Partagez | .
 

 Keiko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Keiko   
Mar 28 Mai - 10:12



Invité
















KEIKO SARA HARADA« citation. »
INFORMATIONS GÉNÉRALES.


SEXE:
ÂGE:
MÉTIER / MAISON :


ORIGINE:
SANG:
STATUT SOCIAL:

Informations Supplémentaires
citation de votre choix
◢ numéro de coffre Gringott's : sous le matelas.
◢ baguette magique : Keiko n'a pas de baguette, elle refuse de pratiquer la magie.
◢ effets personnels : une impressionnante collection de poignards
◢ particularités : Les poignards, ne sont pas destinés à être exposés, mais à être utilisés. Et Keiko se montre très adroite lorsqu'elle en a entre ses mains.
Famille
citation de votre choix

◢ famille :
La famille Harada a souvent été marquée par la magie noir au cours des génération, mais celle-ci est différente, car elle est encore davantage marquée par le deuil et la tragédie.

Yuki Harada - Yuki est la plus jeune. Elle ressemble d’avantage à Keiko qu’à Riku,elle est maligne et rancunière. Keiko la décrit le plus souvent comme « une belle emmerdeuse ». Malgré tout, elle est tout ce qu’elle a, et ne jure que par elle. Ensemble, elles effectuent des missions d’assassins, qui leur sont confiées depuis le marché noir. Le reste du temps, elles s’emploient à chasser tout ce qui a trait la magie, considérant cette dernière comme une abomination.

Riku Harada - Riku est l’aînée des Harada, aujourd’hui ses sœurs ignorent si elle est morte ou bien en fuite. La rumeur dit qu’elle a elle-même assassiné Hikaru, et en est par la suite devenue complètement folle.

Hikaru Harada - Hikaru n’était pas un homme à la fibre paternelle. C’était un grand sorcier qui a entraîné Riku pour qu’elle honore son nom lors de ses études à Poudlard. Il avait une personnalité très sombre et une ambition démesurée. Sa soif de pouvoir fut sa perte.

Kaede Harada - Kaede était une mère douce qui aimait ses filles plus que tout. Elle a été profondément amoureuse d’Hikaru, mais lui a tout de même ordonné de partir, pour le bien de ses enfants, quand elle a su voir ce qu’il était vraiment. Elle est décédée sous les yeux de Yuki.

Qui veut gagner des Gallions ?
citation de votre choix


◢ à Poudlard/Beauxbâtons/Durmstrang/autres j'étais toujours celui/celle ...
    ☑ que les professeurs détestaient
    ☑ que les autres martyrisaient
    ☑ que les autres enviaient ou admiraient
    ☑ dont on ne se rappelait jamais le nom

◢ au petit déjeuner j'ai pris :
    ☑ un thé
    ☑ un jus de citrouille
    ☑ rien
    ☑ un café latte elfique double noisette crème
    ☑ un verre de lait de chèvre nature
◢ mon chef...
    ☑ ... on est vraiment obligé d'en parler?
    ☑ je ne voudrais pas paraître arrogant/e mais le chef c'est moi
    ☑ j'en ai pas.
    ☑ un homme / une femme merveilleuse, aucun défaut, on devrait lui décerner l'ordre de Merlin...
    ☑ quelqu'un que j'apprécie
◢ mon bar préféré... :
    ☑ l'Amortensia
    ☑ le Chaudron Baveur
    ☑ le Lupanar
    ☑ Chez Mme Pieddodu
    ☑ Mocca Cacao !


◢ quand j'étais petit/e je voulais être... fabricante d'armes

◢ quand je rentre chez vous le soir...
    ☑ je m'enferme dans mon bureau pour faire mes comptes
    ☑ je m'affale sur le canapé et attend que mon époux(se)/mes enfants/mes serviteurs/mes amis me rejoigne(nt)/me serve(nt) un rafraîchissement/m'invite(nt) à sortir en ville
    ☑ je vérifie que le plus grand a fait ses devoirs et que la table est mise pour le dîner.
    ☑ ... il faudrait déjà que je rentre.


◢ l'endroit où je n'irais jamais :
    ☑ la bibliothèque municipale
    ☑ le marché aux trolls
    ☑ la cour de Victoria d'Angleterre
    ☑ les prisons pour indigents

Anecdotes
citation de votre choix

Trois anecdotes pour comprendre comment a réagi, comment réagi votre personnage. Ce peut être des epic win comme des epic fail, un dialogue, une simple phrase. C'est à titre indicatif.
Après les tragiques évènements qu’elles vécurent au Japon, c’est Keiko qui eut l’idée d’emmener sa sœur se réfugier dans un dojo. Sensei les pris sous son aile. Kei s’en félicité encore aujourd’hui.
Lorsque Sensei lui demanda de choisir une arme, elle se précipita sur le poignard. Elle avait toujours été douée avec les poignards.
La seule fois où elle a essayé de concocter un poison, ce fut un lamentable échec, elle a refusé de persévérer, étant habituée à avoir des facilités, et laisse depuis cet art délicat à Yuki.

Pensine
citation de votre choix



I. RIKU
« Riku ? » Keiko s’avança dans le salon, noir. Aucune lumière ne lui permettait d’en être certaine, mais c’était bien la voix de sa sœur aînée qu’elle avait entendue. Ce qui n’était pas normal, Riku était supposée être dans son lit, il était tard. « Lumos ! » dit fermement une voix masculine. Keiko n’eut pas le temps de se poser de questions que la réponse se trouvait déjà devant ses yeux, à la lueur d’une baguette. Son père, Hikaru Harada. Il tenait Riku par la main, la pauvre avait l’air tellement endormie qu’elle ne devait même pas réaliser ce qu’il se passait. Keiko ne sut rien faire d’autre que de les regarder tour à tour, hébétée. Cela faisait plusieurs années que leur père n’avait pas donné signe de vie, depuis que leur mère l’avait mis à la porte. « Vas te coucher Keiko. » Le ton était froid, direct et sans appel. « Je reviendrais plus tard, pour ta sœur et toi. » Keiko n’eut pas le temps de protester, son père et sa sœur venait de disparaître avec un pop sonore. Revenir pour elles ? Qu’est-ce qu’il avait bien voulut dire ? Keiko eut un mauvais pressentiment. Elle grimpa à l’étage, retrouver sa mère.

Kaede était endormie, les cheveux en éventail sur l’oreiller blanc, elle ressemblait à un ange. « Maman, maman réveille-toi ! » dit-elle en la secouant. Kaede ouvrit les yeux et posa une main froide sur la joue de sa fille. « Tu as fait un cauchemar ? » lui demanda-t-elle. Keiko fit non de la tête, l’air grave. Kaede se redressa et s’adossa contre le mur, lançant à sa fille un regard interrogateur. « Maman, pourquoi papa a emmené Riku ? » La scène qui suivit, Keiko ne s’en souvient plus très bien. Elle se rappelle sa mère courant dans leur chambre, fouiller le lit de Riku, vide, et puis pleurer. Alors elle se mit à pleurer elle aussi, et Yuki, même si elle venait tout juste de se réveiller, se joint à elle sans poser de questions.

II. KAEDE
Lorsque Keiko vit Yuki, essoufflée, débarquer comme une furie dans son cours de peinture, elle se dit d’abord que sa sœur avait un faible pour les entrées dramatiques. Elle était loin de se douter de la vérité. « Il faut partir ! Maintenant Kei ! » Keiko ne réfléchit même pas, elle se leva et sortit en trombe, suivant Yuki dans les rues de Tokyo. « Yuki, Yuki ! Attends-moi ! Explique-moi ce qu’il se passe au moins ». La benjamine des Harada levant des grands yeux lourds de sens vers son aînée. « On doit se cacher Kei. Sinon il va nous trouver. » Elles s’arrêtèrent dans une petite ruelle pour reprendre leur souffle. « Père ? » Demanda Keiko sans savoir vraiment si elle désirait connaître la réponse. « Non. Mais c’est lui qui l’envoie j’en suis sure. Il en avait après moi, et il demandait sans cesse où tu étais. » Keiko suffoqua, elle n’en croyait pas ses oreilles. Non seulement il venait les prendre de leur foyer sans leur demander leur avis, mais en plus, il ne se déplaçait même pas en personne pour le faire. Leur mère avait fait le meilleur choix de leur vie en le quittant. Leur mère, elle n’était pas avec elle. « Et mère ? Elle nous attend dans un endroit plus sûr, c’est ça ? » Les yeux de Yuki transpercèrent Keiko et se remplirent de larmes, en une seconde, il semblait qu’elle s’était mise à porter le poids du monde sur ses épaules. « Sans elle, il m’aurait attrapée. » dit simplement Yuki. Et Keiko comprit, Kaede s’était sacrifiée pour les deux filles qui lui restaient. Et elles l'honoreraient pour cela, elles la vengerait, et ne ferait jamais rien comme leur père, surtout pas de la magie.

III. LA PREMIERE FOIS.
« Ce stand est infâme. » pesta Keiko en passant une main pour se faire une idée de la masse de poussière accumulée. « Mais il a du potentiel, bien vu, petite sœur. » Elle se tourna vers Yuki, qui la regardait fièrement. Leur conversation s’arrêta net lorsqu’un homme, d’apparence riche, s’approcha d’elles. « J’ai besoin de discrétion et de rapidité. On m’a dit de m’adresser à vous. » Il leur tendit une photo, au dos était écrit le nom de leur cible, et une bourse. « La moitié maintenant, l’autre moitié après ». Keiko soupesa le petit sac. Pour un premier contrat, cela lui semblait plus qu’honorable. « C’est comme si c’était fait ». dit-elle, plus pour elle-même, alors que l’homme s’éloignait. « Pourquoi cet homme ? » demanda Yuki en lui prenant la photo des mains. « Vaut mieux pas qu’on sache, soeurette » répondit l’aînée, gratifiant sa cadette d’un sourire en coin, plus triste que diabolique. « Mais c’est un bon contrat, et avec l’argent on aura de quoi s’acheter davantage d’armes et d’équipements. » Yuki acquiesça, elles avaient grand besoin de matériel si elles voulaient poursuivre la mission qu’elles s’étaient elles-mêmes confiée : éradiquer toute forme de magie. « On ferait mieux de s’y mettre, alors ! » dit Yuki, prête à fermer le stand. Keiko la suivit instantanément. Après l’entraînement intensif qu’elles avaient suivi au Japon, assassiner un petit gros chauve, ce serait de la rigolade.


Derrière l'écran
eh ouiii, c'est fini o/

◢ prénom, pseudo : Cool
◢ âge : 21
◢ z'êtes d'où ? la plus belle île du monde
◢ un p'tit mot pour la route ? C'est pas moi qui ai voulu répandre le chaos Harada style ici, c'est la p'tite qui m'a obligée.
 
MessageSujet: Re: Keiko   
Ven 31 Mai - 10:18



Invité
La deuxième plus belle ! wéé
 
MessageSujet: Re: Keiko   
Sam 1 Juin - 16:24


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 267
avatar
Mademoiselle Mustang





Ton dossier vient d'être traité, et tu as été accepté sur la Terre d'Ad Nox. Sois en autant heureux que nous le sommes ! C'est donc ici que commence ton périple jeune aventurier, et pour cela, il te faudra beaucoup de courage. Nous te souhaitons dores et déjà de t'intégrer au mieux dans notre communauté, d'y lier des liens qui deviendront peut-être, qui sait, importants.

Vous êtes validée Miss Harada Smile je file lire votre soeur et je vous laisse tout à vos rp Wink <3

/!\ N'oublie cependant pas de faire un tour dans les liens ci-dessous !





« Les jardins me rappellent les enfants. Vous pouvez admirer ceux des autres en toute objectivité, mais rien ne vaudra jamais le plaisir et la satisfaction que vous retirez du vôtre. »


 
MessageSujet: Re: Keiko   



Contenu sponsorisé
 
 

Keiko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Voyage PV: Medusa Keiko Kairi Zazie....
» Cueillette... ( pv Keiko )
» Petite visite en échange d'un service ... [PV Keiko L. Pan (PNJ) et Haruko L. Pan]
» Galerie de Keiko Yume
» Fan Club Keiko Danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AD NOX : THE AURORS. :: Création du Personnage :: Présentations :: Parfait Petit Ad Noxien. :: Version : Resurgo.-