Partagez | .
 

 Audrey Sloan Blake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Audrey Sloan Blake    
Lun 18 Mar - 16:07


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 19
Age : 29
Origine : Anglaise & pure
Préférence Magique : Animagus fouine
avatar
Audrey S. Blake
















Audrey Sloan Blake« Quel étrange spectacle aux yeux d'un être sensé que le spectacle du monde, c'est-à-dire de cette partie de la société qui, opulente, glorieuse, réservée aux nobles loisirs, est reconnue, saluée par tous, comme l'arbitre des bienséances, comme la gardienne des moeurs élégantes et de l'esprit d'honneur, et qui, dans son dédain superbe, ne tenant compte que d'elle-même, affecte de se nommer le monde par excellence : tant elle a jugé ce qui est était en dehors d'elle indigne de son attention et de son intérêt ! »
INFORMATIONS GÉNÉRALES.


SEXE:
ÂGE:
MÉTIER / MAISON :


ORIGINE:
SANG:
STATUT SOCIAL:

Informations Supplémentaires
Qui dit héroïsme, dit force de caractère, audace, décision, sens de l'action, conflit de devoirs (le coeur et la famille), bref, exaltation de l'individualité.
◢ numéro de coffre Gringott's : coffre numéro 753. Le coffre officiel d'Audrey Blake. Il est rempli des richesses de la famille et de celles qu'elle a subtilisées à son époux. Le coffre contiendrait également des effets volés par l'espionne et qu'elle aurait voulu garder en sa possession. À moins que ce soit dans le coffre 612, celui d'une dénommée Andréa Virgia de Jesus.
◢ baguette magique : bois de prunellier et venin de manticore. Une baguette particulière dévouée à sa sorcière, rigide et faisant 36.2 centimètres.
◢ effets personnels : nullement attachée à son époux le duc Hartcher, elle garde toujours sur elle son alliance, jamais à son doigt cependant. Si elle n'y porte aucune symbolique, ce simple anneau lui sert pour certains de ses rôles.
◢ particularités : Animagus fouine, petite et brune aux iris vert éclatant. Idéal pour passer partout, ou disparaître sans laisser de trace.
La jeune femme a développé une sorte d'affinité avec l'occlumencie. Son travail d'espionne la forçant à devoir garder son esprit fermé afin que l'on ne puisse pas connaître sa traitrise future.
Famille
Blake & Black

◢ famille : De l'union d'Arthur Blake et Juliet IV Black est née Audrey Sloan Blake, troisième enfant du couple. Un joyeux mélange entre une famille enfermée dans des préceptes stricts et une famille de femmes fortes, amazones et légèrement dérangée vous dira-t-ton. Richesse, valeurs et pureté du sang sont les maîtres mots de cette union.

Les Blake. Famille stricte c'est un fait. Et richissime. L'aîné des Blake en viendra même à prendre le titre de duc, un titre qui n'a aucune valeur aux yeux d'Audrey, pas seulement parce qu'elle n'est pas celle qui en héritera, mais parce qu'elle pense que le titre ne fait pas le pouvoir. En ce renie des conventions, Audrey se rapproche d'un de ses aïeuls : Sean Abel Blake, son grand-père, mais aussi le plus jeune prisonnier d'Azkaban. Aussi rigides que soient les préceptes de la famille, les Blake sont assez partagés dans le monde dans la magie. Conservateurs, élitistes et sans histoire, d'autres comme Sean et Audrey préfèrent choisir des voies moins lumineuses et renverser les codes. Mais Sean n'est pas le seul de qui la Lady tient. Son père avait beau être froid et intransigeant, l'âme de la révolte était également en lui, surtout celle qui pousse à désobéir à ses parents, c'est ainsi qu'il passa la bague au doigt à la Black qui devient alors sa femme. De quoi faire se retourner dans sa tombe Léonard Blake le grand-père d'Arthur qui fut chargé de son éducation et de son frère jumeau Lancelot.
Outre ces divergences d'opinions dans la famille, les Blake étaient autrefois connus pour porter en leur sein une malédiction éponyme. Fort heureusement elle fut brisée par la génération d'avant, par l'oncle Lancelot de Miss Blake. Si la malédiction est désormais levée, Audrey porte toujours en elle la marque des Blake : des yeux naturellement verts et éclatants.

Les Black. Loin des conventions étriquées des Blake, cette famille est connue pour ses féministes radicales. Si la réputation des Blake peut encore être sauvée, celle des Black est quant à elle des plus mauvaises. Ils sont vu comme dérangés, extrémistes et comme fournissant bien trop de femmes. Des femmes qui ne cessent de bouleverser l'ordre établi des choses. Comme si ces pauvres créatures étaient capables de penser. Ils sont en marge de la société, c'est un fait établi.

◢ époux : C'est sous la pression de la société et de la famille qu'Audrey épousa le duc Eadric Hatcher. Pas un mariage d'amour, mais un mariage pour faire taire les mauvaises langues qui commençaient déjà à s'en donner à coeur joie. De l'avis d'Audrey le mariage n'était pas fait pour elle, si elle avait fait ce qu'elle désirait jamais elle n'aurait songé à faire cela. Volage et indépendante, le lit conjugal elle le fuit comme le mauvais sort. Si bien qu'il ne fut guère étonnant qu'avant sa disparition elle ne donna pas d'héritier au duc, notons cependant qu'elle a eu deux fausses couches; dont une où elle n'était pas tout à fait innocente dans l'affaire.
À cause ou grâce, tout dépend du point de vue, de ce mariage, Audrey n'a pas échappé à son rang. La famille ne pouvait pas lui en offrir un, ce fut le mari qui le fit. Duchesse de Shrewsbury. Pratique dans certaines situations. Pour le reste, un fardeau de toute beauté.

Qui veut gagner des Gallions ?


◢ à Poudlard/Beauxbâtons/Durmstrang/autres j'étais toujours celui/celle ...
    ☑ que les professeurs détestaient
    ☑ que les autres enviaient ou admiraient

◢ au petit déjeuner j'ai pris :
    ☑ un thé
◢ mon chef...
    ☑ ... on est vraiment obligé d'en parler?
◢ mon bar préféré... :
    ☑ aucun


◢ quand j'étais petit/e je voulais être... libre. Totalement libre de toutes les règles de bienséances et de la condition féminine. Libre d'obligations et de redevances. Libre de faire tourner le monde dans le sens que je jugerais le meilleur.

◢ quand je rentre chez vous le soir...
    ☑ ... il faudrait déjà que je rentre.


◢ l'endroit où je n'irais jamais :
    ☑ les prisons pour indigents

Anecdotes


La métamorphose a toujours été sa matière de prédilection, de loin devant toutes les autres. Même devant les sortilèges et les potions où elle avait des résultats plus qu'honorables. Mais la métamorphose était une sorte de passion pour elle. Si Audrey voulait absolument être libre, la métamorphose lui a fait découvrir que se travestir, se changer, pouvait être une des clefs de sa réussite. C'est ainsi qu'elle en est venue à envisager la métamorphose animale. Elle choisit la fouine pour son excellente praticité et parce que d'une certaine manière l'animal lui ressemble sur quelques points. Il était donc plus aisé pour elle de prendre cette forme; il faut tout de même savoir qu'au départ elle s'est essayée à la métamorphose féline.
Elle s'est aussi trouvé une affinité toute particulière pour le polynectar. Elle dispose toujours de plusieurs fioles remplies de la potion sur elle, confectionnée par ses soins; des fioles prêtes pour usage immédiat, il ne manque plus que l'élément de l'étranger dont il faut prendre l'apparence. À force de sortilèges de transformation et de potions de ce genre, Miss Blake a fini par nourrir un amour étrange pour la diversité. Un attrait pour le changement d'apparence qui germa très tôt dans son esprit. Comme quoi, elle devait avoir un peu de l'espionnage dans le sang. Rien n'arrive par hasard.

Si le meurtre est jouissif, enrichissant et parfois nécessaire, se salir les mains n'est pas au goût de la Lady. Voir couler le sang ne la dérange pas outre mesure, mais en avoir sur ses mains délicates jamais de la vie. Ce qui ne l'empêche pas de porter sur elle une dague d'agrément, tranchante, mais qu'elle n'a jamais entouré de la paume de sa main. Sa baguette fait l'affaire. Mais tuer au poignard ou la dague est d'une banalité affligeante. Si Miss Blake aime la liberté (on le saura au moins), elle aime capturer ses victimes et les enfermer dans un jeu macabre. Il lui est arrivé de mettre au point des mises à mort pour le moins particulières, usant par exemple de sortilège de métamorphose sur ses futurs cadavres. Il semblerait qu'elle ait par deux fois lâché une cible transformée en poule ou lièvre dans un repaire à renard. Un moyen efficace de tuer, sans se salir les mains et qui ne laisse pas de trace.

Passée maîtresse dans l'art de la fourberie et du déguisement, Audrey possède plusieurs identités. Des identités soient créées de toutes pièces, soient totalement piquées à une de ses cibles dont il aurait fallu prendre la place pour d'éventuelle mission. Ainsi si certains connaissaient Audrey Sloan Blake et l'on vu disparaître à l'âge de vingt-quatre ans; d'autres l'ont vu sous un autre jour et sont très loin de soupçonner l'imposture.

Andréa Virgia de Jesus : jeune femme de 27 ans mariée à Dieu. Andréa est une enfante d'Espagne, elle aurait grandi dans un couvent à Séville. Sorcière de son état, la théologie l'entoure de son aura, si bien que lorsqu'on la croise on se demande qui d'elle ou de l'ange qui la protégerait est le plus gracieux des deux. Andréa est une jeune femme mystérieuse et respectée qui mène des missions pour l’Église. Son coffre contiendrait de précieux artefacts religieux.
Il s'agit là d'une des identités favorites d'Audrey, surtout depuis ces dernières années. Andréa lui a permis d'accéder à bien des endroits. Cependant, elle agit avec énormément de délicatesse sous cette identité, bien consciente qu'elle est d'autant plus précaire que l’Église prend de l'assurance.

Iris : jeune sorcière de 23 ans, séduisante, influençable et candide. Iris est une femme qui a perdu son chemin. Mariée jeune comme le veut la société victorienne, elle n'a pas su faire de son mari l'unique homme de sa vie. Un époux dont elle ne citera jamais ne serait-ce que le prénom, car elle ne veut pas apporter le déshonneur sur le nom. Alors la prostitution est devenue "la femme" de sa vie et c'est ainsi qu'elle est devenue Iris. Iris apparaît et disparait dans la société sans crier gare. Qui ferait attention à une prostituée ?
Une identité pratique quand il s'agit de délier les langues. Lorsque les hommes parlent à Iris ils pensent avoir en face d'eux une jeune femme sans cervelle. Certains hommes n'hésitent pas à la menacer pour acheter son silence, une jeune femme aussi frêle est juste ce qu'il faut quand il s'agit de mêler le plaisir au travail.

Sixtine Vyl O'Donogue : sorcière de la haute société, on n'a jamais réellement su quel était son âge bien qu'il soit estimé dans la trentaine à peine. Sixtine est une veuve éplorée qui a eu le temps de faire son deuil. Elle ne possède plus de famille en ce bas monde, vivant de manière assez marginale dans la solitude. Cependant, irréprochable comme très peu, si on la montre du doigt c'est lors des messes basses.
En réalité, le couple O'Donogue est mort. Le mari autant que l'épouse. Tués tous deux par Miss Blake, mais seul le corps de Monsieur a été retrouvé. Pour tous Sixtine n'est pas décédée. Si elle a désiré garder cette identité, c'est parce qu'elle lui permet d'avoir accès à des bals mondains de grande qualité tout en jouissant de la presque parfaite image de Lady Sixtine.


Pour le mot de la fin il faut savoir qu’aussi nombreuse et attachée est-elle à ses impostures, si le besoin se fait sentir elle n'hésitera pas à les faire disparaître. Quitte à organiser "sa propre mort s'il le fallait". Elle sait que tout à une date de péremption. D'ailleurs, quand elle crée une nouvelle identité, elle n'entre jamais dans la peau du personnage sans avoir déjà clairement défini la manière dont le rôle s’évaporera dans la nature ou la nature de sa mort.


Pensine

"Veillez à vous tenir droite à table Mademoiselle Blake." Mademoiselle Blake vous ne pouvez pas sortir seule à une heure si tardive." "Je vous en pris soyez raisonnable, vous ne pouvez traîner de la sorte avec le garçon de cuisine, que diraient nos invités" "Gardez votre tête droite si vous voulez que vos livres tiennent en place." "Oh Miss Audrey cette robe est beaucoup trop courte, ne vous a-t-on jamais appris la pudeur et le respect ?"

L'enfance n'est pas toujours de tout repos. Encore moins pour la jeune fille que j'étais. Le contexte familial n'était pas celui que j'aurais souhaité, malgré tous ses avantages. Des règles, des concepts, des préceptes, des apprentissages, c'est ainsi qu'est pavé le sentier de l'éducation. On en redouble lorsque vous êtes une fille. Savez-vous pour quoi ? Car votre mariage fera la renommée de votre famille, ou pas. Les lois étaient strictes. Si vous ne vous les respectiez pas c'était comme si la malédiction des ancêtres allait à nouveau s'abattre sur vous. Ils tinrent mordicus à faire de moi une parfaite petite Blake. Ils ont réussi, mais je n'ai pas choisi le moule auquel il me prédestinait.

۞ ۞ ۞

"Où pensez-vous aller ainsi vêtue jeune fille ?", une voix masculine. J'avais toujours eu un frisson en l'entendant me reprendre pour mes paroles ou mes actes, ici en occurrence pour ma sortie interdite. Je n'étais pas dans la tenue traditionnelle que se doit de porter une femme. J'avais d'ailleurs été emprunter des vêtements à mon frère Gareth. Je me retournais la mine coupable.
"Je voulais assister au maniement de l'épée père." J'avais toujours nourri une admiration profonde pour les combats d'épées et j'avais toujours voulu m'y rendre. Me travestir avait été une de mes meilleures idées, bien qu'elle n'ait jamais réussi tant que le paternel était dans les parages.
",Mais à quoi pensiez-vous. Vous êtes bien sotte de croire que votre place est là-bas."
"Père, pardonnez-moi, mais je voulais essayer, au moins une fois."
"N'y songez même plus Audrey.", j'ouvrais la bouche pour lui répondre une nouvelle fois, "Et taisez-vous. Une Lady ne parle que quand son tour est venu. Vous voyez bien que je n'ai pas fini mes remontrances. Il faut que vous arrêtiez de vous croire différente des autres femmes, jeune fille. Vous serez comme toutes, et vous ferez honneur aux Blake. N'allait pas faire l'erreur de croire que je vais vous laisser être en admiration devant les préceptes de la famille de votre mère. Vous êtes une Blake. Vous épouserez un homme respectable que vous le vouliez ou non. Rien ne vous attend dehors."
"Je suis sûre que le Ministère changera."
"Le Ministère ? Ma pauvre petite vous devez avoir de la fièvre. Allez vous changer et rejoignez-moi dans la salle de cours. Nous avons à parler. Le Ministère, en voilà une idée. Et pourquoi pas une femme au Ministère ! "

۞ ۞ ۞

"Miss Blake voudriez-vous me faire l'honneur ?", inclinaison parfaite du jeune homme que le père vient d'envoyer. Je l'avais d'ailleurs vu faire pendant que je participais aux discussions futiles de mes soi-disant compagnes de la soirée. De futures épouses modèles, qui ne rêvaient que d'enfanter et de faire honneur à leur aïeul. Quatorze ans et déjà préformatée comme le voulait la société. Je voyais plus grand. Je ne voulais pas valser éternellement. Je ne voulais pas non plus d'un amour éternel. Encore moins d'un prince charmant. Je voulais me défaire de leurs brides. Paraissait que j'étais mal née pour ce genre de pensée révolutionnaire. Paraissait que j'aurais dû naître homme pour avoir le pouvoir. Paraissait mal. J'avais la place de choix il ne me restait plus qu'à m'en servir à bon escient.
"Monsieur Hatcher, vous m'en voyez flattée.", une révérence à mon tour. La paume de ma main sur le dos de la sienne et nous voilà en train d'évoluer, tous deux sous les regards inquisiteurs des nombreux invités ici présents. "Votre père, le duc, doit être fier de sa soirée, je présume. Somptueuse comme toujours." Gracile, vertueuse et humble tu seras. C'étaient les trois règles. Elles avaient quelque peu changé de dénomination dans mon esprit devenant : manipulatrice, observatrice et oratrice tu seras. C'était du pareil au même, j'étais ce qu'il voulait que je sois.
"Rien n'est aussi somptueux que l'éclat de vos yeux Miss Audrey."
"Vous voilà bien présomptueux d'oser me nommer de la sorte. Ceci n'est qu'une danse voyez-vous."
"Je vous croyais mise au parfum des fiançailles.", je me retenais de m'arrêter en plein centre de la salle de bal. J'étais préparée à ce genre d'éventualité. Je n'étais juste pas préparée à la personne qui me l'annoncerait. Le fiancé en personne. Rien de plus lâche. Comportement cavalier et affirmé pour les autres, pathétique pour moi.
"Ne vous méprenez pas Monsieur Hatcher. Comme je vous le disais, ce ne sera qu'une danse. J'espère alors que vous savez danser.", fin de la musique, fin de l'échange des paroles. Courbette pour la forme et je disparaissais. Premier scandale du couple, Miss Blake fut introuvable au moment de l'annonce des fiançailles. Ils auraient dû voir cela comme un signe.



"Oh une Blake. Je vois beaucoup d'ambition et de dissimulation. De la ruse aussi. Serpentard pourrait t'offrir ce que tu désires. Mais tu es aussi, d'un courage sans borne. Je sens le scandale dans tes veines. Je sens que tu veux faire parler de toi. La grandeur que tu recherches tu la trouveras chez les hardis. Bienvenue à Gryffondor ! "

Un mois déjà que je rencontrais Ludwig Temple en dehors de la salle commune. Nos rendez-vous étaient réguliers et tout ce qu'il y avait de plus respectable. Pour dire, vrai c'est son attrait pour la politique qui m'avait forcé à me rapprocher de lui. Ainsi je jouais de mes charmes pour le convaincre de parler discussions d'hommes avec moi. À la sortie d'une de nos entrevues, et qu'il commençait à devenir ennuyant avec sa théorie répétitive sur les femmes médicomages, je décidais de pimenter un peu la relation. Aussi je fis en sorte de me retrouver dans le hall d'entrée de l'école pour aller délicatement déposer mes lèvres sur les siennes. Je me savais désirable. Je savais mes yeux verts hypnotiques. Le fait que je sois fiancée avait causé sa réticence. Le fait que je sois fiancée avait de mon côté causé l'envie de cet acte irrespectueux. Comble de l'avanie : le spectacle se déroula sous les yeux du fiancé.

۞ ۞ ۞

"Êtes-vous totalement idiote ?"
"À moins que ce ne soit vous."
"Votre père n'aurait jamais dû penser que vous fiancer jeune dans l'attente de votre mariage vous ferez entrer dans les rangs."
"Tout dépend des rangs dont on parle."
"Vous voulez bien m'écouter, je vous prie ?"
"Je vous écoute, mais je ne vous entends pas."
"Votre caractère vous perdra Lady."
"Je vous avais prévenu, ce ne sera qu'une danse."



"Il faut plaire à l'homme ; mais lui plaire est le plaisir de la femme ; au fond du gouffre De ses besoins, auxquels elle compatit, Elle jette le meilleur qu'elle ait, elle se précipite elle-même. Et combien de fois en vain ! Et elle soumet Son cœur au joug d'une froideur, d'une lubie, Dont chaque mot impatient provoque Un autre, non pas d'elle, mais de lui ; Pendant qu'elle, trop douce pour seulement forcer Sa contrition par d'aimables réponses, Attend là, espérant son remords, lui accordant Son pardon par la compassion de ses yeux." La Tragédie de l'épouse.

"Serait-ce trop vous demander, Duchesse, que d'être ma femme ce soir ?"
"Porterais-je cet anneau si je ne l'étais pas ?"
"Lady Hatcher, je vous en prie, ne jouez pas avec les mots."
"Voyons Eadric ne soyez pas si distant, vous pouvez m'appeler Miss Blake."
"Puis-je avoir l'assurance que vous serez ma femme et pas celles des autres au bal ? Et pour le reste tant que nous y sommes. "
"C'est entendu. Pour ce soir."

Cette réception fut celle où je rencontrais pour la première fois Sir Augustus Livingston. Le gouvernement britannique était en contact très proche avec le gouvernement Suisse. Je fis belle figure en cette soirée. Le thème me préoccupait. J'avais même réussi à glisser quelques mots au directeur du département des mystères. Je fis très bonne impression, tout en finesse et langue de politicien. Peut-être fis-je un peu d'ombre à mon mari. Quoi qu’il en soit cette soirée avait été décisive pour moi. J'avais aussi accessoirement honoré mon mari de ma présence dans sa couche. Cette nuit sera l'origine de ma première fausse couche. Naturelle la fausse couche.

۞ ۞ ۞

"Que pense votre mari de votre nouvelle situation ?", je souriais pour la mesure.
"Disons qu'il ne sait pas pour autant où je me trouve. Cela ne le rassure guère." Encore moins depuis qu'il ne cesse de me répéter qu'il veut un héritier. Il n'était pas donné à toutes les femmes de travailler pour le ministère et encore moins de manière peu officieuse; mais disons que j'avais su faire mes preuves en m'intéressant de près à ce qui se passait en Prusse. De plus, mes qualités pour l'espionnage étaient indubitables, j'étais arrivée jusqu’ici sans me faire repérer par quiconque.
"J'aimerais que vous rencontriez Monsieur O'Donogue. Voici son dossier.", il le sortit d'un tiroir, je m'en saisissais habilement.
"Charmant homme."
"Hum. Il a épousé Sixtine Vyl Rosière. La femme semble vierge de tout soupçon, une parfaite maîtresse de maison comme on aime en avoir une chez soi. Mais l'homme. Je le soupçonne d'avoir trempé sa baguette magique dans des affaires concernant les évènements récents en Prusse."
"Ainsi on y revient."
"Vous avez quartier libre. Au moindre soupçon je veux être mis au courant. Je vous demanderais juste de les éliminer si nécessaire"
"Absolument Sir."

۞ ۞ ۞

"Je ne me sens pas très bien, Eadric aidez-moi.", l'unique phrase de détresse que je prononçais et prononcerais à mon mari. Et encore, c'était une phrase calculée, car je savais très bien ce qu'il m'arrivait, malgré que cela fasse aussi mal que l'accouchement en lui-même. La veille, j'avais encore fait parler de moi en me présentant à une de ces nombreuses réceptions mondaines, après l'apparition de mon mari, mais aussi en affichant sans pudeur mes courbes de femme enceinte. La Duchesse de Shrewsbury a encore fait parler d'elle. Pour moi ce n'était qu'un alibi destiné à faire un croire un surmenage, surmenage qui serait lui-même à l'origine de la fausse couche que j'étais en train d'avoir. Une fausse couche préméditée. Je l'avais causé en trouvant le moyen de me procurer la potion adéquate. L'identité de ma religieuse Andréa m'avait été très utile. Le marché noir et religieux regorgeait de contacts intéressant, si bien qu'il ne me fallut pas longtemps pour frapper à la bonne porte. J'avais expliqué mon problème : l'exorcisme avait échoué. Le démon s’était emparé du foetus, il fallait l'éliminer. C'était la seule chance de sauver la mère. Car bien entendu la mère ne devait absolument pas mourir. J'étais reparti avec ma mixture.

"C'est votre deuxième fausse couche Audrey, vous m'inquiétez.", alitée je venais de reprendre mes esprits. L'important était de dissimuler le sourire de la victoire. Je me redressais pour m'adosser contre le dossier en bois importé.
"Vos talents en arithmancie m'ont toujours subjugué."
"Je m’inquiète pour vous."
"Vous ne devriez pas. Je ne veux pas d'enfant."
"Vous devez faire perdurer votre nom ! "
"Voyons, auriez-vous oublié combien il faut être pour valser. Deux non pas trois."



Ils ont désormais un nom. Ils se font appeler les mangemorts. Je dois vous envoyer là-bas Miss Blake. La Prusse vous attend. Je compte sur vous. Vous devrez faire honneur à votre pays, honneur à notre nation. Ils ne penseront jamais qu'une femme puisse être envoyée. Vous avez l'effet de surprise et votre culture pour vous sortir de ce mauvais pas en cas de problème. Sachez que nous ne pourrons pas répondre de tous vos actes. Miss Blake prenez garde. Ne franchissez pas la barrière. Elle est si mince.

Mais rien n'est jamais tout blanc ou tout noir. La couleur de la vie est le gris. Le ministère se trompait. J'ai vu. J'ai vécu. J'ai ressenti. Les sorciers considérés tels des moins que rien. L'organisation ne veut que rétablir l'ordre juste des choses. Ils veulent mettre fin à ces ignominies. Les moldus en commentant des erreurs finissent par devenir l'erreur elle-même. Ils nous envahissent avec leur boom technologique. J'apprends que le Poudlard express vient de naître. Une trahison pour la race sorcière.
J'ai trouvé l'organisation. J'ai infiltré l'organisation. J’adhére à l'organisation. Je suis l'organisation. J'ai trahi mon pays. Ils m'avaient fixé trop de règles. Je suis la seconde du chef de nos partisans. Je n'étais pas faite pour être une femme à la maison. J'étais faite pour marquer ma génération. Pour disparaître sans crier gare. Pour me déguiser. Pour ne pas être la femme d'un seul homme.

Je suis Audrey Blake. Tueuse, traitre à la nation, épouse infidèle, portée disparue et pourtant je sais tout de vous.




Derrière l'écran
eh ouiii, c'est fini o/

◢ prénom, pseudo : Cynthia & Fae
◢ âge : 23 ans
◢ z'êtes d'où ? France, Lorraine
◢ un p'tit mot pour la route ? J'ai craqué finalement.


Dernière édition par Audrey S. Blake le Lun 1 Avr - 13:13, édité 41 fois
 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Lun 18 Mar - 16:13



Invité
Bienvenue parmi nous ! Audrey Blake et en plus une Lorraine, je t'aime déjà ! Si tu as des questions n'hésite surtout pas, bon courage pour la fiche !
 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Lun 18 Mar - 16:19


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 19
Age : 29
Origine : Anglaise & pure
Préférence Magique : Animagus fouine
avatar
Audrey S. Blake
Hellooooo et merci ! mimi

Alors en fait, oui, j'ai tout un tas de question concernant le personnage. (oui oui j'ai décidé de me mettre en mode boulet on). Mais je dois partir rapidement donc je ne vais pas pouvoir les poster de suite (très utile je sais). Cela dit, j'ai cru comprendre (merci Adonis) que la famille Blake avait déjà un certain background derrière elle, donc si vous avez des choses à m'apprendre abreuvez-moi d'informations. Je n'ai pas peur des textes interminables. De même si vous me conseillez de lire d'autres présentations que celle du cheval Mustang (désolée, fallait que je le dise à un moment donné) ou de Grey (excellent choix de nom de famille au passage :p ), je suis preneuse.
Je compte bien l'approprier totalement, ne vous inquiétez pas pour ça, mais je me doute bien que vous devez avoir certains détails la concernant qui ont fleuri dans votre tête. J'ai besoin de les savoir pour la maîtriser jusqu'au bout des ongles.

Ps. Superbe personnage au passage. J'étais obligée de craquer, la version plus sombre d'une espionne que je joue déjà. J'espère que je vous conviendrais calin

 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Lun 18 Mar - 17:02



Invité
Y'a pas de doute, je pense que ça va le faire ! aha <3. En effet, les Blake ont un super loooong BG derrière qui vit depuis un petit moment déjà. Concernant le perso, j'pense que lire la présentation de Heiny et celle de James ça ira largement ^^ Pour toutes autres questions concernant le personnage, j'te conseille de t'adresser à James Grey (aka Sha), c'est son bébé et sa famille, elle saura t'aiguiller mieux que moi ! ^^
 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Lun 18 Mar - 17:02


Voir le profil de l'utilisateur http://zerovengeance.livejournal.com/

Nombre de messages : 581
Age : 28
Origine : Anglo-Germanique.
Préférence Magique : Vieille Magie.
avatar
Ansgard Mustang
Coucou ! What a Face
Alors non, je ne suis pas un cheval, mais quand j'avais lancé l'idée de ce personnage à Sha (qui est la créatrice de la famille Blake), je voyais une femme raffinée, cultivée, et qui n'a vraiment pas froid aux yeux. Une femme d'un charisme particulier, qui sait se défendre et adapter n'importe quel personnalité, y compris pour se fondre dans la masse.

Je laisse Sha te donner de plus ample informations vu que c'est elle qui l'a rédigé youpi
Content de voir ce personnage pris, suivant ce qui se passe plus tard, il risque d'être particulièrement important ! Smile


Citation :
Aucune guerre n'est sans conséquence. De 1870 à 1871, la Prusse écrase l'Empire Français obtenant ainsi les terres depuis si longtemps disputées : l'Alsace, la Lorraine, et la Moselle.
Pour les différents gouvernements sorciers d'Europe, cette guerre n'a, de motivation, que de vieilles rancunes entre deux nations, deux empires, qui depuis 1511, n'avait plus jamais relevé les armes l'une contre l'autre.
En Septembre 1870, le Gouvernement magique britannique, avec l'aide du Gouvernement suisse magique, dépêche des agents secrets dans les contrés prussiennes afin d'en savoir un peu plus, d'enquêter. Le budget ne fut guère bien élevé, étant donné que l'initiative fut prise par le Directeur du dpt. des Mystères, Sir Augustus Livingtson, qui contacta son plus vieil ami en Suisse, le Ministre de la Magie : Monsieur Henri Vaud.

Au bout de quelques mois d'enquête au travers de la Prusse, de l'Empire Allemand, Sir Augustus finit par avoir la preuve de ce qu'il pensait : Un mouvement, une organisation secrète avait vu le jour, les Mangemorts (Appelés Death Eaters, en Angleterre).

Aussitôt, il dépêcha deux autres agents, afin d'en savoir le plus possible. En effet, Sir Augustus craignait de perdre de nouveau la trace de cette organisation secrète. Le mal qu'il s'était donné pour trouver cette information alors qu'il n'avait eut que quelques soupçons étaient une motivation supplémentaire. Un de ses agents, Audrey Blake s’infiltra au sein de l'organisation afin de servir d'agent double.
Et il eut raison. Quelques semaines après, peu de temps après la fin du conflit et la victoire prussienne sur la France, ils disparurent, sans laisser aucune trace. Audrey Blake avait également disparu, surprenant Sir Augustus Livingston.

Mais ce travail ne fut guère effectué en vain. En effet, il put réunir de nombreuses informations qu'il retraça dans un petit journal à reliure rouge qu'il cacha magiquement, de sorte à ce qu'il n'apparaisse que sur sa demande, ou lors de sa mort, auprès du Ministre de la Magie, afin que ses travaux, ses recherches ne disparaissent avec lui.

Ce qu'il put réunir :
→ Les idéaux des Death Eaters : Conquête, Élitisme, Magie Noire et Pro-Sang pur.
→ A sa tête, un certain Heinrich Mustang. Ses recherches à son encontre ne fut guère très fructueuse. La famille Mustang serait Prussienne, et elle serait même affiliée à Elizabeth de Prusse, fille de Guillaume de Prusse. Aucune preuve réelle, mais tous semblent le croire. Il aurait une trentaine d'année, et son regard bleu n'aurait aucune âme.
→ Les Death Eaters sont tous liés par un lien étrange.
→ Ils sont à l'origine de pas mal de conflits en Europe de l'Est, sans que l'on ne puisse les y associer directement.
→ Leurs recherches sur la Magie Noire (et ses artefacts) dépassent l'entendement humain.

Sir Augustus Livingston fut retrouvé mort le 3 mars 1885. Le Ministre ??? fut mis au courant, et créa l'ordre des Aurors.

j'ai pas eu le temps de le poster, étant donné que les mangemorts ne sont pas encore très connus, d'où le fait que ce ne soit pas encore ébruité sur le forum, mais c'est le topic qui présentera l'histoire des mangemorts, si ça t'intéresse ! Smile


uc.
 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Lun 18 Mar - 21:06


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 19
Age : 29
Origine : Anglaise & pure
Préférence Magique : Animagus fouine
avatar
Audrey S. Blake
Mustang la voiture américaine alors ?

Merci beaucoup pour cet accueil et toutes ces informations (au moins je sais dans quoi elle a mis les pieds, très bien expliqué qui plus est).
Ce qui est rassurant c'est que dans la description que tu m'as fait de la Lady, je l'avais cerné de la sorte. Ca commence à se bâtir dans ma tête. Merci encore x) J'attends le gentleman Grey alors mrgreen
 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Lun 18 Mar - 21:09


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 712
avatar
Adonis S. Harlington
*o* Tu as craqué !!!! <3
Welcome ma poulette !

ps : je suis ton démon sur ton épaule qui te souffle « Allez viens jouer avec, allez. »
 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Lun 18 Mar - 22:27


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 140
Origine : Anglaise (Gloucester).
Préférence Magique : Mage Noir.
Familier : n/a.
avatar
Lord James A. Grey
hey On m'invoque ... ? Vous n'avez décidément pas peur, Miss Blake What a Face

Citation :
Alors en fait, oui, j'ai tout un tas de question concernant le personnage. (oui oui j'ai décidé de me mettre en mode boulet on). Mais je dois partir rapidement donc je ne vais pas pouvoir les poster de suite (très utile je sais). Cela dit, j'ai cru comprendre (merci Adonis) que la famille Blake avait déjà un certain background derrière elle, donc si vous avez des choses à m'apprendre abreuvez-moi d'informations. Je n'ai pas peur des textes interminables. De même si vous me conseillez de lire d'autres présentations que celle du cheval Mustang (désolée, fallait que je le dise à un moment donné) ou de Grey (excellent choix de nom de famille au passage :p ), je suis preneuse.

Alors, là, par contre, ça risque en effet d'être in-ter-mi-na-ble. XD
Les Blake sont une très vieille famille anglaise, et pour tout dire, la famille est née sur un autre forum où j'ai/nous avons pu largement travailler le background de cette dernière. Je te filerais donc conditionnellement ces fiches même si elles se révèlent obsolètes pour le coup (car temporellement mauvaise) : Léo, Logan, Sean, Thomas, Liam, Lancelot... et le petit speech familial (edit: la branche Temperance/Sylar n'existe pas dans cet univers).
Tu l'auras très vite compris et aperçu, les Blake sont paradoxales; à la fois élégant et très conservateurs des traditions et des choses qui maintiennent leur monde, et à la fois dans l'ombre les pires connards qui soient. C'est dans ce contexte qu'on évolue actuellement.
La malédiction n'existe plus (celle qui apparaît dans le speech): on part du principe que Lancelot a brisé le sceau avant la naissance d'Audrey.
Audrey est la fille d'Arthur (le frère jumeau de Lancelot) qui est un personnage très froid et très peu conciliant. C'est un maniaque borderline. Ce qui ne va pas dans son sens, se prend très, très facilement une gifle... Cependant, c'est aussi un chieur de nature, et s'il peut emmerder son grand-père (Léonard) qui l'a récupéré après la mort de leur père (Sean), et bah il le fera ! C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il a bêtement épousé une Black (famille d'amazones complètement tarés dans leur tête, ayant très mauvaise réputation car très féministes, voir misandre).
C'est un peu le contexte. Si tu veux des précisions, n'hésite pas !

Citation :
Je compte bien l'approprier totalement, ne vous inquiétez pas pour ça, mais je me doute bien que vous devez avoir certains détails la concernant qui ont fleuri dans votre tête. J'ai besoin de les savoir pour la maîtriser jusqu'au bout des ongles.

Ps. Superbe personnage au passage. J'étais obligée de craquer, la version plus sombre d'une espionne que je joue déjà. J'espère que je vous conviendrais calin

What a Face Tu vas me faire rougir avec de si jolis compliments... Benj a très bien résumé le comportement de la jeune femme, adulte.

Alors non, je ne suis pas un cheval, mais quand j'avais lancé l'idée de ce personnage à Sha (qui est la créatrice de la famille Blake), je voyais une femme raffinée, cultivée, et qui n'a vraiment pas froid aux yeux. Une femme d'un charisme particulier, qui sait se défendre et adapter n'importe quel personnalité, y compris pour se fondre dans la masse.

Audrey doit être quelqu'un de particulièrement rusé et doué. Ce n'est pas la première pimbêche qui traînerait, loin de là. Elle a épousé les idéaux de son père sévère et stricte, très maniaque donc très ordonné, et à la fois les idéaux de sa mère féministe et très franchement, pas puritaine... Elle allie ainsi les traditions, mais a son petit côté d'ombre quand vient la nuit. Elle sait où est sa place mais n'hésite pas une seule seconde à jouer des hommes pour arriver là où elle veut. C'est un peu une Bel-Ami, en mieux, en plus jolie, en moins moral aussi. Elle n'a vraiment d'éthique (les Blake n'en ont pas vraiment en terme de meurtre), mais elle n'aime pas se salir les mains. C'est une fine manipulatrice, une espionne douée car très bien organisée. Il risque d'être très difficile de la surprendre ou tout simplement de la prendre les mains dans le sac =)
Voilà voilà ! Hâte de voir tout ça ! Bonne chance pour ta fiche !


- ANGER IS MY MISERY -
Anger is an acid that can do more harm to the vessel in which it is stored than to anything on which it is poured.
merci ♥ silver lungs

 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Mar 19 Mar - 20:50


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 19
Age : 29
Origine : Anglaise & pure
Préférence Magique : Animagus fouine
avatar
Audrey S. Blake
Oh merci merci. J'ai donc de quoi potasser un peu. J'adore. Je suis bien contente d'en savoir un peu plus du coup. Donc j'irais jeter un oeil sur les présentations sur PP. Je digère les infos. :p
Je me mettrais à ma fiche dans la semaine, et si j'ai d'autres questions je n'hésiterais pas. Il ne faut pas s'en faire pour ça.
 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Mer 20 Mar - 23:54


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 76
avatar
Maleficent McSwann
Mon ex petite soeur Katerina *.* (oui Adonis t'as grillée XD)




« Good is the thing that you favour,
Evil is your sour flavour »

 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Jeu 21 Mar - 0:26


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 19
Age : 29
Origine : Anglaise & pure
Préférence Magique : Animagus fouine
avatar
Audrey S. Blake
Oh mais je ne comptais pas le cacher :p, d'ailleurs je regretterais toujours de ne pas avoir eu le temps de développer cette Katerina. C'était un personnage génial, je voulais finir par un faire un monstre d'impureté
Merci x)
 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Jeu 21 Mar - 1:05


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 76
avatar
Maleficent McSwann
Mdr Keith remercie Dieu de n'avoir pas vu ça XDDDD (fin ça aurait été marrant XD). Faudra qu'on se fasse un lien Audrey / Mademoiselle Lovely ( un autre perso à moi)




« Good is the thing that you favour,
Evil is your sour flavour »

 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Lun 25 Mar - 23:02


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 712
avatar
Adonis S. Harlington
Allez, écrit Cyn sinon je viendrai te hanter è_é !!!
 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Mar 26 Mar - 1:53


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 19
Age : 29
Origine : Anglaise & pure
Préférence Magique : Animagus fouine
avatar
Audrey S. Blake
Gna gna. J'ai tout dans la tête. Mais pas le temps. Je n'étais pas là du week end ça n'aide pas hein :p Mais je ne lâche pas ne vous inquiétez surtout pas x)
 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Mar 26 Mar - 15:22


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 712
avatar
Adonis S. Harlington
Aucune excuse ! Allez au travail !
 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Jeu 28 Mar - 18:34


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 19
Age : 29
Origine : Anglaise & pure
Préférence Magique : Animagus fouine
avatar
Audrey S. Blake
va faire la liste des réponses que tu me dois va, on en reparle :p mais je t'aime quand même ne t'en fait pas

J'annonce que je termine ce week end ma fiche. Dès le samedi soir je m'y colle x)

Par contre, j'ai une petite question pour Monsieur Mustang Rolling Eyes Si Miss Blake est venue vers lui en étant, au départ, dans le "camp" de monsieur le ministre, étant donné qu'il est Legilimens, pourquoi ne l'as-t-il pas éliminé directement ? Bon après je n'ai peut-être pas bien saisi un détail, mais j'avoue que ça vient de me perturber pour le coup (j'avoue aussi jouer un méchant légilimens qui a le défaut de fouiller tous les esprits hein...). Audrey excellente menteuse au point qu'il n'aurait pas sondé l'esprit de son futur bras droit ? Audrey avec des dons d'occlumens ? Audrey chez qui il a entrevu la possibilité de la rallier à sa cause donc il a laissé faire ? Voilà, voilà c'est chaotique à ce niveau dans mon cerveau *sort*

Et sinon comme j'ai pris des liberté au niveau de plusieurs identité qu'elle aurait, n'hésitez à me dire si vous n'en voulez pas !
 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Ven 29 Mar - 3:31


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 712
avatar
Adonis S. Harlington
Pas de commentaires, please !
 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Ven 29 Mar - 11:32



Invité
Audrey S. Blake a écrit:


Par contre, j'ai une petite question pour Monsieur Mustang Rolling Eyes Si Miss Blake est venue vers lui en étant, au départ, dans le "camp" de monsieur le ministre, étant donné qu'il est Legilimens, pourquoi ne l'as-t-il pas éliminé directement ? Bon après je n'ai peut-être pas bien saisi un détail, mais j'avoue que ça vient de me perturber pour le coup (j'avoue aussi jouer un méchant légilimens qui a le défaut de fouiller tous les esprits hein...). Audrey excellente menteuse au point qu'il n'aurait pas sondé l'esprit de son futur bras droit ? Audrey avec des dons d'occlumens ? Audrey chez qui il a entrevu la possibilité de la rallier à sa cause donc il a laissé faire ? Voilà, voilà c'est chaotique à ce niveau dans mon cerveau *sort*


Alors, de 1- Pour les identités, c'est cool, c'est niquel, et c'est normal :3
De 2- On peut le voir de plusieurs façons. Mais je crains qu'il ne soit encore trop tôt pour qu'il n'ait eut des conseils provenant d'une voyante. Ceci étant, je pense qu'il a quand même lui effleuré l'esprit à plusieurs reprises, sans oublier le fait qu'il a sûrement du faire des recherches sur sa famille. Je pense bien qu'Audrey soit entraîné à contrer la légilimencie, mais bon, étant donné la famille qu'elle a (tous des cas #SZBAF#), il n'a pas du trop la pousser pour savoir où elle voulait aller. Du coup, ils ont rapidement dû se retrouver à manger ensemble où Heinrich a du la tester à de nombreuses reprises, farfouillant avec subtilité son esprit. Et en lui racontant ce qu'il comptait faire, bah... voilà x)
 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Lun 1 Avr - 3:18


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 19
Age : 29
Origine : Anglaise & pure
Préférence Magique : Animagus fouine
avatar
Audrey S. Blake
Merci pour les dernières précisions drunken

Je pense avoir terminé ma fiche ! Par contre, 2h du mat' passé, je ne suis pas encore passée par la case relecture, je m'excuse d'avance pour les oublis de mots et l'orthographe horrible; je corrige tout ça demain quoi qu'il en soit, pas question de laisser ça comme ça !
 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    
Lun 1 Avr - 3:59


Voir le profil de l'utilisateur

Nombre de messages : 140
Origine : Anglaise (Gloucester).
Préférence Magique : Mage Noir.
Familier : n/a.
avatar
Lord James A. Grey





Ton dossier vient d'être traité, et tu as été accepté sur la Terre d'Ad Nox. Sois en autant heureux que nous le sommes ! C'est donc ici que commence ton périple jeune aventurier, et pour cela, il te faudra beaucoup de courage. Nous te souhaitons dores et déjà de t'intégrer au mieux dans notre communauté, d'y lier des liens qui deviendront peut-être, qui sait, importants.

Pour tout dire, j'ai toujours eu beaucoup de mal à mettre des personnages " de famille " en prédéfinis car je ne sais jamais sur qui je vais tomber. Eh, well, tu me montres que je me trompes énormément et que ma paranoïa m'empêche de rencontrer des gens comme toi.
J'ai tout simplement adoré ton texte, je n'y ai pas trouvé de fautes ni d'oublis particulièrement graves, ou tout du moins aucun que je n'ai en tête actuellement. Tu incarnes à la perfection cette double-apparence, et, well, je serais heureuse et honorée de RP avec toi tout simplement. =)
Tu es validée mais je laisse ta fiche ouverte jusqu'à demain, si tu veux toujours corriger. Bienvenue encore !


/!\ N'oublie cependant pas de faire un tour dans les liens ci-dessous !




- ANGER IS MY MISERY -
Anger is an acid that can do more harm to the vessel in which it is stored than to anything on which it is poured.
merci ♥ silver lungs

 
MessageSujet: Re: Audrey Sloan Blake    



Contenu sponsorisé
 
 

Audrey Sloan Blake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation Mike Blake
» Demeure d'Anita Blake
» Deux Blondes dans une laverie. [ft. Audrey M. McCarter]
» F.T. d'Alexander Blake
» Présentation d'Audrey Hepburn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AD NOX : THE AURORS. :: Création du Personnage :: Présentations :: Parfait Petit Ad Noxien. :: Version : Resurgo.-