siobhán de le suivre dans la maison. Gravissant le perron deux par deux, Ansgard ouvrit la porte, baguette brandit, au cas où. Rapidement, après une vérification des pièces, ils descendirent en bas, dans les sous-sols. Suivant les traces de pas laissés dans la poussière, ils finirent par voir de la lumière, puis des corps de sorciers inertes, avant de voir Alecto. Ansgard hocha rapidement de la tête, continuant de s'avancer pour trouver un Milan au summum de sa forme. Toujours fidèle à lui-même, Milan avait une expression de tuer sur la visage. Ansgard l'aimait bien, c'était un bon collègue, même s'il n'allait jamais lui proposer de venir boire une bière avec. Milan semblait bien trop coincé pour faire ce genre de chose. Derrière, il y avait Jinan qui tenait fermement la petite soeur de Siobhán contre lui. Cette dernière semblait sous le choc, car elle ne cessait de pleurer contre son épaule.

« Siobhán, occupe-toi de ta sœur, et de... » Le regard d'Ansgard se tourna vers l'arabe inerte, enlacé dans une corde redoutable. Jamais, il n'aurait pensé que le bibliothécaire du chemin de traverse soit un redoutable criminel égyptien. Comme quoi, même après dix ans de services, on pouvait encore se laisser berner. « Amène-les à Sainte Mangouste. Matthews t'enverra du renfort, je lui ai écris une note rapide avant de vous rejoindre, puis je t'enverrais Kaprice dès que la B.I.M sera là. » Jinan posa son regard sur Moony. Cette dernière agrippait toujours à lui. Il eut un sourire désolé pour Siobhán, avant de lui murmurer quelques mots avec douceur. Il lui baisa le front, la laissant rejoindre sa soeur. Jinan laissa Siobhán prendre possession du corps d'Afez, avant de les voir disparaître pour Sainte Mangouste. Ansgard regarda Jinan avec une moue impressionnée, puis il se tourna vers Milan :
« Tu as de bonnes recrues, on dirait. Entre le jeune Wilde, les jumeaux Goldsworth et le p'tit-là... Tu fais toujours du bon boulot, t'façon. »

Ansgard n'était pas du genre à enguirlander Jinan à la place de son formateur. D'une part, car ce n'était pas à lui de le faire, et qu'il ne comptait pas outre-passer ses droits, et d'autre part, car il comprenait les motivations du jeune garçon. Après tout, la petite Mc Gil Fhaolain était son amie, il ferait la même chose pour un de ses amis. Mais fallait tout de même faire remarquer qu'à 20ans, réaliser ce genre de prouesse relevait de l'exploit. Il posa son regard sur Milan, une nouvelle fois, se demandant s'il ne devrait pas mettre une option sur le p'tit Jawhari pour son équipe, avant de lui dire : « Bon, il ne nous reste plus qu'à tous les boucler, et basta. Goldsworth, tu feras la paperasse, mais là, tu viens m'aider. » Il avait déjà du mal à finir la sienne, il n'allait pas faire en plus, celle de l'équipe de Milan. Et puis, le p'tit Jawhari avait eut sa dose. Ansgard sortit de la pièce pour relever tout le beau monde et leur faire subir le même sort qu'Afez pour les mener en garde-à-vue. Milan aurait sûrement quelque chose à dire à Jinan.


uc.
 
MessageSujet: Re: Blue Moon Shines.   
Jeu 29 Aoû - 22:10


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 119
avatar
Siobhán Mc Gill Fhaolain
Quand l'immense panneau d'affichage avait affiché en grand la photo d'As'ad Al Saab, tout le monde s'était regardé en ce demandant qui était ce type et surtout qui avait tiré le gros lot. Un criminel en cavale depuis aussi longtemps, généralement ça valait au moins une promotion, une récompense et/ou a minima les honneurs en petit comité.

Ce fut Lance qui les informa qu'apparemment, c'était un des gamins en formation qui était allé à la pêche au gros. Kaprice et Siobhán s'étaient alors regardées avec de grands yeux en soucoupe. Celui-là, tout le monde allait le vouloir dans son équipe après la remise des diplômes.

Un peu plus tard dans la journée, toute l'équipe quittait le bureau en trombe pour aller boucler une affaire. Ce n'était pas ce que Siobhán préférait. Elle suivit Ansgard dans les locaux, sécurisant chaque pièce qu'ils visitaient pour empêcher toute intrusion ou évasion. Après quatre ans passés dans la même équipe, et elle ne savait combien de bières partagées, Mustang et elle avaient acquis une affinité très utile sur le terrain. Ils n'avaient quasiment pas besoin de se parler même quand Ansgard décidait d'envoyer chier le plan en plein milieu d'une mission. Là il n'y avait guère de risque puisqu'ils en venaient que boucler une affaire.

Ce n'est que quand elle reconnut sa chevelure blonde de sa petite soeur que Siobhán réalisa que les choses n'allaient pas encore se passer comme prévu. Professionnelle, elle ne fit cependant rien tant qu'Ansgard ne lui en donnait pas ordre. Il ne perdit pas de temps à le faire.

« Merci. », ce fut tout ce qu'elle put dire à Jinan. Elle le serra dans ses bras et posa un baiser sur son front avant de lui prendre Moony.

Au vu de leur dernière conversation, elle se doutait bien qu'il ne la lui laissait qu'à regret mais il fallait qu'elle va un tour à Ste Mangouste. Son regard se posa ensuite sur M. Afez... il lui fallut une seconde pour comprendre le lien entre lui et la photo d'As'ad Al Saab. Dire que Moony adulait ce type... le réveil n'allait pas être sympa.





 
MessageSujet: Re: Blue Moon Shines.   
Jeu 29 Aoû - 22:41


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 143
avatar
Rowena Whisper
L'arrestation d'un criminel internationalement recherché... Quand Rowena avait vu Ansgard jeter la plume avec laquelle il se débattait depuis une heure et bondir dans son costume d'homme d'action, la journaliste vedette de la BBMC avait sifflé sa caméra-bulle et s'était immédiatement logée dans les bagages de l'équipe.

Cela faisait une semaine déjà qu'elle les suivait et jusque-là elle ne s'était pas ennuyée une minute mais LA! LA!!! L'arrestation d'un criminel internationalement recherché c'était comme noël en plein mois de juin. Les pupilles extra-dilatées par l'excitation. Elle arriva sur l'allée des embrumes juste sur les talons d'Ansgard. Sa magi-maquilleuse libellule avait carrément fait disparaître son visage sous un nuage de poudre pailleté. Il y eu comme un pop sonore et là : Rowena Whisper, star adulée du talk show, était là. Impeccable de la pointe des cheveux au bout des ongles. Même dans la demi-obscurité, son visage captait toute la lumière et à l'écran, elle savait que ça rendrait impeccable.

Quand elle arriva au sous-sol, As'ad Al Saab était évacué par Siobhán et Kaprice, ligoté comme un rôti. Rowena ne manqua pas de capturé cette sortie théâtrale bien évidemment. Après quoi, elle porta son attention et celle de la caméra sur un énorme coffre qui se tenait au milieu de la pièce ...

« Il s'agit probablement du coffre dans lequel As'ad Al Saab avait dissimulé son précieux trésor. Nous allons nous rapprocher du chef d'équipe pour essayer d'en savoir un peu plus... »

Inutile de dire que ce qu'elle voulait savoir, elle, c'était qui avait mis la main sur Al Saab (il lui fallait un héros pour son reportage) et dans un second temps bien sûr, ce que tout le monde avait envie de savoir : qu'est-ce qui se cachait dans ce précieux coffre.

« Tu as de bonnes recrues, on dirait. Entre le jeune Wilde, les jumeaux Goldsworth et le p'tit-là... Tu fais toujours du bon boulot, t'façon. »

Un plan de Mustang pour l'audimat féminin et Rowena reporta toute son attention sur le gamin qui avait l'air de vouloir disparaître dans un trou de doxy. Il y avait fort à parier, pour une raison ou une autre, que son formateur allait lui passer un savon. Elle se le confirma en jetant un bref regard à la tête d'Hatcher puis adressa un clin d'oeil à Jinan Jawhari.

« Et voici notre héros du jour ! » , la caméra bulle braqua sur Jawhari, « Jinan Jawhari c'est ça ? Jeune auror en formation. Dis-moi Jinan, comment on en arrive à mettre la main sur LE criminel le mieux planqué de la planète après ... 70 ans de cavale ? c'est ça ? tu n'étais même pas né, ça reste quand même assez extraordinaire ce que tu viens de faire... »




Welcome to
the Rowena Whisper Show,
Truth&OnlyTruth
 
MessageSujet: Re: Blue Moon Shines.   
Jeu 29 Aoû - 23:32


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 39
Origine : Britannique.
avatar
Milan Hatcher


La gamine pleurait, sans doute choquée, mais Milan n’était pas celui qui la consolerait. Pas aujourd’hui, et surtout car il n’avait jamais eu cette capacité là. Il détourna son regard sombre et jeta un regard à l’homme, faisant remarquer à un auror de ramasser la main manquante un peu plus loin, si jamais il voulait se la faire recoller.
Avec la fatigue, et le froid peut-être, la douleur se ralluma dans son épaule. Sa main gouttait toujours autant que lorsque le sort - sans doute un sectumsempra - l’avait touché, mais il ne disait rien. Ce n’était ni la première, ni la dernière fois. Il inspira profondément, et passa sa baguette dans son autre main, la rangeant alors qu’Ansgard arrivait.

« Tu as de bonnes recrues, on dirait. Entre le jeune Wilde, les jumeaux Goldsworth et le p'tit-là... Tu fais toujours du bon boulot, t'façon. »
« J’ai toujours de bonnes recrues. Même quand ils n’en font qu’à leur tête... »

La phrase passa presque inaperçut. Peut-être à cause de la foule de personne qui vadrouillait autour d’eux pour prendre des photographies magiques, des empruntes et autres conneries administratives. Milan observait un à un les agresseurs et les compter. Mentalement, c’était une gymnastique simple et facile, mais peu rassurante pour le compte de Jinan. En plus d’Afez, il y avait Danko, l’homme au trésor, les deux sales rats qu’ils avaient croisé peu avant, et les deux autres hommes de main. S’il avait foncé tête baissée, il aurait pu se retrouver tout seul face cinq, voir sept personnes. Ca aurait été alors une boucherie. Et quand bien même ils n’étaient que cinq, Milan avait été en face et accompagné de seulement deux de ses élèves.  Cinq contre trois, dont deux débutants. Parfait. Ca allait encore ricaner dans les hauts bureaux tiens..

Il reposa ainsi ses yeux clairs sur Jawhari, prêt à lui servir le plus gros savon de toute sa vie, à peu de chose prêt persuadé que même son père ne lui en aurait pas passé le même, mais au lieu de ça, cette sale fouine de Whisper débarquait déjà. Sur la scène de crime. Milan jeta un regard à Ansgard qui signifier clairement “ qu’est-ce qu’elle fout là, elle ? “, mais ne fit rien. Il se recula, en silence. Ses yeux dardaient de petits éclairs. Fallait-il que le garçon tienne sa langue, sans quoi il la lui couperait.

« Et voici notre héros du jour ! Jinan Jawhari c'est ça ? Jeune auror en formation. Dis-moi Jinan, comment on en arrive à mettre la main sur LE criminel le mieux planqué de la planète après ... 70 ans de cavale ? c'est ça ? tu n'étais même pas né, ça reste quand même assez extraordinaire ce que tu viens de faire... »

Ce que ça faisait ? Pour l’instant du bien, dans quelques minutes, ça lui coûterait une semaine à aller arrêter les alcooliques et à faire la circulation magique, tiens !

Hatcher se recula silencieusement et finalement, en s’approchant du premier médicomage sur place, retirant sa veste. Il était assez en retrait pour ne pas être déranger par qui que ce soit. Il découvrit une plaie sale et profonde à l’épaule, une parmi toutes ses cicatrices des dix dernières années. Il ne bougea pas le temps que Jinan ait son quart d’heure de gloire, préparant déjà mentalement le moindre de ses mots pour la suite.




 
MessageSujet: Re: Blue Moon Shines.   
Sam 31 Aoû - 15:10


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 272
Age : 28
Origine : Anglo-Turc.
Préférence Magique : Lumineuse !
avatar
Jinan Jawhari
« Tu as de bonnes recrues, on dirait. Entre le jeune Wilde, les jumeaux Goldsworth et le p'tit-là... Tu fais toujours du bon boulot, t'façon. » « J’ai toujours de bonnes recrues. Même quand ils n’en font qu’à leur tête... » Jinan souriait jaune, sachant très bien ce qu'il allait prendre dans la tête quand il se retrouverait seul avec Milan. Il était là, regardant les autres faire leur travail, sans qu'il ne puisse bouger d'un pouce. La fatigue l'avait surpris alors qu'il laissait Muadhnait partir en compagnie de sa sœur pour Sainte Mangouste. C'était une bonne fatigue, mais pour le coup, elle était plutôt assommante. Toutes ses émotions, toute l'adrénaline semblaient laisser un profond vide dans son corps, qui le laissa immobile. Ansgard venait de disparaître dans l'autre pièce, des brigadiers apparaissaient, vaquant à leurs occupations, puis des guérisseurs vinrent lui demander si tout allait bien. Il répondit que oui, et ils lui donnèrent une potion revigorante, qui eut pour effet de le requinquer pour une bonne demi-heure. Il n'avait pas vu la célèbre journaliste qui s'était approché de lui.

« Et voici notre héros du jour ! Jinan Jawhari c'est ça ? Jeune auror en formation. Dis-moi Jinan, comment on en arrive à mettre la main sur LE criminel le mieux planqué de la planète après ... 70 ans de cavale ? c'est ça ? tu n'étais même pas né, ça reste quand même assez extraordinaire ce que tu viens de faire... » Jinan eut un sourire fatigué. Ses yeux étaient petits, mais cela ne l'empêcha pas de les braquer rapidement sur Milan pour voir ce qu'il en pensait après avoir vu le clin d'oeil de la célèbre Rowena Whisper à son encontre. Jinan reposa son regard sur elle, se passant une main sur l'arrière de son crâne, l'air gêné. « Je sais pas trop... Ma... Copine avait longtemps travaillé avec sous son autre identité, et lorsqu'elle a disparu, je sais pas... C'était comme si on me disait quoi faire. Mon instinct peut-être... » Sûrement ses sentiments pour Muadhnait. Il avait hésité à prononcer le mot copine, mais c'était ce qu'il voulait, en faites. Il lui avait fallu lui courir après, lui sauver la vie en ayant cru qu'elle allait mourir s'il ne faisait rien pour qu'il se rende réellement compte de ses sentiments. Puis, avec un peu de chance, elle ne regarderait même pas la télé, peut-être qu'elle ne le verrait pas non plus. Il préférait, tout du moins. Il souhaitait avoir une discussion avec elle, pour lui parler de tout ça. Mais ce n'était pas le moment.

Il se recula, s'excusant auprès de Rowena, pour s'approcher de Milan, à qui il dit : « Bon, gueulez-moi dessus une bonne fois pour toute, qu'on en parle plus. Je vais sûrement m'faire convoquer, et me faire renvoyer, mais je veux que vous sachiez, que je m'en fou. Elle est tout pour moi, c'est mon amie, je me fiche bien de perdre ma vie en essayant de la sauver. » Jinan s'opposait à son formateur, à son mentor. C'était sûrement la première fois qu'il osait poser ses couilles sur la table comme on l'entendait souvent dans le bureau des Aurors. Milan allait sûrement le foudroyer sur place, il s'en fichait. Muadhnait était sauve, c'était tout ce qu'il comptait. Le défiant du regard, comme pour voir s'il avait quelque chose à dire, Jinan resta planter devant lui, la tête levée vers la sienne. La situation pouvait paraître comique, mais Jinan n'en démordrait pas. Qu'advienne ce qui devait arriver.


- DONT LOOK BACK, JUST GO -

I'll be here without you, Babe.
But You're still on my lonely mind.
I think about you, with all of my heart.
But, just let me now, and go ahead.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Blue Moon Shines.   
Sam 31 Aoû - 18:32


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 39
Origine : Britannique.
avatar
Milan Hatcher


La médicomage appliaqua légèrement de la pommade mais la plaie ne voulait pas s’arrêter de saigner. Il ne disait rien, attendait, patiemment. Quelque part la médicomage ne comprenait pas, trop jeune pour identifier correctement une plaie faite par maléfice noire… Il allait crever comme ça si elle continuait à attendre.
Il attendit des pas, se retourna à peine pour voir Jinan Jawhari, tout flambant neuf de courage, s’opposait à lui. Il était si petit que la situation était presque gênante. Un petit bonhomme, un si jeune homme, qui se prenait maintenant pour le dernier des coqs parce qu’il avait arrêté un type ? Milan grimaça, relevant le nez, ce qui le rendait peut-être un peu plus impressionant encore.

« Bon, gueulez-moi dessus une bonne fois pour toute, qu'on en parle plus. Je vais sûrement m'faire convoquer, et me faire renvoyer, mais je veux que vous sachiez, que je m'en fou. Elle est tout pour moi, c'est mon amie, je me fiche bien de perdre ma vie en essayant de la sauver. »

Il le fixa, et finalement, sans vraiment plus réfléchir à la scène, à la télé, ou même ne serais-je qu’à son sang froid, la gifle décolla aussitôt. Un grand “SLACK” puissant et bruyant. Rien de bien discret venant de Milan Hatcher pour une fois. Son visage était fermé, froid. Il ne la regretterait sans doute que d’ici quelques heures.

« Tu n’es qu’un sale petit égoïste, Jinan Jawhari. Si seulement tout ça ne tenait que de ta seule vie, je n’en ferais pas tout un cirque, mais visiblement, trois ans ça ne t’a pas suffit à apprendre des leçons. Tu veux que je te dise ? Bien, je vais te dire ce scénario catastrophe auquel tu as échappé. » Il remarqua que c’était de sa main recouverte de sang qu’il venait de baffait le gamin, ce qui avait par ailleurs tâché ce dernier d’une marque rouge et épaisse. « Tu serais arrivé tout seul comme un grand dans les décombres, et ils t’auraient choppé. Alors là Afez aurait récupéré la clef, et devant tes yeux, juste pour le plaisir - car chez eux ça marche ainsi - ils auraient torturé et peut-être même violé ta chère copine juste devant tes yeux. Ensuite ils l’auraient tué, car on ne fait pas de prisonnier. A ce moment là, peut-être que tes chers amis aurors seraient arrivés. On était que deux ce matin sur le terrain. Alors Alecto aurait fini charcuté, et moi… Moi on s’en fout entre nous, je sais encore me débrouiller, mais tu aurais causé deux morts sur le terrain, en plus de toi. Alors là j’aurais du aller voir la famille de Moony tu vois, et j’aurais du leur dire que tragiquement leur fille était morte. Ensuite je serais aller voir ton père, j’aurais toqué tard dans la soirée à sa porte pour lui demander de venir identifier le corps en bas, dans la morgue, juste à côté de celui de ta chère et tendre, et ensuite j’aurais du aller voir Papa Goldsworth pour lui expliquer qu’à cause d’un petit con rempli d’hormones et de testostérone, sa chère petite dernière est morte. Mais j’imagine que tout ça, tu t’en fous, pas vrai ? Sur le moment, ça t’a paru tellement urgent, tellement évident. Bien sûr, on va tous te dire ici qu’à quelques minutes près Moony aurait pu mourir… Mais ces quelques minutes près parfois font passer le bilan d’un mort à cinq, voir six. Alors la prochaine fois, ne joues pas au héro Jinan Jawhari, et ne me sers pas ton élan de courage et de bravoure. Savoure ton heure de gloire, car tu risques de passer une semaine très, très, très longue.. »

Milan Hatcher le fixa, et finalement détourna le regard pendant que la médicomage passait une nouvelle pommade sur sa blessure.

« Félicitations. »

Le ton était acerbe. Bien sûr que c’était une bonne prise, mais ça aurait pu coûté plus qu’une simple blessure à l’épaule. Bien sûr.



 
MessageSujet: Re: Blue Moon Shines.   
Sam 31 Aoû - 19:04


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 272
Age : 28
Origine : Anglo-Turc.
Préférence Magique : Lumineuse !
avatar
Jinan Jawhari
Les propos de Milan frappèrent Jinan de part et d'autres, comme s'il le battait avec du bois. Mais si Milan se contentait juste d'être acerbe, et de lui dire les choses plus que sèchement, Jinan avait la fougue de la jeunesse en lui. Il était jeune, il était téméraire, et surtout, il s'agissait de Muadhnait. Jinan sentait une violente colère l'envahir. Il voyait rouge, tout était rouge. Il n'arrivait même plus à penser, mais il fallait qu'il se contienne. Il ne devait pas craquer, après tout, Milan avait raison sur toute la ligne. C'était peut-être pour cela qu'il avait cette impression d'avoir merdé sur toute la ligne, même s'il l'avait sauvé. Quelque part, les paroles de Milan lui brisèrent le cœur. En deux jours, c'en était trop pour quelqu'un comme Jinan, qui n'avait aucune expérience, sinon celle de la théorie, et du peu de pratique qu'il avait fait en compagnie de Milan, et de ses camarades de formation. Il se mordit la langue jusqu'au sang, et lorsqu'il crut que ce fut finir, qu'il baissa la tête en signe de soumission, indiquant par là que malgré tout, il comprenait la colère de son formateur, Milan lâcha un petit : « Félicitations. »

Jinan vrilla. Il redressa sa tête instantanément, d'une façon brutale, tout en pliant ses jambes pour se propulser contre son formateur. Tombant par terre, roulant, tournant, tandis qu'ils s'envoyaient des coups de poing, des coups de genoux, 'fin, tout ce qu'ils pouvaient s'envoyer sur la gueule l'un et l'autre, Jinan parvint à le plaquer contre le sol, faisant jaillir une lumière du bout de ses doigts, près à lui enfoncer dans le crâne. À cet instant précis, lorsqu'il entendit la voix de son père qui lui ordonna d'éteindre ça tout de suite, il se figea permettant à Milan de l'envoyer à quelques mètres plus loin. Des brigadiers apparurent entre eux deux pour les séparer. Jinan était allongé sur le sol, écoutant les pensées de son père qui le disputait comme jamais. Son turc n'était pas aussi approfondis que celui de son père, mais Jinan en comprit l'essentiel. Il se mit tout à coup à pleurer, les nerfs lâchant, il se redressa, voulant aller en remettre une ou deux sur son formateur, mais les brigadiers le bloquèrent contre le mur. Il poussa un rugissement de douleur, avant de sentir leur pression diminiait. Jinan n'en pouvait plus, il se redressa tant bien que mal, s'essuyant le sang qui coulait de son arcade avec son tee-shirt, puis il cracha au sol en murmurant un : « Screw you, bitch. » Il transplana pour Sainte Mangouste.


- DONT LOOK BACK, JUST GO -

I'll be here without you, Babe.
But You're still on my lonely mind.
I think about you, with all of my heart.
But, just let me now, and go ahead.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Blue Moon Shines.   
Sam 31 Aoû - 23:40


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 39
Origine : Britannique.
avatar
Milan Hatcher


La bagarre fut rapide, trop sans doute pour que Milan ne comprenne vraiment. Il se souvint juste d’avoir eu une envie de le broyer, une seconde, mais l’envie s’était envolée dès que Jinan volait un peu plus loin. Silencieux, les brigadiers levèrent Jinan, et Milan se redressa de lui-même. Il ne prit pas le partit de réagir après le crachat. Bien sûr, n’importe quel professeur aurait du s’en sentir offusquer, mais ce n’était pas son cas. Dans le fond, il avait peut-être dit plus qu’il n’aurait du, mais au moins, c’était fait.

« Monsieur Hatcher… est-ce que ça va aller ? » s’inquiétait un premier brigadier. L’auror lui jeta un regard d’incompréhension. « Vous voulez que l’on aille le- »
« Non, laissez-le. Jawhari reviendra de toute façon. »
« Est-ce que je dois déposer un rapport de plainte ? »

Milan posa ses yeux bleus-gris sur le brigadier. Il était jeune. Trop jeune peut-être encore pour comprendre. Hatcher eut un sourire en coin, secouant la tête négativement.

« Non. Non, fort heureusement on ne vire pas le premier auror qui fonce tête baissée et qui frappe du poing… sinon on aurait plus beaucoup d’auror sur le terrain. » Et moi le premier, pensa t-il simplement. « Jinan est un excellent élément. Il a fait des erreurs, mais on en fait tous. Il est encore en formation. C'est normal pour lui d'en faire des plus graves... Il ne recommencera plus après ce jour. C'est tout le but de la leçon. »

Le brigadier hocha la tête et recula, laissant l’infirmière - qui s’impatientait à force qu’il ne bouge et ne gigote - refermait le bandage et le serrait. Milan enfila par dessus sa vieille veste décousue. Il était temps pour eux de rentrer, comme faisait les quelques véhicules entassées autour de l’entrée.





 
MessageSujet: Re: Blue Moon Shines.   



Contenu sponsorisé
 
 

Blue Moon Shines.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)
» armée bad moon
» SAGA TWILIGHT- Twilight, New Moon, Eclipse, Breaking Dawn
» Rapport Bad Moon versus KO, comme promis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AD NOX : THE AURORS. :: L'Angleterre :: London City.-