Partagez | .
 

 Suu-Kyi Langston Kipling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Suu-Kyi Langston Kipling   
Lun 22 Avr - 23:27


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 40
avatar
Temperance Mustang












Suu-Kyi Langston-Kipling« La vie, le malheur, l'isolement, l'abandon, la pauvreté, sont des champs de bataille qui ont leurs héros ; héros obscurs plus grands parfois que les héros illustres. »
Informations Générales.


SEXE:
ÂGE:
MÉTIER:


ORIGINE:
LA MAGIE ?:
STATUT SOCIAL:

    Informations Supplémentaires.
« Remplacer la pensée par la rêverie, c’est confondre un poison avec une nourriture. »

◢ rang dans la société : bas de l'échelle
◢ indice de moralité : 10/10
◢ votre rêve dans la vie : gagner suffisamment pour élever tranquillement ses deux enfants.
◢ effets personnels : pas grand chose de remarquable.
◢ particularités : elle élève comme elle peut une petite fille qui est capable de choses... que l'église condamnerait.
Famille.
L’amour, c’est la salutation des anges aux astres.

Naïa est la fille de Suu-Kyi. Une petite fille de 13 ans qui a commencé à voir des choses vraiment bizarres se produirent autour d'elle voilà 4 ans. Cette petite fille toute fluette est très mature pour son âge à certains égards, à d'autres c'est une vraie tête de mule. Revancharde autant que battante, elle soutient sa maman autant qu'elle peut, quant à son père, elle ne lui pardonnera jamais d'avoir fuit et le juge responsable de la galère dans laquelle la famille patauge depuis quatre ans.


Naveen est l'homme de la maison et il en est très fier. Du haut de ses 4 ans, il a déjà son petit caractère mais ce ne sera probablement jamais un dur. Sa mère fait tout pour le préserver, ce qui explique que ce soit un enfant plein de rêve qui regarde avec envie les "jolis gens riches" et leurs "jolies choses". Il lui arrive souvent de demander à sa mère pourquoi il ne peut pas avoir si ou mi mais il n'insiste pas en général.


Elijah Mayfair est le père des deux enfants de Suu-Kyi. Ouvrier dans le bâtiment, il gagnait suffisamment d'argent pour entretenir sa petite famille avec le complément de revenu de Suu-Kyi qui vendait ses fleurs sur Covent Garden. Elijah et Suu-Kyi ne se sont jamais mariés, faute d'argent (ce qui fait que leurs enfants sont considérés comme illégitimes) pourtant ils s'aimaient sincèrement. Tout à déraper quand leur fille à commencer à montrer des aptitudes bizarres. Elijah l'a très mal géré et les relations du couple se sont détériorées à vue d'oeil. Elijah a fini par abandonner sa famille et ne plus donner signe de vie.

Questions pour une Victoria !
« Si la nature s’appelle providence, la société doit s’appeler prévoyance. »


◢ si je vous dis Reine Victoria, vous me dites... c'est à dire que moi j'me gratte plutôt la narine gauche là
◢ et Jack l'éventreur sinon ? : j'ai peur ! j'ai vraiment peur ! imaginez un peu que... q... uurgh !
◢ et la magie ça vous inspire... il ne vaut mieux pas en parler sauf si vous voulez vous attirer des... problèmes.
◢ et si je vous disais que ça existe, pour de vrai ?... : je vous dirais que vous devriez vous taire car on essaye assez de le cacher pour que vous le criez sous les toits.
◢ quand j'étais petit/e je voulais être... j'avoue que je ne me rappelle pas...
◢ et votre métier, vous en pensez quoi ?...que c'est de la merde, mais ça rapporte.
◢ l'endroit où je n'irais jamais : dans un restau' chic

Anecdotes
« Dieu est derrière tout, mais tout cache Dieu. »

Trois anecdotes pour comprendre comment a réagi, comment réagi votre personnage. Ce peut être des epic win comme des epic fail, un dialogue, une simple phrase. C'est à titre indicatif.
xx
xx
xx

Pensine
« L'âme qui aime et qui souffre est à l'état sublime. »

Ce fut Elijah qui vint la voir la première fois. Bien sûr elle l'avait remarqué elle aussi, depuis un petit bout de temps. Il passait tous les soirs dans son bleu de travail couvert de poussière de salpêtre, juste devant elle. Elle n'était pas la seule fleuriste de Covent Garden, bien loin de là, mais pour lui, elle était vraiment "la plus belle fleur de ce trottoir...". Après une petite explication sur ce qu'elle faisait là sur ce trottoir et sur ce qu'elle n'y faisait pas, une fois le petit mal aise dissipé, il avait voulu se faire pardonner en lui achetant des fleurs. Elle lui dit qu'elle préférait une promenade sur les quais de Little Venice. Il lui répondit qu'il n'avait pas le temps et lui acheta des fleurs, qu'il lui offrit aussitôt qu'elle eût pris ses piécettes. Elle le regardait partir attendant le lendemain à l'heure habituelle. Il repassa plusieurs fois, sans s'arrêter. Elle se dit qu'elle l'avait froissé. C'était bien les hommes ça. En vérité elle se trompait.

Il finit par s'arrêter quelque mois plus tard. Il l'emmena faire une promenade sur les quais de Little Venice et quand le soleil se coucha, il passa son bras autour de sa taille et la ramena chez lui.
...

« Qu'est-ce que c'est ?», demanda-t-elle au bout d'un sourire.
« Ferme les yeux... », fit-il.

Elle ferma les yeux. Il lui prit la main et elle sentit qu'il glissait quelque chose à son doigt. Un large sourire vint fleurir sur ses lèvres. C'est vrai qu'elle était la plus jolie fleur de Covent Garden, mais ça n'avait rien à voir avec son physique. Certes, elle était joliment dessinée. Une taille fine qu'un tablier mettait en valeur mieux que n'importe quelle fripe hors de prix qu'ils ne pouvaient pas se payer. Lui il adorait son sourire, ses boucles noir de jais qui trouvaient toujours le moyen de caresser sa nuque ou ses épaules peut importe comment elle les attachait, son visage qui disait tout et rien de ses origines. Elle était belle. C'est tout. Belle pour lui.

« Je l'ai faite pour toi, c'est de l'étain... pas de l'argent. »
« Elle est très jolie, Elijah, vraiment très jolie. »

Elle avait les larmes aux yeux devant ce tout petit bout de métal. Il n'avait pas les moyens de lui offrir mieux, ni de l'épouser vraiment mais quand il la regardait, elle ne lui faisait jamais regretter de n'avoir qu'un salaire d'ouvrier. Tout ce qui comptait c'était qu'ils soient ensemble et ils passeraient leur vie ensemble, ça, il en était certain. Quand il la serrait dans ses bras, le monde lui semblait tourner plus rond...
...

Elle le regardait aller et venir dans leur petit appartement. A deux ils s'en sortaient suffisamment bien mais à trois... Elijah se torturait sur les comptes depuis plusieurs jours. Il ne voulait pas se permettre de réagir à l'annonce qu'elle lui avait faite avant d'être sûr. Sûr qu'ils pourraient garder ce bébé. Il en avait envie bien sûr, d'un bébé, mais s'ils n'avaient rien pour le nourrir...

Suu-Kyi vint l'enlacer. Elle savait d'ores et déjà qu'il n'était pas question de se débarrasser de l'enfant. Peu importe par quoi il faudrait passer, à vingt deux ans, la jeune femme n'était pas armée pour faire face à ce genre de crise. Elle aimait de tout coeur cet enfant alors même qu'elle n'en savait pas assez sur son propre corps pour savoir comment il était arrivé là ni quand il viendrait au monde. Ni même jusqu'à quand son ventre continuerait de s'arrondir. Elle regardait Elijah avec ses grands yeux noirs, implorant le seigneur de ne pas la mettre à l'épreuve maintenant. Sans doute finit-il par l'entendre car Elijah se retourna vers pour la serrer, si fort...

« Nous allons avoir un enfant, peut-être même deux Suu-Kyi, deux nous pourrions. »

Voilà que ce sourire radieux fleurissait à nouveau sur ses lèvres. Voilà. Bientôt ils seraient une famille.
...


La bouteille vola en éclat. Suu-Kyi n'avait attendu cela pour réagir. Le ventre rond, mais pas encore trop, elle s'interposa entre Elijah et Naïa, défiant du regard celui qui aurait dû représenter l'autorité sous ce misérable toit. Suu-Kyi était le lion et la gazelle tout à la fois. Dans ses jupes, la petite fille qui était née huit ans plus tôt demander pardon entre deux sanglots. Le monde était devenu complètement fou.

Titubant, Elijah pointa la gosse d'un doigt accusateur mais il avait trop bu pour pouvoir articuler quoique ce soit. La petite fille détala, sentant les coups de ceinture venir. Le père eut un sursaut vif et d'un geste brusque il dégagea Suu-Kyi de son chemin pour poursuivre la petite dans les escaliers. Naïa sentit une main se refermer sur sa minuscule nuque. Elle eut un cri de souris, s'agrippant comme elle pouvait aux bras de son père sans jamais cesser de demander pardon mais Elijah n'écoutait plus.

Il fallait qu'il se débarrasse de cette enfant du diable. Elle était la source de tous leurs malheurs. Il perdait l'amour de Suu-Kyi. Il se perdait lui-même. Naïa était comme un mal sournois qui vous ronge de l'intérieur. La folie. La gangrène de votre bonheur. Les diableries avaient commencé plusieurs mois auparavant. Au début ça n'avait été qu'un verre cassé. Une porte qu'on croyait avoir fermé et qui ne l'était plus... puis les couverts qui lévitent au moment du repas. C'en était beaucoup trop pour lui. Il fallait que tout ça cesse et vite, avant qu'il ne perde totalement la raison.

Il y eut un formidable bruit de métal cogné mais Naïa ne chercha pas à savoir ce qu'il s'était passé. L'enfant détala droit vers sa chambre et derrière elle, toutes les portes se mirent à vibrer et les verrous se tirèrent dans un choeur de clac sonores.

Elijah passa la main à l'arrière de son crâne. Il saignait. Suu-Kyi avait frappé vraiment fort. Pas assez pour lui faire perdre connaissance toutefois, mais suffisamment pour lui faire retrouver ses esprits. Il la regarda longtemps, recroquevillée dans les escaliers, le visage ruisselant de larmes.

« Suu-Kyi... »
« Sors d'ici. »



Derrière l'écran
eh ouiii, c'est fini o/

◢ prénom, pseudo : elo
◢ âge : 25yo
◢ z'êtes d'où ? d'ici
◢ un p'tit mot pour la route ? hehe





http://25.media.tumblr.com/tumblr_luz9sfS31C1qchj1co1_500.jpg
http://25.media.tumblr.com/tumblr_li3v1uZrQz1qg53pho1_500.jpg


Dernière édition par Suu-Kyi Langston-Kipling le Dim 12 Mai - 12:52, édité 1 fois
 
MessageSujet: Re: Suu-Kyi Langston Kipling   
Mar 23 Avr - 14:28


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 170
avatar
Shaylee Holmes
Bienvenue cheers
 
MessageSujet: Re: Suu-Kyi Langston Kipling   
Dim 12 Mai - 12:52


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 40
avatar
Temperance Mustang
<3333


    Teach me wrong from right
    And I'll show you what I can be
    And say it for me, Say it to me
    And I'll leave this life behind me
    Say it if it's worth saving me


 
MessageSujet: Re: Suu-Kyi Langston Kipling   
Lun 13 Mai - 0:58


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 135
Origine : Gypsy
Familier : Un chapeau parlant - un fléreur - un petit hibou
avatar
Dante Clarence Chester
Bienvenue
 
MessageSujet: Re: Suu-Kyi Langston Kipling   
Lun 13 Mai - 14:06


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 68
avatar
Alice Tyrell
(re) bienvenue wub
 
MessageSujet: Re: Suu-Kyi Langston Kipling   
Mar 14 Mai - 9:50


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 161
avatar
Imran Misra





Ton dossier vient d'être traité, et tu as été accepté sur la Terre d'Ad Nox. Sois en autant heureux que nous le sommes ! C'est donc ici que commence ton périple jeune aventurier, et pour cela, il te faudra beaucoup de courage. Nous te souhaitons dores et déjà de t'intégrer au mieux dans notre communauté, d'y lier des liens qui deviendront peut-être, qui sait, importants.

Mon bébé <3

/!\ N'oublie cependant pas de faire un tour dans les liens ci-dessous !




- Lookin' For Love -

This loneliness is killing me,
and heartbeats are on the rise, my peace is long lost.
Light is the flame of hope, yet, I fear the hurricane.
I hope the flame doesn't extinguish.
(merci silver lungs.)

 
MessageSujet: Re: Suu-Kyi Langston Kipling   



Contenu sponsorisé
 
 

Suu-Kyi Langston Kipling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Big E Langston fait la fête!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AD NOX : THE AURORS. :: Création du Personnage :: Présentations :: Parfait Petit Ad Noxien. :: Version : Resurgo.-